Les dernières chroniques

Nouvelle-Sparte (L'HOMME)

24.11.17



Titre : Nouvelle Sparte
Auteur : Erik L'HOMME
Gallimard Jeunesse (On lit plus fort) — 2017
313 pages
13€50


 
- Résumé -
Deux siècles après les grands bouleversements qui ont balayé le monde-d’avant, Nouvelle-Sparte vit en paix au bord du lac Baïkal. Valère et Alexia, seize ans, se préparent à devenir pilotes d’élite quand une série d’attentats sème le chaos dans la cité. Qui se cache derrière ces lâches attaques ? Les fanatiques du Darislam ? Les patriciens corrompus de Paradise ? Valère est chargé par le Directoire de mener l’enquête. Une mission périlleuse qui va le plonger dans les sombres entrailles de l’Occidie et faire voler son univers en éclats…

Mon avis :
Ce roman est vraiment particulier, je l'ai trouvé super intéressant, dense et original. C'est un roman qui mêle philosophie, Histoire - notamment à l'Antiquité -, Science-fiction sans que cela soit fouillis ou perché. J'ai passé un très bon moment avec le nouveau récit d'Erik L'Homme. Je tenais donc à remercier On lit plus fort (Gallimard Jeunesse) pour cette découverte, après Terre-Dragon et Le livre des étoiles, Nouvelle Sparte est une fois de plus un beau coup de cœur.

Il faut clairement se laisser du temps pour comprendre et appréhender ce nouveau monde. On sent que notre monde contemporain a péri et ce qu'il en reste fit naître l'Occidie, Nouvelle-Sparte ou encore le Darislam. On sent que l'auteur s'est inspiré de civilisations connues d'hier et d'aujourd'hui pour donner du corps à ces nouvelles sociétés. Les Kourykanes m'ont rappelés les steppes mongoles, le Darislam le moyen et proche Orient et Nouvelle-Sparte part de l'Antiquité... On pourrait penser que ça se mélange mal, pourtant tout est clair, cohérent, même le langage propre à Nouvelle-Sparte m'a un temps interpellée pour finalement me devenir familier.

L'univers est donc fouillé, osé et très riche à découvrir au fil des pages. L'auteur nous parle de la société à travers pas mal de concept philosophique et sociétal, comme l'amour, la famille, la consommation, la liberté, les dieux. C'est complet et hyper intéressant, on peut facilement réfléchir sur pas mal de sujets, se forger une opinion et voir les choses évoluer. Finalement, ce roman parle des millions de possibilités, des voies que l'on emprunte de gré ou de force, rien n'est figé dans le marbre, tout peut arriver. En bien comme en mal. L'auteur n'épargne rien à Valère qui va vivre une aventure qui le changera à jamais.

L'écriture d'Erik L'Homme est captivante, pour ce roman, il a inventé tout un langage pour cette communauté de Nouvelle-Sparte, c'est fascinant. Au début, l'on peut se sentir un peu perdu, mais je me suis rapidement laissée emporter et l'on comprend très vite, sans lexique. C'est un vocabulaire hyper intuitif au final, logique et facile à appréhender ; la plume étant concise, simple et directe — sans pour autant perdre de sa poésie, de son charme. C'est une lecture assez intéressante d'un point de vue expérience, le style d'écriture est réellement propre au roman et j'ai adoré.

L'intrigue nous plonge dans la vie de Valère, un adolescent qui va suivre un rite initiatique pour suivre sa voie parmi les tas de futurs possibles. Il aime la philosophie, on le sent affecté par la mort de son père, par la distance qu'il met avec sa mère... Cet adolescent en dépit de son univers éloigné du nôtre sait nous être attachant, simple et sympathique. Il va être engagé comme espion en Occidie afin de comprendre une série d'attentats perpétrés contre Nouvelle-Sparte. La guerre est aux portes de la ville et Valère doit démêler complots, manigances et secrets, il va devoir remettre en cause ses certitudes pour évoluer, grandir, trouver sa voie. C'est une histoire riche en notions politiques, complots, amitié et romance, famille et secrets ; nous avons un beau mélange SF et aventure, avec un rythme prenant, une mise en page soigné pour coller avec le récit. Chaque rebondissements et révélations sont maîtrisés et bien amenés dans le récit. Pour ma part, je n'ai pas vu venir le coupable final, bien qu'ayant des doutes sur quelques trucs, le nom exact du grand manitou demeurait une parfaite inconnue. Et même une fois connu, je restais méfiante, de peur d'un ultime twist final.

Les autres personnages savent se rendre intéressant et agréables à voir, du meilleur au plus mauvais dans l'histoire. J'ai eu beaucoup d'affection pour Drys, pour la mère de Valère, qui sont deux femmes géniales. J'ai un peu moins aimé Alexia, mais sa relation avec Valère est touchante, belle et juste. Pam m'a énormément plut, pareil pour Hilal ou pour Oncle Carl. Ils sont fascinants, ils ont un rôle à jouer, j'ai passé un bon moment en leur compagnie.

En conclusion, c'est un roman atypique. Je l'ai trouvé très recherché en matière d'univers et d'inspirations : vocabulaire propre au récit, des références au monde de la Grèce antique, des espaces géographiques intéressants, des références historiques et des résonances actuelles passionnantes. C'est très bien écrit, histoire et personnages nous offrent une très chouette lecture, j'ai adoré découvrir ce nouveau roman qui m'a passionné d'un point de vue philosophique.


https://fr.ulule.com/meli-melune/

Petits mots:

  1. J'ai tellement aimé le Livre des Etoiles que j'ai forcément envie de lire cette histoire là !
    Ravie que tu ai aimé ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah, le livre des étoiles ^^ J'espère que celui-ci te plaira ;)

      Supprimer
  2. Ca a l'air sympa et différent pour le coup. je ne connaissais pas du tout

    RépondreSupprimer
  3. Encore un livre que je ne connais pas mais qui me semble bien sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est cool comme roman, j'ai passé un excellent moment avec, j'espère que tu le découvriras un jour ;)

      Supprimer