Les dernières chroniques

La fille de Belle (AUDOUIN-MAMIKONIAN)

30.11.17

Titre : La fille de Belle
Auteur : Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN
Tome 1
Série : La fille de Belle
La Martinière Jeunesse — 2015
288 pages
17€90


Résumé :
La Belle et la Bête se sont mariés, mais la malédiction est restée dans les veines du roi Damien. Leur petite fille naît couverte de fourrure. Au chaud, elle se transforme en une jolie fillette, Isabelle. Ils découvriront qu'elle peut se transformer à volonté. Mais le peuple ne veut pas d'Isabelle comme reine, d'autant que Mérié, son petit frère, est normal.


Mon avis :
Très sympathique découverte avec ce premier opus des aventures d'Isabelle héritière de Lancovit, une manière de continuer l'enchantement de l'univers Tara Duncan, avec une histoire très différente. Ici, on sent plus le côté politique et intrigue de cour, complots et retournements de veste, faux-semblants et c'est hyper intéressant. Une bonne lecture dont j'ai hâte de découvrir la suite un de ces jours.

Nous sommes déjà en présence d'une belle référence à un de mes contes favoris, celui de la Belle et la Bête. Je suis ravie de ligne prise par l'auteure, avec cette magie émoussant les veines de l'héritière qui peut se transformer en Bête. L'histoire d'amour entre Belle et Damien est très touchante, l'histoire d'amour entre ces parents et leurs enfants Mérié et Isabelle est tout aussi belle. On sent qu'ils sont soudés malgré les problèmes, j'ai été très touchée par la détresse d'Isabelle lorsque son petit frère arrive au monde.

Ce que j'ai apprécié c'est l'ambiance de cet univers, plus sombre et inquiétant. Il y a de la romance et de la magie, la patte Sophie Audouin-Mamikonian se reconnaît facilement avec cet humour désopilant. Cependant, on complote, on fomente, on s'associe dans l'ombre pour faire tomber le Lancovit, notamment Isabelle qui n'a rien d'une princesse normale. Tout ceci finit par éclater dans un coup d'État spectaculaire et agréable à découvrir, le final est encore plus prenant. La cour ne souhaite pas être dirigée par une Bête après toutes ces années de galère auprès de Damien. Le pire, ce sont que les deux partis se défendent bien, avec des arguments de poids et tout est logique. Je veux dire, je comprends bien Damien et sa famille, que leurs détracteurs.

L'univers est celui découvert dans Tara Duncan, néanmoins, on apprécie d'en voir les balbutiements. Nous retrouvons des figures appréciées, nous assistons au début d'une école importante, je ne vais rien dire de plus, car ce fut une bonne surprise pour ma part. Je suis ravie de revenir au Lancovit, avec son château si enchanté et spécial, magique et surprenant. Heureuse aussi de revenir dans un monde aussi féerique et formidable qu'AutreMonde avec ses créatures fantastiques et ses singularités, comme Omois !

La plume de l'auteure est super agréable à lire. J'ai lu ce roman en peu de temps, Sophie Audouin-Mamikonian a ce style fluide et simple, travaillé et sympathique ; on avance progressivement dans l'histoire. Elle prend son temps pour poser les bases, pour nous présenter les protagonistes et leurs liens pour peu à peu plonger dans les intrigues. Tout est lié, c'est un important réseau mis en place peu à peu et quand on comprend tout, nous sommes encore surpris par les chemins empruntés par l'auteure et sa grande imagination.

Les protagonistes sont palpitants à suivre. J'adore Isabelle, elle est extraordinaire, sa personnalité est double et pourtant, elle est normale. Je veux dire qu'elle aime sa famille, qu'elle est consciente et lucide, qu'elle est courageuse et forte, sensible et drôle. C'est un très bon personnage principal. Pareil pour Tames, j'ai craqué pour ce personnage totalement décalé, drôle et piquant ; j'aime aussi le livral (cheval et licorne) d'Isabelle, très amusant ou encore les Vampyrs comme Katra et Trak. Belle et Damien sont merveilleux, Mérié est adorable. On prend plaisir à suivre les personnages, même les antagonistes !

En somme, un très bon moment de lecture avec La fille de Belle. Il souffre d'un léger défaut, celui de prendre son temps pour imposer une intrigue avant de tout bousculer pour finir. Malgré ça, l'ensemble est correct, on adore suivre les protagonistes, les rebondissements et l'humour hilarant proposé. Le récit est intrigant, bien écrit, c'est pour moi une bonne surprise avec un final explosif. On est dans l'univers Tara Duncan, mais cette dernière est très loin, La fille de Belle se veut différent, plus politique et médiéval, avec cette romance qui promet d'être compliqué quand je lis la potentielle destination prochaine d'Isabelle et ses proches.

Petits mots:

  1. Je n'ai jamais lu Tara Duncan, mais l'inspiration de la Belle et la Bête m'attire beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman peut très bien se lire sans avoir lu les Tara Duncan, s'il te tente beaucoup, n'hésites pas à le découvrir :)

      Supprimer
  2. dommage pour le rythme pour le coup mais c'est sympa je trouve d'avoir une reprise de conte. J'aime beaucoup ce genre de livres. Je n'ai jamais tenté les livres de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, c'est une auteure que j'aime bien. J'apprécie les Tara Duncan, son thriller La danse des obèses est complètement glaçant - ça a été un gros coup de coeur.

      Supprimer
  3. J'en garde un souvenir assez mitigé pour ma part. J'ai passé un bon moment mais je pense que j'en attendais un peu trop ! ^^

    RépondreSupprimer