Les dernières chroniques

Tara Duncan (AUDOUIN-MAMIKONIAN) ~ Tomes 9, 10, 11, 12

3.4.19

Titre : Tara Duncan contre la Reine Noire
Tome 9
465 pages

Titre : Dragons contre Démons
Tome 10
527 pages

Titre : La guerre des planètes
Tome 11
524 pages

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Série : Tara Duncan
XO – 2011 ; 2012 ; 2013


Résumé (Tome 9) :
À la stupéfaction générale, Tara, le jour de ses seize ans, refuse catégoriquement de devenir impératrice d'Omois, alors que sa tante, Lisbeth, annonce qu'elle abdique en sa faveur. Et la stupeur devient terreur quand Tara s'incarne en... Reine Noire ! Démoniaque, prête à tout pour accéder au pouvoir, elle était tapie au fond de Tara depuis que celle-ci a utilisé la magie dans les Limbes, et attendait son heure... Tara est obligée de fuir AutreMonde, car on veut la mettre aux arrêts afin de bloquer la Reine Noire. Il lui faut aller sur Terre, arrêter Magister. Elle sait aussi que, tôt ou tard, elle devra affronter celle qui vit en elle. Est-ce une entité démoniaque ? Ou la part la plus sombre d'elle-même ? Laquelle finira par dominer l'autre ? Amour, humour et magie sont au rendez-vous de cette nouvelle aventure de Tara Duncan et de ses amis. Plus que jamais, Tara doit faire face à son destin. Sera-t-elle la future Impératrice d'Omois ? Ou le diabolique Magister aura-t-il raison d'elle ?



Mon avis :
Voici ma chronique concernant les tomes 9, 10 et 11 des aventures de mon Magicgang favori. On amorce un gros tournant avec ces trois opus, on amorce surtout l'épisode final qui verra toutes les intrigues se délier. Sincèrement, j'ai beaucoup aimé ces tomes, ils sont différents des premiers et pourtant, j'ai retrouvé tous les éléments qui me plaisaient.

Si je dis qu'ils sont différents, c'est au rythme et à la construction que je pense. C'est plus maîtrisé. Disons qu'avant, nous avions une succession effrénée de péripéties, le rythme s'assagit, les intrigues se complexifient pour trouver un dénouement qu'à la fin. Avant, c'était problème solution, problème solution, etc. Là, c'est plus construit, on débute sur de petites pistes se transformant peu à peu en fil rouge parfois inattendu, néanmoins captivant. J'ai adoré cette évolution, même si parfois il y a des longueurs, on apprivoise mieux l'histoire dans un sens. Je serais par ailleurs bien embêtée pour dire quel est mon favori, j'avoue avoir bien aimé le onzième volume.

L'intrigue se noue énormément autour des démons, de leur monde, de leur coutume. Nous revoyons Archange et nous faisons connaissance avec sa famille, l'auteure nous parle des Limbes, de la magie démoniaque, des objets que convoitise Magister... Mine de rien, les démons cachent bien des mystères et j'étais loin de m'imaginer une telle tournure des événements les concernant. J'apprécie le fait d'avoir plongé dans leur univers et de m'être plus familiarisée avec eux. L'histoire nous montre plus de tension avec l'apparition des planètes de démons, les ruses de Magister, la guerre qui se prépare lentement. À côté de ça, nos héros sont devenus des adolescents, voire de jeunes adultes, ils ont leurs problèmes de cœur et d'amitié. Sophie Audouin-Mamikonian use des mêmes ingrédients, mais elle le fait avec génie et surtout, elle sait se renouveler et a su se montrer plus sage dans l'enchaînement. Même si l'on vit à cent à l'heure avec Tara !

Les personnages sont toujours aussi extraordinaires... J'adore Cal, il est juste génial, drôle et super intelligent, notre Voleur Patenté est un protagoniste très intéressant. Fafnir et Sylver sont tout aussi sympathiques à suivre, j'avoue que j'apprécie l'évolution de Jar et de Mara ; la personnalité de Selenba, le mystère autour de Magister ; la folie de la Reine Noire, même si elle reste très effrayante. Même l'implacable Lisbeth parvient à s'adoucir ! Fabrice et Moineau sont formidables, je suis contente qu'ils aient dépassé le stade du « je t'aime, moi non plus », car cela devenait un peu long. Tara est toujours aussi déterminée, maligne et gentille, c'est certainement celle qui a le plus changé depuis le début de la série, à cause de sa longue éducation politique en tant qu'Héritière. Mourmur est à mourir de rire, cet inventeur est un génie bien loufoque, mais tellement drôle ! En somme, il faut retenir que ces personnages sont complets et imprévisibles, j'avoue que l'auteure parvient toujours à me surprendre. Ils ne nous laissent pas indifférents.

La plume de Sophie Audouin-Mamikonian est toujours aussi énergique, plus maîtrisée au niveau de la construction du roman, mais elle reste débordante d'imagination et pleine d'humour. Les descriptions sont fouillées et précises, elles nous donnent matière à imaginer l'incroyable univers qu'elle a créé. Les dialogues sont souvent mordants, ils aident à mieux cerner les protagonistes ou à faire avancer l'histoire. On rit énormément devant l'ironie, les quiproquos, les situations gênantes, les trouvailles de Cal ou encore quand Robin s'essaie à l'humour. L'univers de Tara Duncan est très étendu, et le fait d'y avoir incorporé les démons ainsi que cette grande place dans l'intrigue principale, fait que l'auteure ajoute de nouvelles espèces, de nouvelles coutumes, de nouveaux codes. Je l'ai déjà dit, mais j'ai adoré cette promenade chez les démons, découvrir comment était gardé les objets démoniaques avec les Amazones, la planète des fourmis rouge ou d'autres surprises réservées par l'auteure.

En conclusion, une nouvelle fois, les tomes 9, 10 et 11 nous emmènent faire une très belle promenade sur AutreMonde et son univers riche et complet. Les mondes sont fascinants à découvrir, le grand fil rouge autour des démons était des plus captivants et la grande imagination de Sophie Audouin-Mamikonian nous transporte ailleurs. Les intrigues sont riches et plus maîtrisées, plus complexe, elles s'inscrivent dans l'optique du dernier tome, ainsi le rythme s'assagit, mais l'enthousiasme de l'auteure demeure. L'humour, la magie, la romance, le mystère, tous les bons ingrédients sont de retour et je n'ai toujours pas fait d'indigestion. L'univers me fascine, et les personnages me plaisent encore plus, ils sont la grande force de cette saga unique et originale, drôle et vivante. J'ai hâte de me plonger dans l'ultime tome après douze ans de folie et de bonne humeur.


Titre : L'ultime combat
Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Tome 12
Série : Tara Duncan
XO – 2014
559 pages


Résumé :
Tout est-il perdu ? Tara est épuisée. La puissance de sa terrible magie la met en première ligne pour lutter contre la comète qui tente toujours de dévaster les planètes démons et d'en collecter les âmes. Lentement, mais sûrement, les sortceliers plient sous les assauts incessants. Et les choses se compliquent, lorsque la reine des elfes est assassinée dans le Palais de Tingapour. Qui veut empêcher la reine de parler, et pourquoi ?
Sans compter que l'histoire d'amour entre Tara et Cal est suffisamment fragile pour que la jeune femme doute. Robin parviendra-t-il à reconquérir le cœur de la belle héritière ? Envoyés en mission dans l'espace profond, Tara, le magicgang, mais aussi Archange, Maître Chem, Mourmur Duncan, Mara ou Selenba, vont déterrer un secret enfoui depuis plus de cinq mille ans. Par une ironie du sort, Tara sera-t-elle sauvée par son pire ennemi Magister ? Ou alors est-ce encore un coup tordu du Sangrave pour dominer l'univers ? L'ultime combat vient de commencer. Et tous ne survivront pas.


Mon avis :
Un dernier tome, une belle conclusion à la série et à douze d'années d'aventures incroyables, de bonne humeur, de fantasy. Sincèrement, j'en ressors super heureuse, triste de mettre un point aux péripéties de Tara, mais contente de voir que l'auteure nous prépare d'autres surprises avec AutreMonde. Elle prévoit un cycle sur Cal, une histoire autour d'un ancêtre de Moineau, il me reste la Danse de la Licorne, que de belles découvertes en somme.

Je voulais remercier les éditions XO ainsi que Babelio pour ce partenariat, je suis plus que ravie d'avoir lu cette histoire. Je remercie encore plus Sophie Audouin-Mamikonian, car c'est une auteure extraordinaire. Elle fait vivre sa communauté de fan. Elle reste proche du public, elle partage sa vie avec les fans, elle nous fait rire, elle a permis aux lecteurs de dessiner les créatures du bestiaire présent dans les livres, elle a également fait partager leurs écrits. J'ai envie de la remercier pour tout son important travail d'auteur et pour ce qu'elle est humainement, pour moi, c'est un modèle et peu importe ce que vous en penserez.

Ceci étant dit, l'intrigue est soigneusement écrite et c'est maîtrisé. Ce que j'ai le plus aimé ? Simple, en lisant « L'ultime combat » j'avais un peu peur, finalement ce n'est pas un simple « pan-pan-boum ». Je suis contente de ne pas voir l'action se concentrer uniquement sur une suite de batailles, je me serais ennuyée. Ici, le combat est plus sournois, une comète peuplée d'âmes démoniaques qui réclament vengeance et sang, c'est presque fataliste. Comment arrêter une comète de cette envergure ? Ainsi, ce long périple pour l'arrêter m'aura beaucoup fascinée, on a de l'action, de l'humour, de la romance, de la magie, des doutes, des failles, de très bons rebondissements et surtout, on s'intéresse de plus près aux elfes. L'auteure sait manier les intrigues et les révélations avec brio afin de nous tenir en haleine durant ces 500 pages.

Côté univers, j'ai apprécié l'idée d'en apprendre plus sur les elfes, on rencontre de nouveaux personnages et j'aime ce qu'on découvre sur ce peuple ainsi que l'intrigue liée à la reine assassinée. L'opération menée pour anéantir la comète nous pousse une fois de plus à évoquer les démons et leurs objets, leur impressionnante puissance, un pan de l'histoire d'AutreMonde que j'adore lire. C'est captivant de comprendre comment la magie fonctionne, et c'est pour cette raison que j'ai adoré ce que l'auteure nous révèle sur un objet emblématique de la série. C'était très inattendu, même au bout de douze tomes, Sophie Audouin-Mamikonian parvient toujours à me surprendre.

Le rythme est soutenu, je n'ai pas vu toutes ces pages défilées et j'avoue que cet opus entre parmi mes tomes favoris. Tout s'imbrique, les questions que l'on se pose trouvent des réponses, on assiste à une conclusion forte en émotion et sympathique à lire. En parlant de révélation surprenante, on sait enfin qui est Magister et rien que pour comprendre comment il va faire désormais, je souhaite lire le cycle sur Cal. C'est sûr que l'information passe mal auprès de certains protagonistes, mais à ma grande surprise, j'avais deux noms en tête et c'est l'un des deux. Je suis plutôt contente de mes déductions. L'auteure a toujours cette belle plume enthousiaste et spontanée, soignée et mordante, j'adore la lire que cela soit les descriptions ou les dialogues. En dépit de la situation catastrophique dans laquelle ils se trouvent, nos personnages savent toujours faire de l'humour et j'ai souvent ri.

Quant aux protagonistes, quelle incroyable évolution depuis le premier tome. Tara est devenue une jeune femme plus forte, mais tout aussi gentille et un brin naïve, elle est plus déterminée et maligne. J'ai adoré sa crise de doute, ses peurs, on sent tout le poids qu'elle porte sur elle depuis longtemps. Cal reste indéniablement mon chouchou, drôle, patient, malin, perspicace, intelligent, c'est un très bon personnage, fascinant à suivre et qui promet de belles aventures. Je suis contente de voir Mourmur, Mara et Jar, Archange, ils ont une place plus importante et j'adore le gros changement opéré sur Mara et Jar depuis qu'on a fait leur connaissance. Ils ont fait une grande avancée, pareil pour Moineau, Fabrice ou encore Robin, ils ont eu aussi grandi depuis le début. Fafnir reste inégalable, Sylver et Chem demeurent formidables, Sael est juste adorable comme petite nouvelle, Lisbeth m'a souvent étonnée et je suis heureuse pour elle. Je vais arrêter de parler des personnages, ils ne laissent pas indifférents, ils détiennent leur histoire et possèdent des qualités et des défauts qu'on aura su voir durant ces douze tomes. Ils sont inoubliables, je sais que je me souviendrais longtemps d'eux et quand l'envie me prendre de les relire dans plusieurs années, ce sera comme retrouver de vieux amis, tant ils sont attachants.

En conclusion, Tara Duncan est une très bonne série. Elle est riche en aventures, en action, en magie, en humour et en romance ; ce dernier tome ne fait pas exception et nous offre une belle conclusion à la série. L'histoire est prenante, l'univers atypique et complexe, toutes les questions trouvent des réponses et tous les nœuds se défont. Dès le début du tome et jusqu'à sa dernière ligne, j'ai été happée et j'ai pris mon temps pour le lire pour mieux le savourer. La plume est soignée et simple, fluide et très agréable à lire, enthousiaste, et c'est qui rend la lecture encore plus géniale, on s'amuse, on se détend, les émotions sont là. Cet ultime combat m'aura beaucoup plût, merci XO éditions, merci Babelio et surtout, merci Sophie Audouin-Mamikonian !

Petits mots:

  1. Je n'ai jamais lu cette série, mais j'en entends beaucoup de bien !
    J'ai peur d'être un peu "trop grande" pour la lire maintenant (dans le sens que j'aurais peur de lire des histoires que j'ai déjà lu plein de fois dans d'autres romans) :/
    Contente que la saga t'ait autant plu en tous cas ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ je comprends ce que tu veux dire :) Perso, il se passe tellement de choses et l'autrice sait tellement gérer son humour, son originalité que je n'ai jamais eu l'impression de lire du vu et du revu ailleurs. Tara Duncan, c'est vraiment unique, en tout cas, dans mes souvenirs :)

      Supprimer
  2. Moi non plus je n'ai jamais lu cette saga malgré tout le bien qu'on en dit et surtout, que tu en dis. Je ne parviens pas à identifier mes réticences, je crois surtout que je n'arrive pas à être attirée par ce genre d'ouvrage, alors qu'au final c'est sans doute une peur de l'inconnue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, si la série ne t'attire pas, ça arrive ^^ Il y a des titres qui nous attirent, intriguent davantage, peut-être que le thriller de l'autrice t'intriguerait davantage ? Il est intitulé La danse des obèses, c'est grinçant à souhait. Si un jour, tu te lances dans la série Tara Duncan, j'espère que tu passeras un bon moment :)

      Supprimer
  3. Je suis tellement contente d'avoir tous les livres de cette saga, et même les HS, j'adore cet univers :D
    Si j'avais plus de temps j'aurai bien voulu me faire un petit marathon où j'enchaîne la saga complète, la bande à Tara me manque un peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'un jour, je m'achèterai les livres de cet univers, j'aimerais bien faire pareil, les relire tous ^^ C'est vrai que le MagicGang de Tara est tellement attachant et cool :)

      Supprimer
  4. J'ai le tome 1 dans ma PAL depuis un moment mais j'ai un peu peur de me lancer dans cette looooooongue saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que la saga est plutôt conséquente, à toi de tester le premier tome pour savoir si ça te plaît ^^ L'avantage, c'est que tous les tomes sont sortis :)

      Supprimer
  5. J’ai adoré regarder la série télévisée Tara Duncan. Quand la diffusion a cessé, j’ai essayé de trouver les épisodes en ligne et c’est à ce moment-là que j’ai découvert les livres. J’ai lu jusqu’au 5e tome et je me suis arrêtée, mais je pense que je vais m’y remettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais commencé à regarder le dessin animé et je ne suis pas parvenue à trouver le temps de le continuer. Un de ces jours, je le reprendrai c'est certain ^^ Je te souhaite de pouvoir lire la suite :)

      Supprimer