Les dernières chroniques

08/02/2016

La Conspiration ~ Maggie HALL






Titre : La conspiration
Titre VO : The conspiracy of us
Auteur : Maggie HALL
Tome 1
Série : La Conspiration
Robert Laffont (Collection R) — 2015
426 pages
17€90



Résumé :
Une énigme millénaire. Des indices aux quatre coins du globe. Une destinée extraordinaire. Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C'est cette incroyable famille qu'Avery West se découvre à dix-sept ans. Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d'une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l'énigme de ses origines. Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l'humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d'Istanbul. Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l'aider à sauver l'humanité et celui qui fait battre son coeur.

Mon avis :
J'ai passé un bon moment avec cette lecture, mais j'en reste grandement mitigée. Le résumé avait pourtant tout pour m'intriguer, mais il lui manque du punch, il lui manque le côté chasse au trésor. C'est trop introductif à mon goût et j'espère que le second tome rattrapera l'ensemble, sinon, je devrais abandonner.

Il y a une bonne mythologie. J'aime le Cercle et l'Ordre, leurs guerres de pouvoirs, ces familles héritières des soldats d'Alexandre le Grand ; c'est fascinant de les découvrir et de les voir se révéler peu à peu. J'apprécie que l'on se serve de l'antiquité, du célèbre conquérant que fut Alexandre. J'étais un peu triste que l'on s'en serve que peu, même si le peu en question fut très captivant à lire. L'auteure développe de bonnes idées, il lui manque d'aller encore plus loin, notamment avec le tome 2.

L'intrigue est bien ficelée, quoi que trop introductive. L'auteure a un si vaste univers, des personnages si nombreux et captivants, qu'elle se perd parfois plus en explications qu'en avancée. L'histoire nous présente une jeune fille si envieuse de découvrir son père et sa famille, si triste d'être résignée à toujours déménager, qu'elle suit Stellan et Jack. Quitte à tomber dans les pièges cruels de l'Ordre et à se faire utiliser par le Cercle. L'histoire est sympathique à lire, elle manque un peu de chasse au trésor, cependant, j'ai beaucoup aimé les découvertes sur la prophétie, ses remises en questions, les percées faites par Avery et Jack.

Le final est très percutant, troublant et annonce une suite explosive. Je suis partagée dans mon envie de découvrir le prochain tome, mais je me rends compte que je me laisserais quand même tenter. Pour avoir des réponses claires, pour découvrir Alexandre le Grand et son trésor, pour les personnages de Stellan, Alistair, Jack ou Avery. L'histoire a une bonne ambiance, un mélange très curieux entre contemporain, thriller, c'est une belle histoire d'aventure. On sent une certaine tension, du mystère, l'auteure sait laisser une part d'ombres, des mensonges et de bons retournements de vestes. Par ailleurs son style d'écriture est fluide, agréable à lire, je n'ai pas sentie de langage soutenu, ni de facilité. Des Etats-Unis à la France, en passant par la Turquie, le récit nous fait voyager, l'auteure sait mener à bien ce côté voyage, notamment grâce aux descriptions.

Le fait que le récit soit à la première personne du singulier permet de conserver les véritables intentions des uns et des autres cachées, tandis que les espoirs et les désillusions d'Avery nous sont contés entièrement. Avery est un personnage principal intéressant à suivre. Tantôt, j'en étais agacée, suivre des inconnus, faire sa tête de mule, parfois capricieuse, elle m'a déroutée. Cependant, elle sait aussi se battre, être déterminée, volontaire et sensible. J'ai passé un bon moment à suivre ses émotions et ses pensées, elle fait une héroïne plutôt attachante.

Les autres personnages sont eux aussi sympathiques à suivre. Jack est sombre, peu loquace, mais très dynamique et toujours prêt en cas de situations de dangers, de tensions et d'actions. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur lui, sur son passé ; pareil pour Stellan, très à part. Cynique et arrogant, méfiant, un peu mauvais sur les bords, on en apprends plus sur lui au cours du récit, son histoire s'avère touchante, même si je n'approuve pas ses décisions. La mère d'Avery est sympathique, Alistair est trop peu présent pour que je m'en fasse une idée. Les autres personnages sont aussi peu mis en valeurs, il est compliqué pour moi de juger.

En conclusion, je suis mitigée. Il a de nombreux atouts, comme une bonne mythologie, de plaisants personnages, un bon style d'écriture et une ambiance sympathique. Ce roman est plus un roman d'aventure, à voir si avec le second, la série bascule plus vers le thriller (pour faire écho à son parallèle avec le Da Vinci Code). Ce qui serait plus intéressant. Il manque de nerf, tout n'est pas parfait, toutefois, j'ai envie de lui laisser une chance de me surprendre avec la suite.

Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire