Les dernières chroniques

Poupelle et la ville sans ciel (NISHINO, MUNASHICHI, MUNGENUP)

9.1.19

Titre : Poupelle et la ville sans ciel
Illustrateur, Auteur, Superviseur : Akihiro NISHINO
Illustratrice principale : MUNASHICHI
Direction artistique et illustrateurs : MUNGENUP
Nobi Nobi ! — 2018
96 pages
16€90


- Résumé -
Un soir d’Halloween, dans une ville isolée du monde et remplie de cheminées fumantes  qui n’a jamais vu les étoiles, un homme-ordures naît d’une montagne de déchets. Rejeté par tous, sa rencontre avec  le gentil ramoneur  Lubicchi  va changer sa destinée : les deux se lient d’amitié et le petit garçon le baptise  Poupelle. Cependant, les autres enfants voient cette relation d’un mauvais œil et s’en prennent à  Lubicchi. Ce dernier étant en plus préoccupé par  la  recherche désespérée  du pendentif  renfermant une photo de son père  disparu… 



- Mon avis -
J'étais curieuse sur cet album, la couverture m'intriguait, je la trouvais jolie et j'appréciais le résumé avec cette idée de ville sans ciel, d'amitié entre un homme-ordures et un ramoneur. Je remercie le site Babelio via sa Masse Critique ainsi que les éditions Nobi Nobi pour ce ravissant conte d'Halloween. Cet album est juste magnifique et il entre dans mes coups de coeur de l'année 2018/2019 pour le moment.

La couverture est magnifique, en le regardant, je suis captivée par tous les détails de l'illustration, mais aussi par cet effet brillant. La couverture brille par son côté vernis, ça donne une merveilleuse teinte cuivrée qui correspond super bien à l'ambiance de cet album. La maquette est très jolie, soignée et agréable, ça rend la lecture très cool. Le texte est blanc sur un fond noir, c'est très classe, j'ai adoré. J'ai bien aimé découvrir l'auteur, le créateur de tout ce projet en fin d'ouvrage, je suis curieuse d'en apprendre plus, de lire davantage de ses ouvrages.

Parce que cette histoire est un réel conte d'Halloween, une histoire qui me rappelle un brin l'univers de Tim Burton. Il y a ce mélange entre fantastique et steampunk, avec beaucoup de mélancolie et d'émotions, une amitié touchante et improbable, on aborde le thème de la différence, du harcèlement, du deuil... Ce sont autant d'éléments qui m'ont directement fait penser au cinéaste. C'est touchant, avec une ambiance élégante, douce et amère, onirique et hors du temps. J'ai adoré cette atmosphère qui rend l'ouvrage atypique et original.

L'intrigue nous présente un homme-ordure, une créature créée d'un entassement d'ordures de la décharge. Cet homme sera nommé Poupelle par le ramoneur Lubicchi, un jeune garçon orphelin de père et qui est obligé de travailler pour gagner sa vie. Les deux vont s'apprivoiser, s'apprécier, vivre des épreuves qui mettront à mal leur amitié. J'ai aimé cette histoire d'amour, de respect, d'amitié. C'est une vraie quête de liberté, car Lubicchi fait le rêve de prouver que son père n'était pas fou. Il veut prouver qu'il y a au-dessus des nuages de la ville, au-dessus de cette fumée noire et épaisse issue des cheminées, il existe le ciel. Le vrai ciel avec des étoiles. 

Ce rêve va lier les deux personnages, cette si belle amitié qui est touchante, si belle et qui donne un final extraordinaire. J'ai aimé Lubicchi qui est un garçon attachant, drôle et si bienveillant, pourtant sensible, il va connaître une belle aventure. J'ai été très sensible à sa personnalité qui rencontre celle plus curieuse de Poupelle. L'homme-ordure est perdu, il ne comprend pas réellement son existence et le voir grandir, évoluer, de le voir tout faire pour aider son ami, gagner sa confiance et lui accorder ce rêve, celui d'atteindre les étoiles. J'ai apprécié la belle relation entre les deux, j'ai bien aimé la mère de Lubicchi même si elle apparaît très peu.

Le texte est formidable, les dialogues sont juste, les descriptions sont touchantes, elles me plaisent dans leur sonorité, dans le style. C'est soigné, précis, moderne, très agréable à découvrir. C'est une très jolie plume que je suis curieuse de retrouver. Ce qui m'a séduite du début à la fin, ce sont les illustrations. Elles sont magnifiques, elles subliment le texte qui est déjà génial, elles donnent du charme aux personnages, notamment les protagonistes principaux. Le design de Lubicchi le rend adorable dans son rôle de ramoneur, celui de Poupelle est un coup de coeur, il est très bien pensé.

Les décors sont enchanteurs, la ville est peuplée d'une multitude de détails que j'ai pris plaisir à regarder. La ville est largement teintée de couleurs jaune, ocre, marron qui marque toute l'oppression du nuage noir, de ces cheminées toujours en activité. La ville a ses jolies côtés japonais, c'est un dépaysement sympathique, je trouve. J'ai davantage aimé l'opposition avec ce bout de ciel entre gris, bleu marine, noir. Ca donne un réel effet étouffant. Le navire volant m'a amusée, une petite référence à l'un de mes Pixar préféré... et ces planches du ciel, des étoiles, ces couleurs... C'est juste éblouissant, on en prends clairement plein les yeux !

En conclusion, j'aurais pu vous faire une analyse double-page par double-page, et je serais encore en train de disserter sur la beauté de ce conte. Atypique, original, conte d'Halloween, amitié formidable - juste et touchante, personnages inoubliables, illustrations et texte de qualité, onirique dans sa quête d'étoiles, maquette soignée, beau livre... On pourrait même pas le résumer dans un flot de phrases ou éléments clés. C'est une lecture qu'il faut vivre, c'est mieux de le découvrir soi-même, pour ma part, c'est un coup de coeur après Sur la piste des chimères.


Petits mots:

  1. Il va falloir que je le lise rapidement, il me fait de l’œil :3

    RépondreSupprimer
  2. Ça m'a l'air superbe olala ! Je le note ! =)

    RépondreSupprimer
  3. oh c'est vraiment joli !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis tombée amoureuses des photos des illustrations que t'a mise dans ton article, j'espère trouver ce titre à la médiathèque *-* !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations sont magnifiques, elles le sont davantage en vrai je trouve ^^ Je te souhaite de le découvrir :)

      Supprimer
  5. Je l'ai dans ma PAL ! Les illustrations sont tellement belles *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les illustrations sont magnifiques *-* Je te souhaite une excellente lecture ;)

      Supprimer