Les dernières chroniques

Animal Tatoo (NIX, WILLIAMS, HALE) ~ Tomes 3 et 4

27.4.18

Titre : Prisonniers
Tome 3
Auteurs : Garth NIX et Sean WILLIAMS
300 pages
12€50
Titre : La cité de glace
Tome 4
Auteur : Shannon HALE
286 pages
12€50
Série : Animal Tatoo
Bayard — 2015


Résumés :
Tome 3 >
Rollan, Abéké et Conor, guidés par Tarik, sont faits prisonniers par la tribu des Tergesh alors qu'ils recherchent une Bête Suprême, l'éléphant Dinesh et son talisman. Meilin a quitté ses amis. Elle est retournée chez elle pour aider son père à vaincre les Conquérants. Pendant ce temps, Rollan, Abéké et Conor, guidés par Tarik, continuent leur quête des talismans. Arrivés dans un port zhongais tombé aux mains de l'ennemi, ils échappent de justesse aux ennemis du Dévoreur en se faisant passer pour des montreurs de marionnettes, avant de gagner la jungle. Mais Rollan attrape une forte fièvre, et ils sont faits prisonniers par la tribu locale, les Tergesh. Ils sont bientôt rejoints par Meilin, renvoyée par son père auprès des Capes-Vertes. Les Tergesh les expédient dans les marécages sans fond pour cueillir des calebasses dont seules les graines peuvent guérir Rollan. C'est aussi l'occasion de les mettre à l'épreuve !


Mon avis :
Je viens de terminer la lecture du cinquième tome et cet avis se porte sur les tomes 3 et 4 (dont je ne vous avais pas encore parlé, désolée), ce sont deux bons tomes. Même si j'ai préféré le troisième tome. Je reste fan de la série qui mêle action et aventure, avec une bonne dose de fantasy ; on avance dans le récit et on entre un peu plus dans l'intrigue principal, avec des pointes assez sombres et tristes. Le livre-objet est toujours aussi beau. Les tranches proposent de jolis motifs en doré, il y a des rabats, j'adore.

Les intrigues n'épargnent pas la guerre, la mort, les trahisons, les suspicions et la méfiance ; nos héros sont éprouvés par tout un tas d'épreuves que j'ai apprécié découvrir au fil des pages. Dans le troisième tome, il y a une intrigue très agréable à suivre, sans réelles surprises d'un bout à l'autre — exceptés quelques choix audacieux et intéressants. Simple et fluide, l'intrigue se passe sur le continent s'apparentant à l'Asie, le continent de Meilin. Entre une fièvre clouant Rollan, la méfiance envers Connor, le départ de Meilin et les Conquérants plus fort pour traquer l'Elephant sacré, pas une ligne pour s'ennuyer. Il y a continuellement des découvertes, un étoffement de l'univers ou même la toute première bataille de la série.

Le quatrième tome lui se concentre énormément sur Rollan, je n'ai donc pas ressenti les mêmes choses qu'habituellement. Certes, c'est très intéressant d'avoir fait ce choix et l'histoire nous propose une belle part d'émotion. Néanmoins, je le trouve un peu déséquilibré, il manque un peu de relief en matière de construction d'univers et se trouve être parfois trop simple dans son final. En revanche, j'admets que cette ambiance autour de la glace, de ce désert polaire fut très prenant. Cette note plus sombre, anxieuse, triste poursuit à merveille ce qui avait été initié dans le troisième tome, il y a un peu de méfiance et de la tension, le tome est plus sombre avec la mort qui rôde au-dessus des Capes-Vertes. C'est plus dangereux avec les crocodiles, la faim, la maladie... J'ai beaucoup aimé ce tome qui offre une bonne transition, il est marquant à cause des trouvailles et des pertes.

L'univers est toujours aussi captivant. On découvre la culture zhongaise à travers une excursion dans la forêt de bambous ou des targesh, les hommes chevauchant des rhinocéros. J'ai aimé les nouvelles rencontres comme Xue ou Lishay ; les targesh sont captivants. L'ennui est que tout passe vite, j'aurais aimé en apprendre plus. Toutefois, c'est une série faite pour l'aventure et l'action, et là-dessus, je ne suis pas déçue du tout ! Par contre, le quatrième tome offrait de quoi obtenir un étoffement de qualité, et j'ai senti comme un manque. Ces tribus nordiques, ce palais de glace dans lequel Suka repose auraient gagné à être mieux exploités et creusés.

Côté personnages, j'ai eu un coup de coeur pour Xue, elle est très sensée, intelligente et forte ; j'ai adoré sa personnalité. J'aime toujours autant Connor et son animal Briggan, le loup, ou encore Jhi, le panda. Meilin parvient avec ce tome à me toucher, à être plus captivante et sympathique. Rollan s'efface un peu au profit d'une Abéké combattive et étonnante. Nos héros grandissent et leur amitié naissante fait plaisir à voir, ils ne sont pas tous d'accord ou sur la même longueur d'ondes ; toutefois, ils s'améliorent et avancent avec courage. Ce qu'il y a de chouette, c'est que le quatrième propose de mettre en avant Rollan et d'effacer un peu plus Meilin ou Abéké. On rencontre de nouveaux protagonistes et on a un premier aperçu du Dévoreur qui est absolument horrible. J'aime beaucoup la manière dont les relations se nouent, on sent des choses s'effriter et se renforcer au fil des aventures. On sent aussi que nos héros passent bientôt dans l'adolescence, les épreuves forcent ces questionnement sur l'identité, la famille, la mort ou encore l'amour.

Les deux auteurs du troisième tome ne se voient pas. Je ne serais pas capable de dire qui à écrit quoi, les deux plumes se mêlent pour offrir un contenu stable et fluide, soigné et sympathique. Les plus jeunes, vers 10 ans auront certainement un gros coup de coeur pour cette série. Elle a beaucoup d'atout comme son fil rouge, ses personnages captivants, son univers riche et fascinant. Les descriptions me plongent dans cette atmosphère asiatique et marécageuse, les dialogues apportent cette touche de légèreté et permettent de faire avancer le récit. Shannon Hale, auteure du quatrième tome, a une très belle plume je trouve, parfaite pour nous plonger dans les émotions de Rollan. Elle a su instaurer une ambiance, des descriptions qui m'ont enchantées, de bons dialogues.

En conclusion, je me rends que ces deux opus poursuivent à merveille les deux premiers ; ils ont par ailleurs leurs défauts et leurs qualités. Même si j'ai eu un bon coup de coeur pour "Prisonniers", "La cité de glace" offre une solide intrigue avec un final intéressant et des révélations sympathiques. Je suis curieuse de découvrir la suite, parce que cette série est vraiment incroyable et le public ciblé devrait être plus que ravi. Il y a de la magie, des émotions, de l'action ; l'univers est riche, le style de ces auteurs savent créer une certaine fluidité tout en conservant un côté personnel. Les personnages sont attachants, ils grandissent et ont bien évolué depuis le début, on avance dans le fil rouge. Un vrai régal.


Petits mots:

  1. Bayard produit des choses vraiment chouettes pour la jeunesse !
    Le 4 semble avoir un côté narnia qui m'a toujours fasciné.
    Ce sont des très jolies découvertes, amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est une très chouette série et effectivement, Bayard fait de supers romans (L'épouvanteur notamment) ;)

      Supprimer
  2. oh j'avoue que je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une série jeunesse qui passe très peu sur la blogosphère, j'avoue ^^

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout cette série ! Ça a l'air super chouette ! Merci pour la découverte ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, j'espère que tu pourras découvrir cette série un jour ;)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas cette série et je suis assez intriguée. Par contre, j'ai super peur pour le panda de la couverture parce qu'on dirait bien qu'il se fait charger par un rhinocéros ! 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah :D mais ce sont des Bêtes Suprêmes, elles ont un peu de magie en elles ^^ Et puis, on peut les passer en mode "passif" à l'état de tatouage. Mine de rien, ce panda est surprenant ;) J'espère que tu auras l'occasion de découvrir cette série :)

      Supprimer