Les dernières chroniques

Dans l'ombre de Mary + Mary Poppins

24.3.18

Réalisateur : John Lee HANCOCK
Compositeur : Thomas NEWMAN
Date de sortie : 2013
Durée du film : 2 heures et 5 minutes
Genre (s) : Comédie ; Biopic


Casting :
Tom Hanks – Emma Thompson – Jason Schwartzman – Colin Farrell – Ruth Wilson – Paul Giamatti – B. J. Novak – Annie Rose Buckley – Bradley Whitford – Victoria Summer – Rachel Griffiths – Dendrie Taylor


Synopsis :
Inspiré de faits réels, le film raconte l’histoire extraordinaire et méconnue de la création du film Mary Poppins. C’est aussi l’histoire de la relation houleuse qu’entretinrent le légendaire Walt Disney et l’auteure P.L. Travers, une relation si tendue que le film faillit bien ne jamais voir le jour…

Mon avis :
Un très beau film, ce fut un réel coup de cœur en sortant de la salle, il est magnifique et il est très captivant.

On suit une double histoire, celle de la création de Mary Poppins en revenant dans le passé de l'auteur et celle de la mise en place du film Mary Poppins avec les années 50-60. Ces changements de périodes sont loin d'être brumeux dans nos esprits, on s'y retrouve très facilement. Les personnages rencontrés ne sont pas les mêmes, l'histoire contée est différente, mais surtout les transitions entre passé et présent sont bien pensées. Il faut le voir, mais l'esthétique du film est soignée. Le passage entre le passé et le présent ne sont qu'un exemple parmi tant d'autres, la qualité de l'image est splendide. Les couleurs sont belles, c'est un beau film à voir.

Pour cette double histoire passé-présent, cette double création, l'intrigue se révèle toujours captivante et prenante. Je n'ai pas vu le temps passer, à fond dans l'histoire dont le sujet mérite d'être soulevée : parler de l'envers du décor c'est peu vu, c'est totalement original ! J'ai adoré les séances de travail autour des dessins, de la musique, du scénario, c'est sincèrement intéressant à voir. De même que suivre le sujet « adapter son roman en film », ça donne les clés de compréhension autour de ce phénomène de plus en plus présent. Nombreux sont les films inspirés par des romans, des bandes dessinées, des comics ou des jeux vidéos.

Les références à Mary Poppins sont nombreuses, mais même sans voir le film, vous pouvez comprendre celui-ci. Le sac, les musiques, les chansons, la banque, le personnage de la tante est Mary Poppins... On se rend compte à quel point la vie de Pamela Lyndon Travers, les événements traversés, les personnes rencontrées ou les objets l'ont marquée. Sa vie est contée dans Mary Poppins. Pas à 100%, mais beaucoup d'éléments de son passé se voient dans le livre Mary Poppins et donc dans son adaptation. Ce film en parle et en parle bien, le passé est bien présenté, touchant, drôle, ce sont vraiment des passages très intéressants pour comprendre l'auteure et son roman.

Je pense que c'est pour cette raison qu'elle fut aussi « pénible ». Sa vie lui a tellement servie pour composer son roman, que le moindre changement lui donne de l'urticaire. Chaque couleur à sa place et sa raison d'être là, on le voit bien lorsqu'elle critique les esquisses préparatoires du film, notamment sur la maison Banks ou George Banks. En fait, on aime, on déteste, on comprend ce personnage qu'est Pamela Travers. Au début, son côté très guindé nous amuse, ses réflexions nous font rire. Après, on oscille entre incompréhension et amusement, et finalement, plus on avance dans le film plus on la comprend. Il est vrai qu'il doit être dur de voir son œuvre être adaptée, surtout lorsqu'on n'aime pas celui qui l'adapte.

En tout cas, quel rôle pour Emma Thompson, c'est un actrice juste géniale, elle est donne une palette d'émotions à son personnage, un caractère, une humanité. C'est extraordinaire à voir. Même si Tom Hanks est un brin en retrait, le voir jouer Walt Disney lui va bien, il l'incarne avec bienveillance et sympathie. C'est agréable de le voir en train de comprendre cette curieuse femme, de s'en moquer, de l'aider, il m'a beaucoup fait rire et me donne envie d'espérer qu'un jour un biopic sur cette figure aussi forte que mystérieuse que fut Walt Disney sortira. Toutefois, si un tel film voyait le jour, Tom Hanks devra reprendre le rôle, parce que ça lui va bien.

Ce qui est impressionnant dans ce film c'est que quelque soit le rôle que vous allez voir, il l'est très bien campé, vrai et d'une grande force. Les seconds rôles sont aussi bien interprétés que les principaux. Colin Farrell a un rôle splendide, je ne suis pas très fan et pourtant quelle brillante interprétation du père de Pamela, un banquier avec de l'imagination, peu à l'aise dans son travail, porté sur l'alcool. Il joue des nuances et une force qu'on ne peut pas critiquer négativement. Les trois acolytes travaillant sur Mary Poppins sont les frères Sherman (parolier et compositeur) et Don DaGradi. Eux aussi sont époustouflants, j'ai adoré leurs personnages et leurs façons de les jouer, même en sachant que l'un des vrais frères Sherman était présent pour les épauler, c'est incroyable à quel point ça sonne vrai. Humain et brillant. A l'image de Ralph, un protagoniste très touchant, son histoire, son humour, ce qu'il apporte, c'est un vrai rayon de soleil. Ruth Wilson est brillante en mère de famille débordée, se sentant un peu solitaire, au bord de la crise de nerf et pourtant si aimante, si forte. C'est une brillante actrice. Ces personnages crèvent l'écran par leur sincérité et leur jeu, ils sont un atout incroyable pour ce film.

Les musiques sont à la fois propre au film sans oublier celles de Mary Poppins. Ainsi, Chem Cheminée, Supercalifragili, Laissons-le s'envoler et d'autres chansons sont présentes pour notre plus grand bonheur. Une fois de plus, il était intéressant de voir comment ces mélodies se sont créées ainsi que leurs paroles. Les décors sont soignées, j'adore le côté année 50-60 donné aux paysages, au studios, dans les costumes aussi, dès le début on entre dans l'ambiance. J'aime aussi les références à Disney, avec les peluches, le parc, même si c'est une courte scène. Sincèrement, ce film est travaillé et soigné, il mérite d'être vu.

En conclusion, c'est actuellement mon coup de cœur de ce début 2014. Un film beau, touchant, humain, intéressant, original, soigné, drôle, j'ai des tonnes de mots qui me viennent à l'esprit tant je le trouve sublime. Je savais qu'il allait me plaire, mais pas à ce point là, c'est une très belle surprise. Tout est travaillé pour nous faire comprendre la naissance de Mary Poppins, autant en roman qu'en film, j'aime les personnages merveilleusement interprétés, j'adore les références au film, j'adhère à l'esthétique, les photos en générique de fin sont intéressantes, mais ce qui l'est encore plus, c'est l'enregistrement qui défile. L'on entend la vraie voix de Mme Travers faire la lecture et débattre du scénario, j'ai trouvé cette idée sympathique. En somme, j'ai passé un excellent moment, un film à voir sans modération.



Réalisateur : Robert Stevenson
Date de sortie : 1964
Genre (s) : Comédie ; Film musical
Durée du film : 2 heures et 14 minutes
Compositeur : Robert Sherman
Adaptation du roman de Pamela Lyndon Travers.


Casting :
Julie Andrews – Dick Van Dyke – David Tomlinson – Glynis Johns – Karen Dotrice – Matthew Garber – Ed Wynn


Synopsis :
Rien ne va plus dans la famille Banks. La nurse vient de donner ses huit jours. Et ni M. Banks, banquier d'affaire, ni son épouse, suffragette active, ne peuvent s'occuper des enfants Jane et Michaël. Ces derniers passent alors une annonce tout à fait fantaisiste pour trouver une nouvelle nurse. C'est Mary Poppins qui répond et apparaît dès le lendemain, portée par le vent d'Est. Elle entraîne aussitôt les enfants dans son univers merveilleux.


Mon avis :
Avant de me précipiter en salle pour aller voir Dans l'ombre de Mary, je me suis dit que j'avais oublié un léger détail : celui de visionner Mary Poppins. Un classique Disney que je n'ai malheureusement jamais vu. Chose faite, il est grandiose et il a très bien vieilli.

Si les effets spéciaux ont aussi bien vieilli, c'est en partie grâce au fond jaune sur lequel furent faites les incrustations. Le résultat est là : c'est magnifique à voir. Le mélange dessin et réalité est fantastique, il ne se voit pas, c'est incroyable. Les effets spéciaux sont réussis, ils participent de beaucoup à la magie de l'univers Mary Poppins. Je suis restée enchantée devant ce travail de qualité, car les dessins sont très bien faits, j'adore la scène où nos personnages entrent dans les dessins de Bert. Mary Poppins, c'est plus qu'une simple nounou dotée de magie, il y a de la poésie, de l'humour, c'est une histoire de famille, d'amour et d'amitié. Au final, elle aide les enfants à faire retrouver à leur père le sens de la vie, à retourner dans le bon chemin, afin qu'il évite de perdre ses enfants et leur amour. C'est subtil et beau à voir, très sincèrement, je ne me suis pas ennuyée et pourtant le film dure plus de deux heures.

Les différentes rencontres sont sympathiques, Bert et ses dessins, l'Oncle Albert et sa crise de rire, la vieille dame aux oiseaux. Il existe une certaine folie, une bonne dose d'humanité et un brin de merveilleux, c'est fluide, c'est vivant et très drôle. Ce film mérite sa réputation et ses prix, il représente un équilibre sensible entre magie et réalité. Il est touchant et féerique, franchement, il est le film pouvant plaire aux petits comme aux grands.

Les chansons sont splendides. Les textes sont à l'image du film, poétique, sensible et amusant. Les airs restent facilement en tête, les voix sont belles et les chorégraphies sont bien pensées. Ces chansons sont très présentes, mais elles donnent beaucoup de rythme au film, on passe un vrai bon moment de détente devant. La dernière chanson, Laissons-le s'envoler, est magnifique et touchante, la bande originale de Mary Poppins est à écouter dans son intégralité, mais quelques chansons sortent du lot : un morceau de sucre, Chem Cheminée, le très célèbre Supercalifragilisticexpialidocious, Nourrir les p'tits oiseaux et évidemment Laissons-le s'envoler.

Les acteurs sont investis dans leurs rôles, c'est dingue de voir à quel point ils sont dedans. Julie Andrews fait une très belle et extraordinaire Mary Poppins, inégalable et resplendissante, j'adore son personnage et la manière dont elle l'interprète. Dick Van Dyke est juste époustouflant, à l'aise, sympathique, vivant, c'est un vrai bonheur de le voir à chacune de ses apparitions. J'adore son personnage et ce qu'il représente. Les parents sont très drôles, touchants et humains, David Tomlinson fait un monsieur Banks convaincant, juste quant à Glynis Johns, elle rayonne de bonne humeur. Les deux enfants Banks, Karen Dotrice et Matthew Garber sont tellement adorables, ils représentent à merveille l'innocence et l'ingéniosité enfantine. Les personnages sont très attachants en somme.

En conclusion, tout dans ce film est soigné. J'ai passé un agréable moment en compagnie de protagonistes forts et sympathiques. Mary Poppins vient au secours d'une famille, elle apporte sa bonne humeur, sa personnalité et sa magie, les messages sont beaux, le film est aussi féerique que touchant. La partie dessin animé est réussie, les effets spéciaux sont splendides, la qualité photographique est incroyable, les images sont travaillées. Les musiques sont formidables et inoubliables, c'est un beau film que je suis contente d'avoir enfin pu voir, parce qu'il est superbe. À voir et à revoir.

Petits mots:

  1. Ouuuh il est culte celui-ci! Un retour aux sources sympa s'impose :D

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui j'adore Mary Poppins depuis petite et quand j'ai vu le film, celui que tu présentes en premier j'ai trouvé ça vraiment très intéressant. J'ai beaucoup aimé les deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux se complètent à merveille, j'ai pu voir Mary Poppins la veille d'aller voir Dans l'ombre de Mary au cinéma, on sent cet effet complémentaire à fond ! J'avoue que j'ai découvert tardivement Mary Poppins, je suis curieuse de lire le roman de Travers maintenant.

      Supprimer
  3. NEWSLETTER

    Coucou mes petits amis ! Comment allez-vous ? ♥
    Pour ma part, je suis bien enrhumée mais je compte bien profiter de ce beau soleil !
    Vous m'excuserez pour le petit retard de la newsletter, j'en suis persuadée :3
    Sans plus attendre, voici non pas une, mais deux chroniques de la semaine !

    - No mournings, no funerals : https://lunartic.skyrock.com/3306365852-FICHE-LECTURE-Six-of-Crows-T1.html

    - The Hate U Give Little Infants Fuck Everybody : https://lunartic.skyrock.com/3309951360-FICHE-LECTURE-The-Hate-U-Give-La-haine-qu-on-donne.html

    Sinon, j'ai lu cette semaine La Faucheuse et J'ai égaré la lune dont j'ai hâte de vous parler en chroniques ♥ Et je vais lire ensuite... eh bien figurez-vous que je ne sais pas, je vais me laisser cette semaine qui vient pour écrire mes articles et répondre à vos commentaires. Je verrai bien ce que j'entamerai comme lecture ^^

    Je vous souhaite un excellent dimanche, de belles lectures, et je vous aime très fort ♥ Gros, gros bisous ♥

    Signé Nanette ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout dans l'ombre de Marry mais j'ai bien envie de le découvrir !
    Et puis j'avais adoré Mary Poppins étant plus petite il faudrait que je le regarde de nouveau ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as bien aimé Mary Poppins, Dans l'ombre de Mary pourrait être super chouette, ça donne tout l'envers du décor, c'est super passionnant et touchant. J'espère que tu pourras le voir ;)

      Supprimer
  5. NEWSLETTER

    Coucou les loulous ! Comment allez-vous ?
    Pour ma part, je commence enfin à arrêter de tousser et de moucher, et ça fait du BIEN ! Je vous le dis, moi !
    Me voici pour la petite NL de la semaine ;)

    La dernière chronique en date : http://lunartic.skyrock.com/3306046564-FICHE-LECTURE-J-ai-egare-la-lune.html

    Ma lecture du moment : http://lunartic.skyrock.com/3279944872-Introducing-me.html

    Et vous, que lisez-vous/qu'avez-vous lu dernièrement ? ♥
    Je vous souhaite de passer un excellent week-end de Pâques, avec vos proches et du chocolat (c'est important le chocolat), et je vous aime très très fort ! Gros, gros bisous ♥

    Signé Nanette ;)

    RépondreSupprimer
  6. Mary Poppins est l'un de mes films cultes depuis l'enfance, et maintenant que tu le dis, il est vrai qu'il a effectivement très bien vieilli. Les chansons sont merveilleuses, Julie Andrews est fantastique et Bert <3.

    J'avais aussi eu un vrai coup de cœur pour Dans l'ombre de Mary Poppins. Complètement d'accord avec toi pour Emma Thompson et Tom Hanks, ainsi que sur Colin Farrell qui n'est pourtant pas ma tasse de thé à la base, mais que j'ai trouvé vraiment bien dans ce film.

    Un nouveau film est prévu cette année, Le retour de Mary Poppins, avec Emily Blunt dans le rôle-titre. J'adore cette actrice donc je suis vraiment curieuse de voir ce qu'elle va donner dans ce rôle, parce que passer derrière Julie Andrews relève tout de même de la mission impossible :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'admets que j'ai découvert tardivement Mary Poppins et que j'ai eu moins d'effet nostalgie que peuvent avoir les autres. Je ne suis pas fan de Colin Farrell non plus et il m'a épatée dans ce film. Et pareil, j'adore Emily Blunt depuis le film Victoria, j'ai hâte de voir ce film :) Merci pour ce chouette retour sur cet article ;)

      Supprimer
  7. J'adorais Mary Poppins quand j'étais petite ^^ mais je ne l'ai jamais revu en ayant grandi !
    J'ai vu une fois Dans l'ombre de Mary, et j'avais adoré =)

    RépondreSupprimer
  8. Honte à moi mais je n'ai jamais vu Mary Poppins haha :D
    Je vais y remédier pour voir le film le plus récent dont tu dis tellement de bien :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de honte :D J'ai longtemps attendu pour voir Mary Poppins, alors c'est pas grave ;) Je te souhaite une bonne découverte !

      Supprimer