Les dernières chroniques

28/04/2017

Parlons écriture & illustration #4



Bonjour,

Je vous retrouve pour ce quatrième numéro autour de l'écriture et de l'illustration. Ce mois-ci, j'ai fait pas mal d'illustrations papier dans le style d'esquisses, j'ai sélectionné les brush sur Krita avec lesquelles je souhaitais travailler. Je me forme toujours avec de la pratique et des vidéos Youtube pour prendre en main le logiciel. C'est une longue phase pour trouver mon style, ma méthode, je vais tout faire pour réussir cette étape.



LA TRIADE : L'AVEU

En attendant, j'ai honte. Quand j'ai commencé la Triade, je me suis dit... "Marine, tu dois écrire un jour sur papier, un jour PC pour recopier, etc."
C'était un point hyper important, parce que je veux vous présenter mon travail via Wattpad. Et vous savez quoi ? J'ai presque 65 feuilles A4 recto-verso à recopier. J'ai bientôt fini le premier tiers du roman en version papier.

J'ai déjà recopié 11 pages.

Le prologue. C'est quasiment prêt. J'aimerais juste revoir les dialogues et les personnages, ainsi que l'ambiance (parce que c'est super important pour moi). Il y aura une dernière journée de travail autour de la correction (orthographe, lourdeur, répétitions, phrases longues, etc.). Il sera tout présentable d'ici peu.

Les ruines de Brumesel. Tout est recopié. Maintenant, j'ai trois relectures à assurer : ambiance + description ; dialogues + personnages ; notes + intrigue avant d'attaquer la correction. Les trois relectures me permettent d'uniformiser le style, de préciser la psychologie et la philosophie, de couper ou détailler des points.

Je viens d'aborder les deux parties qui suivent et qui s'entremêleront pour des raisons chronologiques. Cela va créer des coupures, mais peu engendrer du rythme si c'est bien fait, voire du suspense. Je croise les doigts pour que ça fasse son petit effet.

Je profite de terminer les dernières pages papier pour avancer dans le recopiage. Je m'attaquerais ensuite au deuxième tiers qui va être l'arc narratif le plus complexe à mettre en place. Ce qui m'a pris autant de temps avec ce premier tiers, ce fut de rendre captivant les débuts de chaque groupes suivis, de rendre intéressant à la fois par la présentation, mais aussi avec une part d'action, de réflexion pour toujours garder le lecteur éveillé. Je ne sais pas si je m'y suis bien prise, en tout cas, j'ai hâte de me confronter aux retours pour améliorer le plus de choses possibles.

Aussi, j'ai bien envie pour les prochains rendez-vous (quand je commencerai la publication Wattpad) de créer des mini FAQ (commentaires Wattpad ou sous cet article), mais aussi de parler de l'univers en revenant sur des notions ou personnages évoqués lors des derniers chapitres publiés. Rassurez-vous, je ferais une annonce officielle ;)

Je vais aussi plancher sur la carte, je l'ai dessinée, faudrait que je mette un peu de couleurs et de relief, histoire de vous présenter un peu la géographie de Fallon.




POINT VOCABULAIRE

Tant qu'on est dans les aveux, il me faut me relire. Sur papier, je jette tout en vrac, l'avantage est que cela m'empêche de revenir en arrière et de tout supprimer. Vous balancez tout sans réfléchir, juste en vous reportant à vos notes.
Du coup, "faire", "être", "avoir", "dire". Je sens que mon logiciel de correction va imploser à me mettre de la couleur de partout juste pour me signaler que j'ai usé du verbe "dire" soixante-dix fois. La relecture, elle est capitale dans mon cas. Je vous partage la liste de verbe que je laisse sur la moitié de l'écran pendant que sur l'autre, j'ai mon récit ouvert sur OpenOffice.

Normalement : dire, parler
Questionnement : interroger, questionner, demander, s'enquit, s'intéresser
Réponse : répondre, informer, éclairer 
Continuité : débiter, répéter, ajouter, continuer, rebondir, poursuivre, reprendre, haranguer, baratiner
Problèmes d'élocution : bredouiller, bégayer, ânonner, babiller, hoqueter, toussoter, bafouiller, cafouiller
Surprise : s'exclamer, s'étonner
Colère : crier, fulminer, hurler, vociférer, exploser, tempêter, cracher, s'emporter, rugir, scandaliser, s'égosiller
Mécontentement : râler, jurer, grommeler, maugréer, grogner, rechigner, grimacer, bougonner, s'énerver, protester
Perfidie : susurrer, ironiser, grincer des dents, mentir, persiffler, siffler, pester
Tristesse : se plaindre, larmoyer, pleurer, sangloter, regretter, geindre, gémir
Voix basse : murmurer, souffler, chuchoter, marmonner, marmotter
Amusement : parodier, se moquer, plaisanter, s'amuser, rire, sourire, ricaner
Agacement : s'agacer, s'exaspérer, soupirer
Argumenter : argumenter, arguer, avancer, convaincre, parlementer, persuader, soutenir, se manifester
Contre-argumenter : défendre, riposter, nier, démentir, rétorquer, répliquer, objecter, contrer, s'insurger
Raconter : expliquer, raconter, décrire, exposer, narrer, conter, détailler
Admettre : affirmer, convenir, comprendre, confirmer, attester, certifier, admettre
Jugement négatif : dénigrer, railler, rabaisser, renier
Lecture, Discours etc. : lire, réciter, déclamer, clamer, énoncer, proclamer, prononcer, scander, chanter, chantonner, commencer, entamer, débuter, achever, terminer,  inviter,
Influence : rappeler, reprendre, corriger, interrompre, couper, se justifier, rectifier, noter, effrayer, rassurer, consoler, prévenir, calmer, intervenir
Joie : acclamer, admirer, s'extasier, pépier, s'émerveiller, claironner, badiner
Hypothèse : supposer, déduire, conclure, relever, remarquer, s'essayer, tenter, formuler
Révélations : dévoiler, annoncer, révéler, dénoncer, lâcher, confessa, avouer, concéder, déclarer, vaciller, confier
Proposition : suggérer, proposer, hasarder, deviner, présenter, projeter, conseiller, préconiser
Obéissance : obéir, obtempérer, ordonner, interdire, autoriser, intimer
Porter réflexion : réfléchir, méditer, songer, rêvasser, penser, inventer
Promesse : assurer, promettre, jurer
Se résigner :  abandonner, délaisser, se résoudre, se résigner, s'incliner, renoncer, décliner, s'indigner
Choix : choisir, décider, trancher
Pardon :  s'excuser, pardonner, supplier, prier, implorer

7 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ce genre d'article ^^ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;) Ca me fait plaisir de voir que ces articles sont intéressants ^^

      Supprimer
  2. Article très intéressant! Je suis curieuse de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis mise au défi de terminer définitivement le prologue pour le diffuser cette semaine, je croise les doigts ^^

      Supprimer
  3. Très intéressant! Je sais que je suis trop perfectionniste quand j'écris.. je devrai faire comme toi et écrire d'abord sur papier... mais c'est tellement plus rapide sur ordi que par moment je ne couche pas assez vite mes idées sur papier :)
    En tout cas, hâte de te lire!

    Je connais la galère pour trouver les bons verbes et éviter les répétitions, j'avais même acheté un petit dictionnaire de synonyme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, là j'ai arrêté d'écrire papier, je vais m'atteler à recopier, réécrire et corriger le premier tiers que je vais publier sur Wattpad. Je pense me remettre à l'écriture papier une fois ça terminé, sinon, je ne vais jamais avancer sur le manuscrit version PC. Je pense que le prochain gros achat côté écriture, ce sera un gros dictionnaire des synonymes, j'en ai un d'intégré dans mon PC avec mon logiciel de correction, mais je préfère avoir une version papier, ce serait plus pratique.

      Supprimer
    2. Pikerun Penseur15 juin 2017 à 23:10

      Moi de même je suis trop perfectionniste !!! Je suis toujours à la quête de la formulation de phrase parfaite, je fais en sorte d'utiliser du vocabulaire varié soutenu parmi les termes que je connais. En fait j'ai tendance à toujours vouloir prouver que je sais écrire alors que je n'en ai pas besoin. Mais de plus en plus j'apprends à accepter que dans tous les cas l'écrit est toujours perfectible et que c'est déjà bien dans un premier temps d'avoir su se faire comprendre. De toute façon comme toute chose dans la vie, souvent on ne parvient qu'à ne donner qu'une idée de ce que l'on est vraiment capable de produire qui lui souvent réside au delà de ses limites.

      Supprimer