L'Atelier des sorciers (SHIRAHAMA) ~ Tomes 5, 6 et 7


L’Atelier des sorciers de Kamone SHIRAHAMA
Tomes 5, 6 et 7
Pika – 2019, 2020
192, 168, 170 pages



En plein second examen de sorcellerie, Agathe, Trice et le timide Yinny se font attaquer par un sorcier renégat de la Confrérie du Capuchon. Celui-ci utilise un sort interdit pour transformer Yinny en bête sauvage…
Coco, Tetia et Kieffrey sont eux aussi dans une bien triste posture : ils sont encerclés par les anciens habitants de Romonon, qui semblent vouer une haine farouche aux sorciers. Comble de malheur, Kieffrey est gravement blessé… Comment vont-ils s’en sortir ?



Nouveaux tomes pour cette excellente série ! Et ces tomes font grandement avancer l’histoire, en proposant des péripéties captivantes, des mystères passionnants, je suis impatiente de voir comment tout ceci va évoluer, comment les vérités vont s’entremêler et se révéler. En tout cas, l’Atelier des sorciers est une très belle série d’aventure et de fantasy qui petit à petit va devenir un incontournable en matière de manga.

Le cinquième opus nous propose la suite et fin de l’arc narratif autour de cet examen, l’univers s’étoffe autour de la confrérie du Capuchon ou avec les habitants de Romonon, tandis que les personnages sont réellement mis à mal par la mangaka. Je pense notamment à Yinny, dont l’histoire s’avère touchante, sans oublier le fait que son tandem avec Trice est formidable et adorable. Trice est une superbe révélation de ce cinquième opus, entre ce tome et le précédent, elle est réellement mise à l’honneur ! Je suis très fan de cette idée, on apprend peu à peu à connaître les personnages, leurs problèmes et leurs espoirs, leurs histoires et c’est toujours super bien amené de la part de la mangaka.

Le sixième et le septième sont reliés, formant une nouvelle péripétie et cette fois, Kamone Shiharama a jeté son dévolu sur Kieffrey, le maître de nos petites sorcières préférées. De ce fait, elle étoffe son monde en nous dévoilant de nouveaux lieux, de nouveaux personnages, tout en complexifiant certains points ou tout simplement, en nous dévoilant une facette plus obscure. Dans ces deux tomes, j’ai adoré revenir sur le passé de Kieffrey, même s’il reste bien des choses à découvrir sur lui, de premières révélations sont faites et quel final pour ce septième tome ! En tout cas, la mangaka sait jouer avec son récit, nous amuser et nous émerveiller, nous tenir en haleine, nous bousculer, c’était un diptyque intéressant et j’ai hâte savoir où il va nous mener.

Comme toujours, le coup de crayon est magnifique ! Le character design est une vraie merveille, chaque personnage a une identité physique qui le rend unique et identifiable en peu de temps. Les expressions sont réussies, comme les actions (combats, duel de magie), sans jamais empiéter sur la lisibilité. Texte et illustrations sont parfaitement mélangés, je lis chaque tome et les relit avec passion. J’adore les décors, les objets, la mangaka nous offre une foule incroyable de petits détails qui donne des ambiances, qui donnent du caractère aux lieux. Comme ma sœur achète les versions collector, les jaquettes de ces éditions sont magnifiques, travaillées, mettant en valeur les personnages avec des couleurs sympathiques. Cependant, le travail des jaquettes en version non collector est tout aussi soigné, avec une jolie maquette pour uniformiser l’ensemble. Je suis super impatiente de pouvoir m’acheter mes propres tomes, histoire de relire une nouvelle fois toute cette belle aventure et voir si des détails seraient cachés.

Parce que oui, certains personnages cachent bien leur jeu. Kieffrey m’intriguait depuis le début, il reste un de mes chouchous, mais le masque s’effrite, l’affection peut s’étioler. Je m’interroge davantage sur les conséquences de ses actes et attend la découverte du pot-aux-roses. Les apprenties sorcières restent adorables, en solo ou en groupe, elles sont pétillantes, elles grandissent et s’améliorent en matière de magie. Coco reste la figure centrale, car d’elle dépend bien des choses, même si elle (comme nous), avons que peu de pièces de ce puzzle en main. Olugio continue son ascension, j’en suis agréablement surprise. Je n’étais pas fan au départ et voilà qu’il est impressionnant, captivant et attachant. Maître Berdalute est très spécial, un brin mystérieux et inquiétant, un brin malicieux et insouciant, il est particulier et assez drôle, j’apprécie sa manière d’être et ce qu’il dégage. La Milice s’étoffe, mais reste en retrait, comme quoi, l’univers de ce manga ne cesse de s’amplifier et nous réserver pas mal de surprises !





Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Tipeee * Unsplash (Michael Dziedzic) * BDgest (planches des mangas)



Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'aide : like, commentaires, dons, clipeee, partage ou retweet ici, sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Etsy ou sur Tipeee. Vous êtes trop cool !

6 Commentaires

  1. Oh ça a l'air bien sympa comme série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une super série, le manga est vraiment très prenant à suivre au fil des tomes ^^

      Supprimer
  2. Ce sont des tomes vraiment intéressants et captivant, autant pour l'univers que les personnages principaux. Kieffrey est une énorme surprise ! Il me tarde tellement d'avoir le prochain tome ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte aussi d'avoir le prochain tome entre les mains ^^

      Supprimer
  3. J'ai lu en diagonale ton avis parce que je n'ai lu que les deux premiers tomes.
    Même si j'aime bien l'intrigue, je suis loin du coup de cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que la série gagne de tome en tome, là avec les tomes 4 à 7, il y a des éléments plus sombres, plus d'actions, plus de d'interrogations. Je te souhaite une bonne découverte avec les tomes suivants ^^

      Supprimer