Souvenirs de Marnie (ROBINSON)

by - 15.5.22



Souvenirs de Marnie de Joan G. ROBINSON
Éditions Monsieur Toussaint Louverture – 2021 – 250 pages – 16 €50
Adapté par Hayao Miyazaki « Souvenirs de Marnie »


Envoyée sur la côte est de l’Angleterre pour profiter du climat, Anna va rencontrer la fantasque Marnie. D’une écriture délicate et pudique, construit autour d’une relation aussi intemporelle que mystérieuse, ce roman empreint de poésie et de douceur est une évocation de la jeunesse où le besoin d’être et d’être accepté semble si vital qu’il en devient douloureux. Souvenirs de Marnie est une œuvre captivante et intime, le récit d’une amitié inébranlable.


Si vous avez aimé Souvenirs de Marnie des studios Ghibli, vous allez aimer ce roman. En revanche, si vous ne l’avez pas aimé, vous ne serez pas plus emballé par ce roman. À titre personnel, j’ai adoré ce film d’animation et j’étais vraiment curieuse de pouvoir découvrir le roman d’origine, Miyazaki en a fait une très belle adaptation. Ce roman publié initialement en 1967 est un classique de la littérature jeunesse britannique, je suis contente que les éditions Toussaint Louverture sorte un très beau livre, dans la même veine esthétique qu’Anne de Green Gables.

En effet, le livre est en hardback, avec du papier irisé à l’intérieur, du beau papier pour lire l’histoire, une couverture magnifique qui donne parfaitement le ton du récit. Une histoire teintée de mélancolie et de poésie, une ambiance douce et contemplative, une intrigue personnelle et introspective. Surtout que la couverture évoque les éléments importants de l’intrigue comme la barque, la maison, le moulin (vu sur la quatrième de couverture). Donc c’est un très bel objet que je ne regrette pas d’avoir acheté.

L’ambiance est ce que j’ai le plus aimé, avec les thématiques explorés. L’atmosphère nous plonge dans la période estivale, au bord de la mer, auprès d’une jeune fille très solitaire et en colère qui va rencontrer la jeune Marnie. On parle d’adolescence avec beaucoup de respect, de l’adoption et de quête de famille, de trouver sa place et d’apprendre à se connaître, d’apaisement et de différences, de famille et d’amitié, de vérité. J’ai trouvé toutes ces thématiques très bien exploitées par l’autrice, avec délicatesse et retenue. Cela donne au roman une touche intimiste, intemporel et juste, doux.

La plume de Joan G. Robinson est très belle à lire, ni alambiquée et surchargée, ni fade et simpliste, c’est juste ce qu’il faut pour dépeindre les paysages, explorés les émotions vécues par Marnie et Anna, créer des dialogues quand c’est nécessaire de le faire, pour raconter une très belle histoire, celle d’une amitié aussi mystique qu’inoubliable. L’intrigue nous plonge dans un cadre intemporel, au bord de la mer, auprès d’une adolescente mal dans sa peau, Anna, qui se sent isolée et en dehors de tout, elle se sent en décalage avec les autres et cache de profondes blessures reliées à son enfance, à son adoption. Jusqu’au jour où elle rencontre la charmante et pétillante Marnie, elles deviendront vite amies et se feront de grandes confidences.

C’est un roman très chargé en contemplation, en introspection et en tranches de vie. Il ne faut pas s’attendre à une intrigue romanesque, des révélations folles et des péripéties furieuses. C’est l’histoire d’Anna, c’est sa quête personnelle pour s’apaiser et comprendre son décalage, son sentiment de malaise, son envie d’être aimée et d’être à sa juste place, de se trouver une amie. C’est très fort en émotion, en rencontres. Anna n’est pas toujours une héroïne facile à suivre et à apprécier, mais j’ai appris à la comprendre et j’ai finalement adoré son évolution qui la rend unique et attachante.

L’histoire se concentre aussi sur le lien entre Marnie et Anna, sur cette amitié qui cache davantage. Marnie est une jeune fille très sympathique, un peu girouette et difficile à capter, elle paraît inaccessible et fantasque et pourtant, elle est intéressante, gentille et pleine de charme. J’ai beaucoup aimé ce duo délicat, par ailleurs, bien des personnages secondaires ou tertiaires sont très intéressants à voir. Je pense à Gossdetro, à Monsieur et Madame Pegg, à la famille Lindsay, j’ai adoré chaque personnage, sa manière d’être, son histoire ou ce que le personnage apporte au récit, à Anna. Je suis moins fan de Madame Preston, la mère adoptive d’Anna, je la trouve un brin angoissante et anxiogène, mais c’est un avis totalement subjectif et de plus, elle n’apparaît pas tant que ça dans le récit.

Souvenirs de Marnie, c’est une très belle histoire, élégante et hors du temps, qui est touchante et joliment racontée. Je suis très contente d’avoir découvert ce roman et je suis certaine de le relire, de revoir le film de Miyazaki.


Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Canva * Unsplash (Agnieszka Mordaunt)




Patreon - uTip - Tipeee. Merci 

You May Also Like

8 comments

  1. Je n'ai jamais lu le roman ni vu le film, mais j'aimerais vraiment bien le faire ! Ta chronique donne très envie en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, j'espère que tu auras l'occasion de découvrir l'un ou l'autre (ou les deux). Merci pour ce retour =)

      Supprimer
  2. Je me souviens l'avoir emprunté à la bibliothèque, mais je n'avais pas eu le temps de le lire. Ton avis me fait regretter du coup… Je n'ai jamais vu le film d'animation, mais le livre me motive bien en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu auras sans aucun doute l'occasion de retomber sur ce livre ou de l'acheter =) Je te souhaite une belle découverte du film d'animation comme du livre !

      Supprimer
  3. Je viens de découvrir que Souvenirs de Marnie n'est pas un tome de la saga Anne de Green Gables (logique quand j'y pense 😂). C'est les couvertures de chez Monsieur Toussaint Louverture qui m'induisent en erreur 😅
    Je ne connais pas l'animé, mais je serai curieuse d'en savoir plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la couverture a de fortes ressemblances, je comprends =) J'espère que tu auras l'occasion un jour de lire ce roman et d'en voir l'adaptation de Miyazaki ^^

      Supprimer
  4. J'ai craqué pour le roman, mais ne le recevrais qu'avec la précommande du nouveau
    Lucy Maud Montgomery en juin. Du coup, je reviendrai lire ta chronique après l'avoir reçu et lu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, j'ai hâte de voir ce que tu en penses =) J'ai également précommandé le nouveau tome d'Anne Shirley, je suis impatiente de le lire !

      Supprimer