Les dernières chroniques

Cinéma et Les Trois Mousquetaires (1953, 1961, 1993 et 2011)

16.6.17


Bonjour,

Aujourd'hui, je vous propose 4 avis cinéma sur un thème : Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. N'hésitez pas à découvrir mon avis sur le roman si vous souhaitez le faire ;) Je suis une immense fan de cette trilogie et ses adaptations me rendent toujours super curieuse et enthousiaste. Il y a les paris audacieux : donner un côté steampunk (la version de 2011). Il y a les versions plus ou moins fidèles : la version de 1961 et celle de 1953. Il y a également une version totalement refaite avec un aspect très ancré dans l'aventure telle qu'on l'avait connu dans les années 90 (Robin des bois prince des voleurs) : la version de 1993.

Je vous présente donc ces quatre versions, très différentes les unes des autres et qui pourtant partent d'une même oeuvre. Personnellement, je les chéris toutes pour leurs forces et leurs partis pris, certes les adaptations sont plus ou moins ratés, mais le film se tient et fait plaisir.

Récemment, j'ai vu sur W9 la comédie musicale, une fois de plus, le constant est le même. C'est fou de voir à quel point c'est génial de voir une oeuvre vivre, la voir se réinventer sans pour autant perdre son esprit initial, ses valeurs. Les Trois mousquetaires, c'est une affaire d'amitié entre quatre individus complètement différents, ils vont se battre pour leur pays, leurs souverains, se dépasser et s'entraider. Il y a un fort esprit de camaraderie, l'aventure, le genre du cape et d'épée se mêlant à l'Histoire. C'est une chouette oeuvre. La comédie musicale est très plaisante, j'ai passé un bon moment devant, ça manquait juste de Richelieu et de Rochefort je trouve.

PS : étant une énorme fan du règne de Louis XIII et Louis XIV, je sais parfaitement qu'Alexandre Dumas réinvente l'Histoire de France, néanmoins, je sais en faire abstraction quand je vois une adaptation :
  1. D’Artagnan était un mousquetaire sous Louis XIV et a œuvré pour Mazarin à l’instar de Rochefort pour Richelieu dans l'intrigue.
  2. De plus, jamais un mousquetaire n’aurait pris la défense de la reine Anne d’Autriche, car elle était étrangère et mal perçue à la cour.
  3. Dans le livre, nos quatre mousquetaires aident Buckingham, ce qui dans la réalité aurait été de la Haute trahison, car la France et l’Angleterre étaient ennemies. Vous comprenez aisément ce qui aurait pu leur arriver.
  4. Et dernier point, il n’existe à ce jour aucune preuve pour la romance entre Anne d’Autriche et le duc de Buckingham.
  5. En revanche, les mousquetaires du cardinal et ceux du roi ne s'appréciaient pas beaucoup.
  6. Et les trois autres mousquetaires auraient existé sans pour autant se rencontrer ou se fréquenter.

Synopsis :
Au XVIIe siècle, le jeune D’Artagnan quitte sa Gascogne natale pour Paris où il va postuler auprès du capitaine des mousquetaires, M. de Tréville, une connaissance de son père.
Son tempérament enthousiaste et bouillonnant lui vaut de croiser le fer avec trois mousquetaires, Athos, Porthos et Aramis. L’arrivée des gardes de Richelieu met un terme à leur bataille et d’Artagnan voit ses trois adversaires se ranger à ses côtés pour repousser les hommes du cardinal.

Bonne découverte.




Un film de André Hunebelle
1 h 56 • Cape et d'épée, Aventure • 1953
Compositeur : Jean Marion et Costantino Ferri
Casting : Georges Marchal, Bourvil, Jacques François, Gino Cervi, Jean Martinelli, Yvonne Sanson, Félix Oudart, Danielle Godet, Louis Arbessier, Renaud Mary, Jean Parédès, Georges Chamarat, Marie Sabouret, Jean-Marc Tennberg, Steve Barclay, Claude Dauphin


Mon avis :
J'aime les mousquetaires. Pas seulement le roman d'Alexandre Dumas, mais aussi des mousquetaires dans l'Histoire ou dans leurs différentes représentations (BD, ciné, série, etc.). De ce fait, en voyant cette adaptation être diffusée sur Gulli, j'ai sauté sur l'occasion. Au final, je ne suis pas entièrement convaincue et ce ne sera pas mon film préféré sur les Trois mousquetaires. Toutefois, il possède deux-trois trucs d'assez intéressants au fond.

Premier point positif, c'est qu'il est très beau à voir. Alors, je vous vois venir avec votre petit sourire en coin en regardant la date de sortie. Oui, il a mal vieilli, mais ce n'est pas ce que je voulais dire. Le film nous présente de très beaux décors en grande partie naturel, on a donc de jolies cités, de beaux paysages à voir. Pareil pour les costumes, ils sont magnifiques — je ne suis pas assez calée en terme d'histoire du vêtement pour dire s'ils sont réalistes ou pas. Néanmoins, j'ai adoré les dentelles, perles, tissus présentés, c'était super beau. La musique n’est pas top par contre, c'est sympathique et ça fonctionne dans l'ensemble, mais elle n'est pas mémorable.

Le casting m'a enchantée sans être transcendant, les acteurs jouent bien leurs rôles et nous présentent des personnages fidèles (ou quasiment) aux protagonistes du roman. Aramis est un fier soldat entre amoureux des femmes et adepte de la religion ; Porthos a cette joie de vivre, cette force de caractère qui le rend imposant et jovial ; Athos est sympathique et peu loquace quant à D'Artagnan, il est parfait ! Drôle, fougueux, fin épéiste, courageux et téméraire. Richelieu est probablement mon autre coup de coeur, un brin cynique et mystérieux, tout en ambiguïté et en finesse, peut-être un poil plus proche du Richelieu historique. Bourvil fait un Planchet absolument drôle et qui donne un côté enlevé et pêchu au film, avec une bonne dose de maladresse, d'humour et de modernité dans les dialogues.

En règle générale, tout le film contient des piques assez intéressantes en matière de modernité. C'en est presque anachronique, toutefois, c'est osé et sur moi, ça a fait son effet. Pareil pour le côté « narrateur », ce dernier ouvre un livre, il nous conte les événements, il permet de faire des ellipses, de donne un peu de relief. Il complète parfaitement les images et présente avec un style plus soutenu son texte qui se rapproche du roman d'origine. Après, l'adaptation côté intrigue est totalement bancale. Si pas mal d'événements sont là, beaucoup trop de choses sont absentes et remaniées. Milady n'est qu'une simple voleuse, elle perd tout son sel, pas de vengeance, pas de passif avec Athos. C'est comme si le roman était amputé de la seconde moitié de son histoire. C'est beaucoup trop pour me convaincre que le film est bon, je ressors mitigée, mais contente d'avoir fait cette découverte.



Un film de Bernard Borderie
3 h 10 • Cape et d'épée • 1961 (Il y a deux films Les ferrets de la reine + La vengeance de Milady)
Casting : Gérard Barray — Mylène Demongeot — Perrette Pradier — Georges Descrières — Bernard Woringer — Jacques Toja — Jean Carmet — Guy Delorme — Daniel Sorano — Françoise Christophe — Robert Berri — Henri Nassiet — Guy Tréjan — Jacques Berthier


Mon avis :
Un bon film sur nos chers mousquetaires. J'ai adoré malgré quelques longueurs, mais c'est une fidèle adaptation et je me suis amusée à suivre D'Artagnan et ses compères.

Ce serait abominable de médire sur le jeu des acteurs, sur la réalité historique, déjà qu'Alexandre Dumas ne respecte pas l'Histoire, et puis en 1961, on n'avait pas les moyens d'aujourd'hui. Et justement, je trouve que faire un aussi beau film à cette date est fantastique ! Le scénario est super, je l'ai dit, mais la fidélité au roman est bien tenue, on ne s'ennuie pas, les scènes d'actions sont bien rythmées. J'aime les films de cape et d'épée, donc je ne peux qu'être ravie de voir ces passages.

La camaraderie entre nos quatre protagonistes principaux est forte, on s'amuse de les voir s'amuser ensemble des complots de Milady et de Richelieu. Par ailleurs, les acteurs sont vraiment bon dans ces rôles. J'ai une petite attention sur Athos, c'est déjà un personnage que j'adore à la base, Georges Descrières (Arsène Lupin) rend le protagoniste encore plus fascinant. Mention spéciale pour cette chère Milday (Mylène Demongeot), aussi passionnante qu'effrayante, jolie et venimeuse. C'est difficile de devoir jouer les « femmes fatales » tout en conservant une part de fausse innocence. Rochefort (Guy Delorme) est lui aussi merveilleusement bien campé, c'est un méchant d'une classe extraordinaire.

J'ai une immense sympathie pour les magnifiques costumes, j'ai même pas envie de juger si la mode sous Louis XIII est respectée ou pas ! Ces costumes sont merveilleux, de même que les décors, du naturel et du très beau naturel, c'est agréable pour les yeux. La musique m'a énormément plût, je l'ai trouvée sympathique, elle agrémente joliment bien les scènes.

En somme, c'est un très bon film. Il est long, mais il retrace les grandes lignes du roman d'aventure et de cape et d'épée d'Alexandre Dumas. Les scènes de combats sont passionnantes, les personnages sont attachants, les décors somptueux, les costumes magnifiques... c'est un classique du cinéma français qu'il ne faut pas laisser de côté, en raison de son excellent casting et du soin apporté au film lui-même ! Bien sûr, il faut aimer les « vieux films », les films de cape et d'épée, mais il se laisse regarder avec plaisir pour des curieux ou ceux qui voudraient juste se familiariser avec le roman. C'est une agréable surprise pour ma part, qui ne suis pas très fan des vieux films, je ne regrette pas cette découverte et espère continuer à visionner d'autres adaptations de ce mythe littéraire.



Un film de Stephen HEREK
1 h 45 • Cape et d'épée, Aventure  • 1993
Compositeur : Michael KAMEN
Casting : Charlie Sheen — Kiefer Sutherland — Chris O'Donnell — Oliver Platt — Tim Curry — Rebecca De Mornay — Gabrielle Anwar — Julie Delpy — Michael Wincott


Mon avis :
Je suis une fan absolue de tout ce qui touche le cape et d'épée ou des mousquetaires. Forcément que je m'intéresse à toutes les adaptations de l'oeuvre de Dumas, fidèle ou pas au roman, peu m'importe, du moment que l'esprit mousquetaire est là. Ce film est une adaptation ratée, mais il reste un super bon film, pour peu qu'on adhère à l'ambiance.

Très clairement, j'ai aimé retrouvé cet esprit films des années 90. Jumanji, les Goonies, Hook, Willow, ce genre de films très axé aventure, action, avec un humour bien mené, un très gros concentré de divertissement. J'ai passé un bon moment devant, je suis restée devant mon écran du début à la fin ; c'est frais et sympathique à voir. Je ne vais pas non plus vous cacher que malgré mon DVD, on a la qualité années 90, il faut donc ne pas s'attendre à des images léchées. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, j'ai trouvé un côté Robin des bois prince des voleurs (avec Kevin Costner) sans pourtant avoir un plagiat ou des références. C'est juste implicite.

Ici, Richelieu est la vilaine sorcière de la vallée. J'étais un peu inquiète et exaspérée, néanmoins, quand j'ai compris l'ambiance du film, je me suis très vite ressaisie. J'ai été surprise par la l'histoire, on surfe sur le crime de lèse-majesté, on parle d'un complot visant le père de D'Artagnan, d'un ancien mousquetaire devenu l'âme damnée de Richelieu. J'ai eu une histoire très différente du roman de Dumas et elle tient debout. En tant que telle, elle est cohérente. Après, il est évident que si l'on recherche quelque chose de fidèle au roman ou quelque chose de fidèle à l'Histoire, il faudra passer votre route. Les décors sont très beaux, j'ai apprécié les paysages naturels comme les plans dans les châteaux et les villes. Les costumes sont également très agréables à regarder, j'adore le design des mousquetaires. La bande originale est sympathique à écouter, elle va bien avec le film et j'aime la chanson du générique de fin interprétée par Sting, Rod Stewart et Bryan Adams (All for love).

L'intrigue m'a été très agréable, elle contient tout ce que j'aime ; de la trahison, des abus de pouvoirs, un roi qui prend peu à peu sa place de chef, des mousquetaires unis et loyaux, des espions, des combats, du courage et de l'amour. Franchement, je n'ai pas trouvé que ce film dénaturé l'esprit mousquetaire que j'ai développe dans mon imaginaire personnel. Certes, c'est très romancé et édulcoré par rapport à la réalité, mais j'adore les thèmes abordés et la manière dont les événements s'enchaînent. A froid, je regrette même que le film ne soit pas plus long, histoire d'entrer plus en détail sur certains points.

Le casting est bon, ça pourrait être mieux, mais je me suis bien amusée alors je ne jette de pierres à personne. On a un D'Artagnan jeune (ce qui est proche du roman) et fougueux bien campé par Chris O'Donnell. Charlie Sheen fait un bon Aramis, jouant entre l'homme d'église et le séducteur poète, j'ai bien retrouvé l'essence du personnage. Porthos est sans nul doute l'un de mes Porthos favori, parce que le look me rappelle clairement Jack Sparrow (ce qui est très amusant quand on se souvient que Pirates des caraïbes arrivera dix ans plus tard) - ce qui est normal, les deux films sont de Disney. Mais aussi parce que Porthos, c'est dans le roman celui qui se la raconte, il enjolive tout, il est naïf et costaud, il aime en rajouter. Oliver Platt est vraiment dans son personnage. Tim Curry est évidemment un Richelieu bien machiavélique et caricaturale, mais il fait si bien les méchants de ce type que je ne lui en veux plus. J'ai bien aimé le couple royal ainsi que Constance, plus courageuse et forte. Je suis un peu déçue par Milady que l'on voit que trop peu, même si Rebecca De Mornay est bien dans ce rôle. Mes deux coups de coeur reviennent à Athos et Rochefort. Le premier est incarné par Kiefer Sutherland, Athos, c'est mon mousquetaire favori et ici, il a une très chouette personnalité. Rochefort, c'est Michael Wincott et j'ai adoré l'histoire brodé autour du personnage.




Un film de Paul W. S. ANDERSON
1 h 50 • Cape et d'épée, Aventure, Action • 2011
Compositeur : Paul HASLINGER
Casting : Logan Lerman — Milla Jovovich — Matthew Macfadyen — Ray Stevenson — Luke Evans — Christoph Waltz — Gabriella Wilde — Mads Mikkelsen — Juno Temple — Freddie Fox — Orlando Bloom — James Corden — Carsten Norgaard

Mon avis :
Oui, j’ai lu Dumas et je m’étonne que le monde entier le défende par rapport à ce film lorsque personne ne défend la réalité historique face à Dumas. Car ce dernier, bien qu’il ait du génie, a quand même massacré la réalité. Maintenant, peut-on en vouloir à Paul W. S. Anderson d’avoir reprit de ce roman que quelques épisodes et d’avoir laissé libre arbitre à son imagination ? Non. Pour ma part, j’ai trouvé ce film extraordinaire et moderne.

L’histoire autour du plan de Vinci (qui a réellement dessiné des machines volantes ou des bateaux à propulsion) était bien trouvée, après tout, cela aurait pu faire une armada impitoyable pour les pays qui sont en guerre. Après une guerre terrestre et maritime, pourquoi pas aérienne ? Sinon l’histoire se tient et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, il y avait de l’action et de l’humour, tout ce que j’adore.

Du côté du casting, nous détenons un super lot. Milla Jovovich est aussi belle que manipulatrice dans son rôle de Milady de Winter, et ses costumes quelle pure merveille, l’actrice les a dessinés en intégralité. Elle a beaucoup de talent ! Nos quatre mousquetaires sont bien choisis. Pour une première fois, nous avons un D’Artagnan qui a 18 ans, comme dans le livre ! Merci ! D’ordinaire, ils sont tous trentenaires. Luke Evans incarne un Aramis qui a perdu la foi, mystérieux et aimant les femmes, comme celui du livre. Il est époustouflant dans ce rôle. Ray Stevenson incarne un Porthos plus vrai que nature, animé par la richesse et par une force herculéenne. Matthew Macfadyen est un excellent choix pour interpréter Athos, une figure mature, mais aigrie, réclamant vengeance pour la trahison de Milady et la fourberie du duc de Buckingham.

Tiens venons en à lui, Orlando Bloom me laissait songeuse et j’ai été stupéfaite par son jeu d’interprétation. Ce duc est rock’n’roll, très méchant, narquois, j’ai adoré ce protagoniste. Tout comme Mads Mikkelsen en Rochefort, un brin pirate par le look et détestable à souhait. Christoph Waltz et sa vision de Richelieu, montré en grand pourri (contrairement à la réalité) est très réussi, à l’instar du jeu entre lui et Louis XIII. La musique fait partie de mes BO favorites, elle est entrainante, bien composée, j’ai beaucoup d’affection pour la chanson du générique de Take That « When we where young » ainsi que le thème « Only four men » qui m’a inspiré une idée de roman récemment. D’ailleurs, le film en entier m’a énormément inspiré et m’a donné envie de replonger dans mes vieilles idées sur un roman autour des mousquetaires.

Pour en revenir au film, les décors sont magiques, moi qui suis étudiante en histoire de l’art j’ai adoré, de plus il parait que Milla Jovovich a également participé à leur élaboration. Il y a du studio, mais également des paysages naturels provenant d’Allemagne à Bamberg, Burghausen, au château de Herrenchiemsee, à la forteresse de Marienberg, à la résidence de Würzburg et à Munich. Les costumes sont eux aussi sublimes et tout ceci donne de très belles images.

Je suis déçue que le film n’ait pas marché, ça aurait pu relancer le genre de films de cape et d'épée, voire même la littérature associée à ce genre. C’est dommage, ça changerait des vampires et des loups-garous. En attendant, ne soyez pas si sévère avec ce film, il est frais, moderne, agréable à regarder et je n’ai pas vu le temps passer… Je conseille vraiment de le voir et de faire abstraction du roman de Dumas comme de la réalité. Après tout, un film son but est de nous divertir, de nous interpeller et de nous faire évader. Remplissant les trois, cette version a tout pour plaire.

Petits mots:

  1. aaaaaaah j'adore le principe de cet article avec les différentes versions, années du film :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j'ai d'autres thématiques comme ça pour refaire ce type d'articles, mais vu que ça plaît je vais me creuser les méninges ^^ Et encore, je suis loin d'avoir fait le tour concernant les adaptations des Trois Mousquetaires :D

      Supprimer
  2. Raaah je me souviens que je voulais absolument regarder la version de 2011 mais je ne l'ai toujours pas fait ahah il faudrait que je m'y mette un de ces jours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version de 2011 est sympathique dès qu'on accepte son parti pris assez steampunk. Je te souhaite de découvrir ce film ;)

      Supprimer
  3. oh c'est sympa cette idée de tout présenter sur le meme thème comme ça ! j'ai pas pas tout vu / lu je l'avoue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Je comprends, 4 films d'un coup ça fait gros :D Mais bon, la passion !

      Supprimer
  4. J'ai le dvd du film de 2011 avec Orlando Bloom chez moi et il faut vraiment que je le regarde parce que j'aime bien ce genre d'univers ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la version 2011 te plaira, elle est vraiment sympathique ^^

      Supprimer
  5. Je n'ai pas vu les films mais la comédie musicale en Suisse récemment, c'était une tuerie! Du coup j'aimerais bien voir les films maintenant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La comédie musicale, je l'ai vue l'autre jour sur W9 et elle était top, j'aime beaucoup la mise en scène. Bonne découverte avec les films ;)

      Supprimer