Les dernières chroniques

31/07/2016

Commissaire Antoine Marcas (GIACOMETTI & RAVENNE) ~ In Nomine, Le septième Templier & Le Temple noir

Titre : In Nomine
Auteurs : Giacometti et Ravenne
Tome 0
Série : Antoine Marcas
Pocket – 2010
128 pages


Résumé :
La première aventure d'Antoine Marcas : son initiation. XIe siècle, Comté de Toulouse. Raoul de Presle conduit à la mort plusieurs centaines d'hérétiques. Hommes, femmes, enfants, tous s'élancent dans le bûcher sans la moindre peur... XXe siècle, Paris. L'inspecteur Marcas enquête sur son premier meurtre. Du milieu des collectionneurs de manuscrits ésotériques aux coulisses occultes de la franc-maçonnerie, tous veulent retrouver un secret perdu depuis le massacre des hérétiques. Une quête de sang qui va mener Marcas aux portes du Temple...


Mon avis :
Un très court roman, en quelques heures il fut découvert, ce qui change des romans classiques de ce duo. En revanche, je me suis bien amusée à lire cette première histoire, dans le sens où nous voyons la toute première ébauche, le premier manuscrit pensé par les auteurs avant qu'il ne le délaisse pour en écrire un autre. Ils le ressortent au bout de plusieurs années et corrigent quelques menus détails, mais l'essence de la série est là.

Il est certain que j'aurais aimé lire un roman plus long, surtout que l'histoire apparaît clairement comme très intéressante, toutefois je respecte le choix des auteurs. Pour une première esquisse, ça me fait très plaisir de voir les bases de la série, les personnages importants comme Marcas ou le frère obèse... On touche les éléments clés qui forment le succès de la série Antoine Marcas, de l'histoire, des enquêtes, des intrigues, des vieux objets, des secrets, un univers singulier et sombre. C'est un vrai bonheur. On peut lui reprocher sa très grande vitesse de résolution, oui, effectivement, ça va vite, mais le but était de faire découvrir les premiers pas de Marcas ainsi que son initiation. Et surtout, on en sait un peu plus – mais un tout petit peu plus – sur le frère obèse. En somme, cette histoire, je l'ai beaucoup aimée, elle est divertissante et elle possède son charme, je trouve.

Après, la dimension historique est toujours présente, ce fut une bonne idée d'avoir un pan concernant les cathares et les hérétiques qui furent chassés et brûlés. C'est une partie connue parfois de nom, mais rarement étudiée et pourtant, elle est captivante et sombre. Ce qui est montré lors du prologue est très fort, toute cette intrigue autour d'un mot m'a tenue en haleine. Je me doutais bien de l'issue, mais il n'empêche que suivre cette vente aux enchères, ces vieux papiers et cette quête de mot fut très plaisante. D'autant plus que l'enquête, malgré sa rapidité, s'enchaîne avec fluidité, avec efficacité, on reste tenue en haleine en tentant de comprendre le fin mot de l'histoire. J'avoue que je ne m'étais pas préparée au dénouement final, surprenant.

La plume des auteurs est toujours aussi captivante. Dès les premières lignes, l'ambiance est posée et l'on ne peut que suivre les personnages présentés, de comprendre les faits passés, de résoudre l'enquête. J'adore cette ambiance thriller, avec une pointe d'ésotérisme et d'Histoire, et nos deux auteurs s'en sortent très bien une nouvelle fois. Ce tome 0 nous dévoile un style simple dans la lecture, mais très recherché dans le vocabulaire employé, soucieux de la véracité. En fin de tome, nous avons quelques pages où les auteurs expliquent leur démarche concernant ce livre, et où ils nous apprennent ce qui est véridique de ce qu'ils ont inventé pour les besoins de l'intrigue.

Les personnages sont sympathiques, même s'il est vrai que je n'ai pas vraiment eu le temps de m'y attacher. Du moins, pas trop fort. Parce que ce qui arrive à l'amie d'Édith la touche et nous touche également ; l'évolution de Marcas est intéressante, ce qui le pousse à suivre la voie de la franc-maçonnerie est prenant. Les passages où l'on suit le frère obèse est très riche aussi en révélations, ce sont mes passages préférés. Je crois même que le frère obèse tient une meilleure place dans ce livre que Marcas lui-même, toutefois, ceci est normal. Il est au cœur de l'intrigue, lié par son amitié avec une certaine personne dont je ne dirais strictement rien. Après tout, c'est à vous de découvrir ce roman.

En conclusion, les avis sont partagés sur ce court récit, pour ma part, c'est un petit, mais un franc succès. J'ai été happée par l'ambiance très sombre, par le thriller passionnant à suivre, par l'Histoire évoquée, par cet aspect « première fois ». Après tout, c'est la première enquête de Marcas, sa première confrontation avec l'inexplicable, avec des secrets qui le dépassent, où il se fait mener dans sa propre enquête et où il va s'initier à la franc-maçonnerie. Rien que pour ça, il vaut le détour quand on veut comprendre le personnage. Si vous ne connaissez pas la série, alors ce récit pourrait vous donner une idée, puisqu'il concentre tous les ingrédients de la saga et qui en font un grand classique français du genre. À titre personnel, j'ai passé un excellent moment de lecture et j'ai hâte de pouvoir me plonger dans un autre roman de la série.




Titre : Le septième templier
Auteurs : Giacometti & Ravenne
Tome 7
Série : Antoine Marcas
Pocket — 2012
568 pages


Résumé :
1307. Le roi Philippe le Bel et le pape Clément V ordonnent l’anéantissement total de l’Ordre du Temple. Mais dans l’ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par-delà les siècles.
De nos jours. Le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l’appel désespéré d’un mystérieux frère. Sur le point d’être assassiné, il lui transmet la piste d’un secret fabuleux : le trésor des Templiers.



Mon avis :
Un très bon livre, agréable à lire, divertissant, prenant, à l’intrigue bien menée et complexe, c’est une très belle découverte. Je remercie les éditions Pocket pour m’avoir fait remporter en août dernier ce livre lors d’un concours.

Déjà, j’adore les thrillers, ces courses poursuites, ces intrigues historiques, ces enquêtes fascinantes. J’étais déjà très fan de Dan Brown et de sa trilogie autour de Robert Langdon, mais cette série va s’ajouter sur ma wish-list.

J’ai été très surprise par la forme du roman, on se ballade entre 1307-1314 et de nos jours. Pour le récit historique, nous suivons divers personnages : les templiers, le pape Clément V, Guillaume de Nogaret, l’Inquisiteur de France Guillaume de Paris, le roi Philippe IV et sa famille… C’est un très bon récit, les auteurs signalent même dans les annexes ce qu’ils ont inventés ou pas, ce que sont devenus ces personnages. Annexes très intéressantes et à lire pour tous passionnés d’histoire. Ce récit historique est très bien écrit, on se plonge directement dans le 14ème siècle et dans le monde des Templiers. On suit par ailleurs de 1307 à 1314, c'est-à-dire de l’arrestation au bûcher où a brûlé Jacques de Molay (avec ca célèbre malédiction !).

Ce fut avec plaisir de lire cet aspect historique de l’œuvre, de retrouver des personnages historiques vivants et humains, loin de ces froides figures étudiées en cours. Je suis passionnée par les Templiers et leur histoire, leurs secrets, leurs procès et leur triste fin. J’adore lire les hypothèses et les élucubrations de chacun sur leur survivance et leur trésor. Du plus scientifique au plus romancé – Benjamin Gates par exemple, je savais que je ne pouvais qu’adorer cette partie historique.

D’autres chapitres se déroulent de nos jours. Nous suivons là aussi divers protagonistes, comme Antoine Marcas, l’actuel pape et tout le Vatican ou les méchants comme la Louve. Là aussi, une partie très intéressante puisqu’elle concerne l’enquête et la chasse au trésor. Les indices sont rares, mais la chasse est prenante, on est tellement pris dans l’histoire qu’on cherche souvent à savoir la suite. Les explications de la franc-maçonnerie sont très intéressantes, elles sont très présentes et le glossaire en fin de roman est appréciable.

J’ai vraiment été tenue en haleine, à chercher le grand investigateur et les coupables. Chaque nouvel indice menait ailleurs et il est bien difficile de connaitre la vérité avant d’avoir atteint l’épilogue. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus enchanté, ces rebondissements, l’action et la chasse au trésor qui sont les maitres mots du roman. Vous ne pouvez pas vous ennuyer.

Ce qui pourrez décourager, ce sont les longues descriptions faites, elles sont toutefois nécessaires pour bien s’imprégner des lieux ou pour mieux comprendre les personnages et leur relation. On ne peut pas comprendre le Vatican si l’on ne rencontre pas toutes ces informations sur sa sécurité ou ses finances. J’ai apprécié ce travail soigné dans la documentation, car ce n’est ni léger ni trop scolaire. C’est la bonne dose pour être à fond dans le récit. Le style est pour clair, correct, fluide et agréable à lire, même le récit historique entre 1307 et 1314 est accessible.

D’ailleurs quelque soit la date à laquelle on se retrouve, les personnages sont tellement vrais et incroyables que l’on ne peut que s’attacher à eux. J’ai apprécié le fait que bien que l’on puisse avoir ses chouchous, on aime les retrouver et les lire. J’ai une préférence pour Gabrielle, nos amis Templiers, Clément V, Hemler et Da Silva.

Sincèrement, c’est un excellent roman, on ne s’ennuie pas. On est face à un très bon thriller et récit historique entremêlés, agréable à lire et regorgeant d’informations intéressantes. Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous aimez l’Histoire, les Templiers, les thrillers ou les trois ! J’espère pouvoir lire une autre aventure de Marcas.



Titre : Le temple noir
Auteurs : Giacometti et Ravenne
Tome 8
Série : Antoine Marcas
Fleuve Noir — 2012
20€50 — 659 pages


Résumé :
1313 en Terre Sainte, une compagnie de brigands attaque une cité isolée. Leur chef, Roncelin de Fos, parvient à s'emparer de la ville, sans se douter qu'elle intéresse fortement deux personnages clés : le Grand maître des Templiers et le légat du Pape. 2012, Londres. Un homme est assassiné après avoir volé des informations explosives sur le Saint Suaire de Turin. Au même moment à Paris, le curé de la basilique du Sacré-Coeur est exécuté alors qu'il découvre des fouilles suspectes dans la crypte.


Mon avis :
Je viens de terminer cette lecture et j'en ressors plutôt contente. Je lui trouve de bons atouts pour être un tome intéressant, quoi que je ne l'ai pas autant dévoré que son prédécesseur Le septième templier.

A vrai dire, j'ai mis pas mal de temps à entrer dans l'histoire, je ne parvenais pas au début à comprendre comment les différents chapitres allaient se relier. Terrible erreur de ma part, car il existe bien un lien, mais il faut attendre pour en comprendre toute l'étendue. Une fois que je suis rentrée dans l'intrigue, tout est allé beaucoup mieux, le rythme est soutenue, on enchaîne les énigmes, les révélations et les chasse à l'homme avec enthousiasme. L'enquête autour de ce Temple noir, autour du véritable secret des Templiers m'a tenue en haleine, je l'ai trouvée très riche en rebondissements.

La fin m'a surprise, l'épilogue encore plus. Ce tome est plus sombre, plus triste aussi, quelle fin terrible pour notre cher Marcas, je compatis avec ce qui lui arrive. C'est un personnage très réaliste, touchant, fort et intelligent que nous avons, il est agréable de suivre tous ces événements avec lui. On finit d'ailleurs par s'attacher à lui, à son humour très particulier, qui m'a énormément amusée, à sa manière de voir.

Contrairement au Septième templier, il est nécessaire pour comprendre ce tome de lire, bah, justement, de lire le Septième templier, sinon des références vont vous manquer, de plus, certains protagoniste, comme la Louve, Gabrielle ou Da Silva refont leur apparition. J'ai par ailleurs apprécié le retour de la Louve, une vraie psychopathe infernale, sa présence rend chacune de ses apparitions remarquables. Cependant, contrairement au Septième templier, je me suis peut-être moins attachée aux personnages, du moins, les personnes suivant Marcas m'ont moins passionnées. Idem pour les protagonistes du passé, moins marquant, excepté l'excellent Roncelin, très intéressant à suivre.

En général, les personnages sont très travaillés, dans leurs répliques, dans leurs aspirations, leurs agissements ou encore leurs psychologie. C'est agréable de voir s'animer des protagonistes réalistes, qu'ils soient secondaires ou principaux, contemporains ou passés. Le style des auteurs est soigné, les descriptions nous plongent directement dans une ambiance de thriller maîtrisé avec des mots travaillés tout en rendant une lecture fluide et agréable.

Dans la forme, les auteurs ne changent pas le credo. Nous alternons les chapitres entre passé et présent. Et une fois avec l'un ou l'autre, nous suivons plusieurs protagonistes, ce qui donne énormément de rythme à la lecture et de suspens aussi. Cette fois-ci, le passé ne concerne plus l'arrestation des templiers et leur procès, mais les Croisades, nous sommes en 1232, dans une joute extraordinaire entre le Légat du Pape et le Grand Maître des Templiers. Cette partie historique m'a beaucoup fascinée, le vocabulaire et les mentalités sont bien respectées et cette guerre pour un certain secret se révèle formidable.

Le présent nous présente un Lord anglais appartenant au Temple noir et bien décidé à changer le cours de l'Histoire. On y rencontre également un scientifique, notre cher Marcas, nous avons également le point de vue des « méchants ». Ce changement de point de vue permet de ne pas s'enfermer dans une seule vision ou dans un manichéisme total, nous avons le droit de penser ce que nous voulons de ces personnes et de leurs choix. Je trouve le procédé intéressant.

En conclusion, j'ai bien aimé ce huitième tome, même si je lui préfère le précédent. Il a de bons ingrédients pour être un bon thriller, comme le rythme, le thème ainsi que l'enquête et ses rebondissements. On ne s'ennuie que rarement, les émotions sont présentes, l'Histoire également, l'intrigue est dans sa forme et dans son fond maîtrisée et soignée. Les protagonistes sont nombreux et sont plutôt plus ou moins attachants, selon l'opinion que l'on a d'eux ou bien ce qui leur arrive au cours de cette aventure. Je ressors de cette lecture satisfaite, j'ai passé un bon moment et je compte lire d'autres récits avec Antoine Marcas comme héros.

Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire