Les dernières chroniques

Hercule Poirot (CHRISTIE) ~ Le flux et le reflux + Les indiscrétions d'Hercule Poirot

12.1.19


Titre : Le flux et le reflux
Titre VO : Taken at the Flood
Auteur : Agatha CHRISTIE

Tome 27
Série : Hercule Poirot

Editions du Masque — 2004
253 pages


Résumé :
Gordon Cloade est mort fort à propos sous les décombres de sa villa ravagée par le Blitz. Il laisse à sa jeune veuve, Rosaleen, une fortune colossale et cela, évidemment, ne fait pas l'affaire du clan Cloade qui se voit, d'un seul coup, spolié par l'intruse. Or, le bruit court que le premier mari de Rosaleen ne serait pas mort, ce qui, bien entendu, aurait pour effet d'annuler le second mariage... Ces situations troubles sont pain bénit pour les maîtres chanteurs. En voici justement un qui approche la jeune femme. Pas très longtemps : en lui portant son breakfast, la petite bonne de l'auberge où l'individu est descendu trouvera, dans sa chambre, un horrible spectacle...



Mon avis :
Une très belle découverte, c'est même un petit coup de coeur pour ma part tant je ne m'attendais pas à ces rebondissements et révélations. En tout cas, j'ai apprécié l'ambiance, c'est un super policier avec tous les atouts que sait maîtriser Agatha Christie.

J'admets que la première partie m'a un peu décontenancée, on se retrouve avec les histoires de toute une famille, les Cloade. Pas de Hercule Poirot à l'horizon, si ce n'est que dans les premières pages, et toutes ces personnes à appréhender. Ce qui peut dérouter et rendre complexe l'ensemble. Un à un, on observe les membres de cette famille loin d'être saints et parfaits, ils m'ont même fait très peur dans leur façon de voir les choses, leur haine vis-à-vis de Rosaleen, leur goût pour l'argent et cette dépendance malsaine à Gordon... Je me demandais ce qui allait se passer, comment, où tout va basculer, c'était à la fois captivant et inquiétant.

L'enquête est bien menée. Agatha Christie sait nous mener par le bout du nez, créer de bonnes hypothèses, des fausses pistes et des rebondissements intéressants. On prend certaines choses pour acquises, puis elles s'effritent, le roman porte très bien son nom "Le flux et le reflux" rien pour que pour l'ascenseur mené par mes thèses sur le coupable. Finalement, l'auteure dévoile la vérité, et je ne m'y attendais pas, tant sur le fond que sur la forme. Rien que pour cela c'est un coup de coeur.

L'histoire nous dévoile que Gordon Cloade est mort, sans testament. De ce fait, c'est sa très jeune épouse Rosaleen qui hérite de tout et alors qu'elle rencontre les Cloade, une folle rumeur implose. Le premier mari de la jeune femme ne serait pas mort en Afrique, une rumeur qui redonne espoir aux Cloade bien décidé à reprendre leur héritage. Arrive un curieux maître chanteur qui va amener Hercule Poirot à s'intéresser de près à l'affaire, car le petit curieux va tout bonnement être assassiné. Il y a beaucoup de mensonges, de façades, d'apparences trompeuses, de rancoeurs dans ce roman. J'ai adoré la recette employée par Agatha Christie, ces affaires de mariages, d'héritage, les passions humaines engendrent des meurtres et des bassesses incroyables.

Le roman a ce talent d'être précis et cherché dans ses détails, qui pour chaque roman d'Agatha Christie, possèdent une importance capitale. Les mots, les gestes, il y a des éléments qui permettent d'approcher la vérité et pourtant, Hercule Poirot nous impressionne toujours quand il se lance — imperturbable — à dire la vérité. J'adore le style de la romancière, tout en finesse et élégance, avec ce charme anglais ainsi que cette petite pointe d'humour très ironique et fine. Les descriptions sont bien menées pour nous rendre compte de la vie à la campagne, des émotions, des percées de l'enquête ; quant aux répliques, elles sont toujours très utiles.

Les personnages sont très intéressants à découvrir et à comprendre. J'ai beaucoup aimé Lynn et Rosaleen, deux femmes très différentes, mais très attachantes. Je n'ai pas bien saisi la décision finale de Lynn, je ne l'ai pas comprise, mais je garderai d'elle un bon souvenir. La famille Cloade, je vous laisse la joie de faire leur connaissance, parce qu'ils sont fascinants. Humains, je me suis sentie tour à tour agacée par leur méchanceté, triste par leurs malheurs ; ils sont intéressants à leur manière. J'ai adoré Hunter, le frère de Rosaleen, c'est un personnage captivant, dès le départ et jusqu'à la fin. Il apparaît comme un frère aimant, il est aventurier et franc, il est le seul à voir les Cloade tel qu'ils sont.

En conclusion, c'est un roman qui m'a franchement bluffée. Je m'attendais à un récit simple et sympathique, et je me retrouve avec des affaires très fascinantes. Après un début laborieux, je me suis laissée prendre au jeu, c'est très bien écrit, le roman possède une intrigue formidable et des rebondissements bien choisis. Les personnages sont attachants et humains, l'enquête a un final extraordinaire pour ma part. Je suis sous le charme de cet épisode de la série Hercule Poirot.



Titre : Les indiscrétions d'Hercule Poirot
Titre VO : After the Funeral
Auteur : Agatha CHRISTIE
Tome 28
Série : Hercule Poirot
Editions Librairie des Champs-Elysées (Le masque) — 1983
252 pages


Résumé :
Richard Abernethie est décédé brusquement chez lui d'une crise cardiaque. " C'est ce qu'ont écrit les journaux. Tous les proches sont accourus pour les obsèques et tout se serait passé très correctement si cette écervelée de Cora n'avait bêtement demandé: " Il a bien été assassiné, n'est-ce pas ? " Cette question incongrue jette, évidemment, un froid dans la réunion de famille. Six ou huit coups de hache assenés, dès le lendemain, sur le crâne de la bavarde, et un peu d'arsenic fourré dans le gâteau de sa dame de compagnie, justifieront l'intervention d'Hercule Poirot. Son fameux sens de la déduction prouvera que l'innocente question de Cora n'était pas si sotte...


Mon avis :
Durant un Weekly Book Color Challenge, j'ai déniché un troisième livre jaune, un autre Hercule Poirot — je ne l'ai pas fait exprès. Je ne savais pas du tout où il allait le mener et même s'il présente des points rappelant "Le flux et le reflux", j'ai été très étonnée de le voir prendre son propre chemin.

Je n'espérais pas du tout cette fin, le coupable m'a littéralement stupéfaite. Je m'étais dressée tout un tableau dans ma tête, persuadée avec certains faits et mots de l'identité du coupable ou des coupables... Et hop, l'auteure m'a surprise avec un dénouement que je n'avais pas du tout calculé. Ce personnage, il m'avait fait une belle impression, il paraissait vraiment hors de cause. Une fois de plus, ça se joue sur des détails, des choses implicites et des non-dits, des petits trucs sur lesquels tu ne t'attardes jamais ou peu. Il frôle le coup de coeur.

Je dis bien frôler, parce qu'il a été un peu long sur certains passages. Dès les premiers chapitres nous découvrons un enterrement, celui de Richard Abernathie au cours duquel toute sa famille est réunie. Cora met les pieds dans le plat en supposant qu'il a été assassiné, résultat des courses, elle meurt peu de temps après. S'il démarre fort, il a finit par s'essouffler avec des passages qui m'ont un peu ennuyée. J'ai eu cette sensation de tourner en rond pendant quelques scènes et d'attendre platement la suite des événements. Cette impression n'a pas duré et je suis très vite retournée au récit, qui se finit de manière magistral pour ma part.

L'enquête est très sinueuse, dans le sens où Hercule Poirot intervient peu et où les nombreux personnages vont perdre le lecteur. Tous sont potentiellement coupable, ils ont de gros secrets, des personnalités dangereuses pour certains... En somme, j'ai adoré faire la connaissance de chacun d'entre eux, de les voir se dévoiler au grand jour avec patience ; néanmoins, l'intrigue perd souvent en efficacité et je me demandais souvent comment l'auteure allait retomber sur ses pattes.

Agatha Christie a définitivement le don pour écrire des policiers et sur la dizaine de lus, aucun n'a été pareil quant à son dénouement.L'auteure insiste sur la psychologie de ses personnages ; leurs faits et gestes sont contés avec précision, elle sait semer le trouble et distiller avec brio des hypothèses plausibles et fausses. Dans toute cette botte de foin se cache de rares épingles permettant de retrouver la vérité, mais sur cette enquête, j'ai préféré attendre que Hercule Poirot sorte le grand jeu. En somme, j'ai beaucoup aimé cette expérience, j'avais mon coupable tout béton et le détective a fait son travail, c'était intéressant à lire. Pour une fois, je ne vous parlerai pas des protagonistes, parce qu'ils font clairement parti du jeu et que j'ai trouvé plus amusant de vous laisser les découvrir vous-même. Vous vous en ferez votre propre opinion.

En conclusion, une belle lecture. Je n'étais pas loin d'un deuxième coup de coeur, mais les phases d'accalmie m'ont laissé un peu pantoise. Cependant, c'est une intrigue bien ficelée, avec des personnages bétons et humains, un dénouement et des révélations finales stupéfiantes. Agatha Christie a toujours un super style pour décrire, pour dépeindre son univers policier et travailler les protagonistes. J'ai passé un super moment avec ce récit.

Petits mots:

  1. Oh oui ça fait tellement longtemps que je n'ai pas lu un de ses livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait du bien de temps en temps, de lire un petit Agatha Christie ^^

      Supprimer
  2. Je n'ai lu aucun livres d'Agatha Christie et il faudrait que j'essaye de la découvrir un jour :)

    RépondreSupprimer
  3. Ça fait des luuustres que je n'ai pas lu de roman d'Agatha Christie, tu me donnes envie de m'y replonger ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que les romans sont toujours très cool et prenant à lire, ça fait une petite pause ^^ Le double-tome lu pour le Pumpkin Autumn Challenge était génial !

      Supprimer
  4. Deux chroniques en un article, deux fois plus de plaisir :)
    Tu me donnes bien envie de retenter l'expérience avec l'auteur. J'avais aimé mort sur le Nil alors il me tarde de découvrir Hercule Poirot dans d'autres livres !
    Les petits livres jaunes, typiques de cette ME, je les cherche aussi parfois dans les brocantes etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'essaie d'acheter les Agatha Christie d'occasions, j'aimerais bien tous les avoir. Après, sur une édition plus récente, j'aime bien les double-tome chez France loisirs. Il faudrait que je relise Mort sur le Nil et le Crime de l'Orient Express.

      Supprimer