Les dernières chroniques

04/01/2016

14-14 ~ Silène EDGAR & Paul BEORN


Titre : 14-14
Auteur (s) : Silène EDGAR ; Paul BEORN
Castelmore — 2014
349 pages
10€90



Résumé :
Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l'école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d'échanger du courrier...



Mon avis :
Étonnant. J'aime l'Histoire, mais je ne suis pas très branchée autour de l'histoire du 20e. De ce fait, les guerres mondiales m'intéressent moins qu'une autre époque. Pourtant, comme pour Max et tant d'autres, je me suis laissée prendre aux jeux de tous ces commentaires positifs le concernant. J'en ressors conquise et touchée, il est étonnant et atypique, riche et unique. Ce fut une très belle découverte.

J'aime l'originalité du concept. J'avais beaucoup aimé Adèle et les noces de la reine Margot de Silène Edgar, et je retrouve un concept toujours aussi intéressant à lire. Hadrien et Adrien peuvent entamer une correspondance alors qu'ils ont un siècle d'écart. Si l'idée semble folle et sans fondement « scientifique » ou « magique », l'idée tient la route et se révèle formidable.

Les lettres sont bien présentées, une écriture simple pour Adrien, le garçon de 2014, une écriture typique des années 1900 pour Hadrien. J'ai beaucoup aimé le soin apporté à l'esthétique des lettres, pareil pour les images qui concluent certains chapitres et dévoilant un peu cette époque que fut la Première Guerre mondiale (carte, images, photographies). Cela rejoint mon avis concernant la couverture, juste très belle, avec ces enveloppes et cet aspect cahier dans la texture.

On alterne sur deux points de vue, 2014 et Adrien ; 1914 et Hadrien. Les deux garçons nous apparaissent comme différents à cause de leur époque bien distincte et pourtant, bien des événements les rapprochent : l'école, le camarade de classe moqueur, l'amour, la maladie. Si au départ, les deux adolescents sont distants et menteurs, ils finissent par trouver un terrain d'entente, se dévoiler et apprendre plus qu'ils ne l'auraient espéré.

Les chapitres se lisent à une vitesse folle ! Je l'ai lu en peu de temps et quelle belle lecture ! Adrien aime Marion, celle-ci sort avec un autre, Adrien devient ami avec Sarah. Il a une petite soeur malade, des rapports distants et conflictuels avec son père, il manque de confiance en lui, l'école n'est pas son truc. Ses échanges avec Hadrien vont le changer, il va apprendre, il va retrouver sa motivation, ses envies, ses espoirs. J'ai apprécié ce collégien loin d'être un super héros, un dragueur bad boy ou antihéros par excellence. Il est humain, sensible et amical, il fait des erreurs, il s'écroule, mais il apprendra à se relever. J'ai adoré lire ses chapitres.

Hadrien est lui aussi très captivant à lire. Son époque éloignée de la nôtre le rend attachant, c'est un enfant brillant à l'école, mais que sa condition de paysan va freiner. Il veut continuer ses études, reprendre la ferme de son père ne l'intéresse pas, il ne s'entend pas vraiment avec. Il aime Simone, mais ses aspirations le poussent à oublier un peu son entourage. Son amitié avec Adrien va lui permettre de sauver sa famille, de revenir aux choses essentielles sans oublier de rêver à la réussite. Hadrien est quelqu'un d'attachant et de sympathique, il fait lui aussi des erreurs, mais il apprend vite.

L'amitié est le point central de cette amitié. De la méfiance à la confiance, la correspondance est très agréable à suivre, elle ne représente qu'une partie du roman. Le récit narratif nous dévoile des événements intéressants, deux vies quotidiennes se transformant au fil des lettres. J'ai adoré en apprendre plus sur 1914, la vie dans le village de Coberny, le travail à la ferme, les conditions de vie pour Hadrien et Simone. Le récit a un aspect pédagogique subtil. Parce qu'il est bien écrit, la plume est fluide et travaillée, les personnages principaux et leurs familles sont bien décrits. J'ai apprécié me plonger dans ce roman.

En conclusion, c'est un petit coup de coeur pour ce roman atypique et fort en émotions. Une belle amitié en lettres, entre deux garçons d'époques différentes que tout semble à la fois opposer et rassembler. Les nombreux rebondissements sont prenants, le récit possède un bon rythme, les personnages sont attachants. L'écriture est soignée, l'histoire se révèle captivant chapitre après chapitre, j'ai passé un excellent moment de lecture.

4 commentaires:

  1. Depuis le temps que j'ai envie de découvrir ce roman!! *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de le découvrir, il est très intéressant ^^

      Supprimer
  2. Ce livre me dit quelque chose sans que je puisse savoir où je l'ai vu... :)
    En tout cas un très belle chronique qui me donne envie de voyager dans le temps à la découverte des deux jeunes garçons pour découvrir leur échange de lettres, un titre que je garde en mémoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a beaucoup été présent sur les blogs à sa sortie, j'en garde un bon souvenir et j'espère que tu pourras le lire un jour.

      Supprimer