Les dernières chroniques

07/05/2017

Cesare (SORYO) ~ Tomes 1 à 3



Série : Cesare
Tomes 1, 2 et 3
Mangaka : Fuyumi SORYO
Supervision : Motoaki HARA
Ki-Oon — 2013
192 pages, 192 pages, 208 pages


Résumé :
Naïf et studieux, Angelo da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ? Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. À ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci…

Mon avis :
Petite découverte manga avec Cesare, les éditions Ki-Oon proposent une nouvelle fois une série atypique et formidable. Sans être parfaite, elle se laisse apprécier et me rend très enthousiaste quant à la suite. Il a de très bons atouts pour être excellent et les trois premiers opus montent crescendo en matière de politique, de complot et de psychologie. Je remercie ma soeur qui les a emprunté, parce que c'est très intéressant à lire.

Il n'est pas sans défauts, il possède des choses assez gênantes pour qui serait sensible à ces points. Personnellement, j'ai très vite su m'en détacher, mais je peux comprendre que quelqu'un d'autre n'apprécierais pas. L'intrigue se révèle complexe et pourtant fluide ; on nous présente un jeune homme du nom d'Angelo, étudiant dans la renaissance italienne pour le compte des Médicis. Parce que son grand-père fut un grand artisan auprès de Laurent le Magnifique, on lui octroie le droit de pouvoir étudier. C'est alors qu'il plonge dans un vrai nid de guêpes ! Entre les Médicis, les Borgia et autres grandes familles politiques européennes et italiennes, Angelo se voit devenir un instrument, un pion, un ami, un espion... Bon gré, mal gré, il tente de comprendre le monde qui l'entoure, sa complexité, la religion et la politique entre amour et haine, la pauvreté et la misère, les arts et l'humanisme.

On a là une vraie intrigue fascinante, très intéressante dans les thèmes employés et captivante pour ses rebondissements, ses manigances et ses complots. Cesare Borgia mène la danse, mais son père est tout aussi redoutable. Face à eux, des hommes tout aussi impitoyables et ambitieux. Il y a une certaine tension, l'auteure prend son temps pour tout expliquer, tout installer, sans pour autant livrer toutes les pensées des uns et des autres. Je me demande véritablement comment tout va se nouer, se démêler et se dévoiler au grand jour. C'est terriblement addictif, les petites histoires permettent de comprendre le monde, il y a une très grande partie philosophique et c'est super à lire.

L'univers est clairement ancré dans la Renaissance italienne. L'histoire est respectée, en témoigne les nombreuses pages de documentations en fin de mangas. J'ai adoré les lire, on sent les grandes recherches faites et la supervision de Motoaki Hara qui est un éminent spécialiste sur le sujet. Tout n'est pas peut-être pas véridique, mes connaissances en renaissance italienne sont assez peu développées, mais j'y ai reconnu une essence, un style. L'importance de l'humanisme et des arts est totalement présent ; les rivalités sont bien là ; la grande guerre pour le trône papal l'est aussi. Je ne suis pas mécontente de ce voyage prenant et riche. Surtout que les dessins sont somptueux. Les décors sont merveilleux, on reconnaît Florence, Pise, Rome, le Vatican... l'architecture et ses détails font rêver, c'est totalement immersif !

Les personnages sont attachants. Ils sont humains, et par là, j'entends qu'ils ont leurs défauts et leurs qualités ; je les autant aimé que détesté selon les événements. Cesare est quelqu'un de très mystérieux, j'admire ses qualités intellectuelles, sa perspicacité, ses belles paroles et en même temps, je redoute cette grande intelligence. Il a l'air d'être sincère avec Angelo, mais les propos recueilli ça et là remette en doute cette belle façade, il cache ses vraies intentions. Cependant, c'est le personnage que je préfère avec son second Miguel, ce dernier a une belle personnalité, un rôle très intéressant et une histoire percutante. Les autres personnages sont très sympathiques, mais ils restent encore trop en retrait par rapport aux trois principaux. Néanmoins, j'aime de plus en plus leurs rôles dans l'intrigue, ils prennent une place grandissante dans le scénario et ça fait plaisir. Le character design est plutôt réussi, quoique très ressemblant pour certains personnages qu'il m'a fallu deux tomes pour bien les repérer.

Ma bête noire, c'est Angelo. C'est le personnage principal, une source de maladresse, un bel esprit humaniste, il met en lumière des choses évidentes et pose de très bonnes questions. Il est naïf, ce qui me donne parfois envie de le secouer sévèrement, cependant, il sait mettre en lumière le double-jeu de Cesare, ses contradictions et nous mettre en alerte le concernant. J'aime bien ce tempérament qui s'affine au fil des tomes, il a bien grandi depuis sa rencontre avec Cesare, mais il reste du chemin à parcourir. En revanche, le character design bien que sympa a une petite gaffe très amusante. Angelo a la même expression sur presque toutes ses apparitions, ce qui peut se révéler très lourd si en plus sa personnalité déplaît.

En conclusion, j'ai passé un super moment de lecture avec ces trois premiers tomes. Ils sont riches en terme de rebondissements et d'intrigues, avec un univers soigné et fascinant, des personnages intéressants et des dessins magnifiques. Il y a parfois trop de texte, Angelo est souvent agaçant et l'action met du temps à s'installer, néanmoins, c'est prenant au fil des pages. Je me plais à voir évoluer ces personnages, à les voir évoluer dans leurs ambitieux projets politiques et religieux. Je lirais sans hésiter la suite.

7 commentaires:

  1. Ton avis et les couvertures me donne très envie. Il faut vraiment que je me remette au mangas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette série est vraiment chouette, j'ai lu les sept premiers tomes actuellement et c'est un travail de fou ^^ Les éditions Ki-Oon proposent de très bons mangas.

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout et ton avis m'intrigue bien :D !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de découvrir cette série ;)

      Supprimer
  3. c'est sympa comme idée, je ne connaissais pas du tout

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un peu laissé tomber les mangas en ce moment... il faudrait que je m'y remette tout doucement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les éditions Ki-oon font de très bons mangas, si un jour tu te remets à en lire, je serais ravie de découvrir tes avis ^^

      Supprimer