Les dernières chroniques

28/06/2017

L'anneau de Claddagh (NICODEME) ~ Tomes 2 et 3 : Stoirm / Bliss



Titre : Stoirm
Tome 2
255 pages

Titre : Bliss
Tome 3
261 pages

Auteur : Béatrice NICODEME
Série : L'anneau de Claddagh
Gulf stream éditeur (découvrir d'autres romans de Gulf Stream) — 2016
16€



Résumé :
Portée par l'espoir de retrouver Arthur, son bien-aimé, Keira est résolue à quitter l'Irlande et à rejoindre le Nouveau Monde. La traversée s'annonce pourtant éprouvante.
A l'inconfort, à la faim, aux risques de tempête, d'incendie et d'épidémie, aléas auxquels sont soumis tous les passagers, s'ajoutent les dangers auxquels s'expose une femme seule.
Keira peut toutefois compter sur des alliés. Des amitiés fortes se nouent entre passagères ; d'anciennes connaissances ressurgissent. Et l'esprit de Mamina veille toujours.
La protection de l'anneau de Claddagh suffira-t-elle à mener Keira jusqu'à New York ?



Mon avis :
J'ai pu emprunter les tomes 2 et 3 de cette trilogie pour laquelle j'avais eu un gros coup de coeur sur le premier opus. Sincèrement, c'est une très belle série, charmante et très bien écrite, avec une fin parfaite. On a toutes les réponses, un épilogue doux et touchant, les aventures vécues dans ces deux tomes sont entrainantes. J'ai passé un excellent moment de lecture et j'espère pouvoir me procurer ces deux livres pour ma bibliothèque perso.

La traversée de l'Atlantique est éprouvante pour Keira. C'est une ambiance oppressante avec des conditions de vie horrible pour tous les migrants irlandais. L'auteure a su peindre le quotidien, les émotions, la vie à bord d'un navire en ne nous épargnant pas. Keira doit affronter un harceleur, les punaises, le typhus, une tempête, le manque d'eau et de vivres. Et une fois débarquée, ce n'est guère mieux, elle est loin de New York, sans nouvelles d'Arthur, à devoir se débrouiller pour survivre. Les sujets explorés sont justement menés, je me suis sentie désolée pour Keira qui doit affronter beaucoup de choses.

On sent que l'auteure a fait des recherches pour situer son histoire, pour nous imprégner de gaélique, pour nous parler de navire avec tout le vocabulaire que cela implique... Sans compter le Canada et New York, avec un peu de féminisme, d'industrie navale et de journalisme. C'est prenant à découvrir au fil des aventures de Keira, c'est juste ce qu'il faut pour s'immerger et comprendre le monde dans lequel nous sommes plongés. D'autant plus que le style de l'auteur est recherché sans être lourd, c'est simple et efficace, très agréable et captivant à lire. Je me suis vite prise dedans.

Notre héroïne s'avère très courageuse, parfois très douteuse et pessimiste, cependant, elle sait être téméraire et bienveillante. Elle est généreuse, elle sauve un jeune clandestin de la mort sur le navire, elle n'hésite pas à redevenir domestique pour une riche famille du Canada. Elle est très intéressante à suivre, passionnante et elle connait une évolution extraordinaire au cours du troisième tome.

D'un point de vue scénaristique, ce dernier tome clôture en beauté la trilogie. Lui non plus ne nous épargne pas : la misère, une taverne mal famée, les révélations sur Keira et sa famille, Arthur et la terrible vérité. Bliss est riche en émotions et en rebondissements, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer et pour preuve, je l'ai terminé en peu de temps. C'est avec le tome 1, un coup de coeur ! Ce qu'il y a d'extraordinaire avec cette série, c'est que chaque chapitre apporte un plus : de la description, un dialogue clé, une péripétie, une vérité, un problème, une rencontre. Rien n'est laissé au hasard et cela renforce un peu ce côté fantastique, cette brume enchantée typiquement celte, l'anneau de claddagh en quelque sorte.

Quant aux autres protagonistes, j'en suis complètement enchantée. L'auteure nous présente une galerie de personnages apportant sa pierre à l'intrigue, en bien comme en mal. Je pense à Daniel Cahill qui fait froid dans le dos, ou encore au tenancier de la taverne de Saint-Jean. J'ai bien aimé Galvin que j'ai jugé malicieux et pétillant, un peu trop impulsif par moment, mais très touchant. J'ai été conquise par James Smith et sa femme Jacomina, ils sont juste géniaux, merveilleux et sympathiques. J'aime aussi la soeur de Jacomina, John White (même si on ne le voit que trop peu), ainsi que Martha, c'est une femme pleine de vie, optimiste et bienveillante à l'égard de Keira. Pat Larkin et Mary m'ont touché, Duncan m'a amusée, vous l'aurez compris, ils sont variés, humains et sympathiques à rencontrer ou à revoir.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Keira. Je suis heureuse d'avoir pu terminer cette trilogie, les deux tomes que je vous présente sont très bien écrits, passionnants. On a une réelle avancée, puisque chaque tome présente un moment clé dans la vie de Keira, des rencontres, des bouleversements. C'est riche en rebondissements, en émotions ; c'est une trilogie qui offre une chouette immersion dans la vie des migrants irlandais du 19ème, à travers une belle histoire d'amitié, de famille et d'amour.

8 commentaires:

  1. je ne connais pas du tout mais c'est sympa de voir que tu continues à passer un très bon moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est une très jolie trilogie que je suis super ravie d'avoir lue.

      Supprimer
  2. Une trilogie qui a l'air vraiment très belle !

    RépondreSupprimer
  3. L'histoire m'intéresse vraiment et en plus les dessins ont l'air très beau! Je zieuterai s'ils sont dispo à la médiathèque parce que ça me tente bien ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras découvrir cette trilogie, elle est très chouette.

      Supprimer
  4. Le contexte historique me tente donc pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était hyper intéressant à découvrir en terme d'histoire, j'espère que tu pourras découvrir cette trilogie ^^

      Supprimer
  5. Tu donnes bien envie de découvrir cette série ;)

    RépondreSupprimer