Les dernières chroniques

L'effroi mousquetaire (MAGRET)

9.10.18

Titre : L'effroi mousquetaire
Auteur : Jules MAGRET
Les belles lettres — 2018
257 pages
19€


- Résumé -
Nous sommes en 1673. Élevé en Normandie par sa tante la comtesse Janine de Bavelle, autrefois maîtresse de d’Artagnan, Lucien de Médebigne rêve de devenir mousquetaire. Le jour où le marquis de Verragnac se montre indélicat avec sa tante, c’est l’occasion ou jamais pour lui de monter à Paris et de laver l’affront. Ses pérégrinations vont le conduire à se réfugier chez la belle Marianne Van Houten, dont le père, un mystérieux médecin, a tout l’air d’un agent secret au service des protestants et de la Hollande, alors en guerre avec le royaume de France. Il s’apercevra que tout un complot – auquel sont mêlés Van Houten, le marquis de Verragnac et le chevalier de Rohan, cousin du roi – a été ourdi pour renverser le jeune Louis XIV…

- Mon avis -
Je remercie les éditions Les Belle Lettres ainsi que le site Babelio via leur Masse Critique pour cette découverte. Vous le savez, mais je suis une très grande fan de tout ce qui se rapporte aux mousquetaires. J'étais méga curieuse de lire celui-ci, le résumé m'intriguait, la couverture est la même que mon édition du Vicomte de Bragelonne. Après ma lecture, j'avoue que je suis mitigée, il y a de bons et mauvais points, néanmoins, ce fut une très chouette expérience.

Pourquoi je parle d'expérience de lecture ? Parce que tout le roman est écrit en argot. C'est un peu la surprise, ce n'est pas un style dont je suis fan, pourtant, ma curiosité l'a emportée. Alors, c'est probablement mon point noir et mon point fort pour ce roman, sa force est devenue sa faiblesse. Certains passages voient l'argot maîtrisé, piquant et génial, presque poétique avec ces jeux de mots, ces sons qui font mouche. Certains passages voient l'argot me perdre, je devais chercher le sens des mots lus, ce qui peut me couper dans mon élan. Enfin, l'argot est devenu dérangeant, en particulier lorsqu'il flirtait avec le vulgaire, la facilité.

Ce qui est fascinant dans ce roman, c'est qu'il ne laissera personne indifférent, il est atypique et singulier dans son style d'écriture. Même si ce dernier ne m'a pas conquise, il est indubitablement captivant, une vraie immersion dans un style, un genre qui est à l'opposé total de ce que je lis habituellement. Perso, j'ai passé un bon moment, ce fut une découverte très intéressante. D'autant plus que je trouve au roman un petit côté pastiche, parodique ; le « cape et d'épée » voit ses codes être réemployés avec panache, pour en rire franchement. J'ai bien aimé l'humour corrosif, piquant, incisif, et j'ai adoré chaque référence, elles sont nombreuses, elles apportent un côté moderne. L'ensemble m'a souvent fait penser à Kaamelott.

L'histoire est réellement géniale, on a tous les bons ingrédients de ce qui m'a tant plu chez les Trois Mousquetaires de Dumas ! Un jeune bretteur qui veut venger l'honneur de sa tante se rend à Paris, rencontre d'Artagnan et Saint-Ouen. Les deux hommes en font le parfait pion pour infiltrer un sombre complot visant à tuer le roi Louis XIV. Il y a des combats, de l'action et des phases d'espionnages, des amitiés et des trahisons, des complots, de l'amour... c'est très riche en rebondissements.

Quant aux personnages ils ne manquent pas de forces ! Ils sont décalés, complètement déjantés et à fond dans leurs rôles, entiers. On va les aimer ou pas, mais ils sont attachants, sympathiques, parfois hilarants, voire un peu pathétique, mais le bon côté du pathétique, celui qui les rend attrayants. J'ai adoré Saint-Ouen, Lucien, Marianne Van Houten, les relations entre chaque personnage, leurs personnalités, tout est fantastique à découvrir au fil des pages.

En conclusion, j'ai passé un chouette moment de lecture. Si j'ai partiellement adhéré au style, il n'en reste pas moins travaillé, singulier ; il a fait travailler mon argot, une belle immersion dans cette manière d'écrire qui demande une maîtrise de fou je trouve pour parvenir à donner des émotions, des actions. L'intrigue se révèle surprenante, très captivante parce qu'on entre très vite dans l'histoire et jusqu'à la dernière ligne, tout est explosif, pétillant. Les personnages sont très sympathiques, je me suis bien amusée, souvent à leur dépend, j'avoue !


Petits mots:

  1. AH oui pour le coup le stylé est différent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Oui, le style d'écriture est original, après il faut aimer, perso c'était mi-figue mi-raisin ;)

      Supprimer