Les dernières chroniques

Nos trente ans (DREYFUS)

3.7.19

Titre : Nos trente ans
Audiolivre — Audible
Arthur DREYFUS
Avec les voix de Anaïs Demoustier, Baptiste Lecaplain, Salim Kechiouche, Elodie Frégé, Alexandra Cismondi, Simon Rembado
351 minutes (presque 6 heures)
2019



À travers une suite d’entretiens fictionnels en huis-clos avec 6 trentenaires d’horizons différents, Nos Trente Ans convoque et fait parler cette génération de millennials autour des sujets existentiels tels que la politique, le travail, l’amour, la vieillesse… 
Au fil des épisodes, Arthur Dreyfus nous interroge sur la direction de la grande balade de nos vies, avec comme parvis la borne kilométrique des 30 ans. Passé, présent et futur s'entrecroisent pour essayer d'y voir plus clair : à trente ans, on se questionne encore.




C'est parfaitement par curiosité que je me suis laissée tenter par l'écoute de ce livre, en remerciant Audible et Babelio pour cette découverte. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant le résumé, mais les sujets abordés m'intéressait, alors j'ai testé. J'ai passé un super moment en compagnie des six personnages principaux et de leur entourage. C'était très riche, intéressant et j'aurais bien aimé avoir le texte, histoire d'en avoir un peu plus, de pouvoir me poser pour réfléchir davantage d'un point de vue personnel.

L'intrigue se découpe en plusieurs épisodes sur une thématique bien spécifique. Nos six protagonistes vont donc nous présenter leur passé, leur présent, leurs aspirations futures, leurs proches, leurs pensées à travers ce thème. J'ai eu de bonnes surprises, parce qu'en dépit de quelques clichés, les personnages nous transportent facilement dans leur monde. Il est facile de se retrouver en eux, un petit peu ou totalement, sur une personne ou bien plusieurs. J'y ai facilement trouvé mon compte et mes petits chouchous. Pour le coup, les stéréotypes peuvent dérouter, mais ils permettent d'identifier directement un personnage et son mode de vie, de s'attacher à eux ou non. Cela peut agacer, dérouter, dégoûter, mais je pense que c'est nécessaire, surtout dans un livre audio.

J'avoue qu'au début, j'étais un brin perdue. Le livre démarre direct, j'ai dû apprendre à dissocier chaque personnage et à retrouver leur identité, leur nom. Les clichés n'ont pas aidé à mon adhésion. J'ai appris à apprécier ce livre audio, j'ai appris à comprendre les personnages, leurs pensées. C'était un exercice très intéressant pour ma part et j'ai finalement apprécié la totalité du livre audio. En somme, il n'a pas fait long feu et je l'ai même réécouté une seconde fois pour mieux me familiariser avec le début qui avait été compliqué. Le format témoignage est franchement bien pensé pour découvrir un protagoniste, pour développer ses interrogations, ses certitudes et ses failles. On ne sera pas d'accord avec eux sur tous les sujets, mais ils ont le mérite de soulever des questions, de nous faire réfléchir.

Le livre audio nous parle d'amour, de la vie et de la mort, de la famille, des études et du travail, de l'échelle sociale, de la découverte de soi et de l'acceptation de soi, des enfants, du numérique et des réseaux sociaux, d'internet, la politique, la religion, l'argent, le futur, l'écologie... les sujets sont donc variés, vastes et les traiter plus en profondeur demanderait des heures. Ces six témoignages permettent juste d'avoir des avis contrastés et différents, de s'y rattacher ou au contraire, de s'y opposer. Chaque participant ayant sa manière de voir les choses, c'était très cool de découvrir ce qu'ils pensent. Les sept épisodes passent tout seul !

Côté personnages, ils sont six. Vous avez Sonia, elle est rêveuse et idéaliste, libre et passionnée, c'est un de mes petits coups de coeur. Je me retrouve en partie en elle, et la voix d'Elodie Frégé lui va tellement bien, elle lui donne son côté doux sans pour autant oublier le caractère, la petite pointe d'humour et de positif. Il y a Samir qui est intéressant, sérieux et très déterminé dans ce qu'il veut, je le pensais un brin austère, droit, inflexible et pourtant, j'adore sa manière de penser, son évolution ; il est loyal et touchant. Mikaël est très particulier, il a créé son entreprise de pompes funèbres, il est homosexuel. Son histoire est très touchante, très dure, ce qui lui donne son cynisme absolument corrosif ! Personnellement, ce n'est pas celui dont je me suis sentie le plus proche en matière de philosophie, en revanche, c'est celui qui m'a le plus amusée, vu que j'apprécie le cynisme et l'humour noir. Claire qui est l'exemple du mot "parfait". C'est typiquement l'archétype de la femme qui suit l'autoroute de la vie, dans les normes sociales, avec un brin d'aisance financière et sociale. Elle est avocate fiscaliste, mariée avec deux enfants, elle vit très bien, tout est ordonnée. C'est probablement le personnage dont je me suis sentie le moins proche, pourtant ce qu'elle dit n'est pas dénuée de sens et son évolution est pas mal. Il y a Gauthier, un autre de mes chouchous, c'est un comédien, il a une vraie fibre artistique, curieux et pourtant très lucide, un peu adulescent dans son comportement. Il y a eu des hauts et des bas avec ce personnage, mais j'ai fini par apprécier sa manière de voir la technologie, le numérique, l'art. La dernière, un sacré numéro, je l'ai adoré dès le départ et pourtant, elle est l'exact opposé de ce que je peux être. Il s'agit de Sibylle. Elle est blasée, sarcastique, ce qui m'a amusée ; elle est passionnée de littérature, elle a une grande culture qui lui permet d'avoir des pensées très intéressantes sur différents sujets. Elle est passionnante à suivre, à voir évoluer, elle a un quelque chose qui la rendue attachante, peut-être parce que la comédienne a fait un excellent travail.

En conclusion, vous avez six personnages variés, dans leur mode de vie, leurs philosophies, leurs comportements ou leur vie. Ces personnages vont tour à tour vous conter leurs peines, leurs questions, leurs réflexions à travers ses sujets complexes, du quotidien. Le concept est super intéressant, le résultat m'a passionnée, et j'ai été super conquise au point de le réécouter ou de souhaiter une version papier. Il frôle le coup de coeur pour quelques couacs, comme les stéréotypes, le début un brin laborieux pour rentrer dans le livre audio. Je ne me suis pas attachée à tous les personnages secondaires rencontrés, néanmoins, l'ensemble est très chouette à écouter au moins une fois.


Petits mots:

  1. Et ben et ben, un avis riche et intéressant, l'histoire m'intrigue bien du coup et ça me plairait de découvrir ces vies différentes même avec quelques clichés :D !! ça devait changer d'écouter en audio !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire en livre audio fonctionne du tonnerre =) J'espère que tu pourras l'écouter un jour !

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout et ça me rend curieuse, bien qu'un peu embêtée par le côté stéréotypé :/
    Contente que ça t'ai plu en tout cas ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le côté stéréotype, c'est pour mieux se trouver, pour dénicher le personnage dont on est le plus proche ou le plus éloigné selon les sujets, pour mieux définir les personnages et leurs évolutions. C'est dommage, mais nécessaire ^^ si tu as l'occasion de le découvrir, je te souhaite une bonne écoute :)

      Supprimer