Les dernières chroniques

13/06/2016

Persée : Au-delà des rêves (BERUBE), Les yeux d'Astrid (KASSAB), Le secret des Rois (PHILIPPE)

Titre : Au-delà des rêves
Auteur : Carole BERUBE
Persée — 2015 — 234 pages — 20€30
Résumé :
Julie, la trentaine, travaille depuis dix ans comme serveuse dans un café-bistro. Ses nuits sont entrecoupées par des rêves qui l’empêchent de bien se reposer et d’être attentive à ses cours universitaires. Ces fameuses nuits l’envahissent et l’obligent à survivre au lieu de vivre. Elles sont porteuses de messages incompréhensibles, source d’angoisses profondes. Après une période d’accalmie, ces expériences nocturnes réapparaissent depuis quelques semaines, la replongeant dans cet univers mystique. Julie aura une décision à prendre… Acceptera-t-elle de faire ce qui lui est demandé, ou préfèrera-t-elle demeurer dans sa zone de confort, sans s’ouvrir à la vie…


Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Persée pour ce nouveau partenariat, j'ai pu une nouvelle fois découvrir une nouvelle plume et une sympathique histoire. Sans être un coup de coeur, et malgré quelques défauts, le roman est agréable et sait être original. J'ai passé un bon moment en le découvrant.

Il se lit facilement, le style de l'auteur est simple, sans envolée lyrique et droit au but. Néanmoins, l'auteure sait décrire les lieux, saupoudrer une ambiance assez ésotérique et lointaine ; les dialogues manquent un peu de charme, mais j'ai apprécié plonger dans la vie de Julie, dans cette envie d'aller au-delà des rêves. Ce qu'il y a de plus beau dans ce récit, ce sont ses messages.

Ce qui lui manque, c'est le relief. Le relief dans les rebondissements, dans la psychologie des différents protagonistes, le relief dans les émotions ; une part de complexité et de réalisme parfois. Les émotions ne sont pas toujours justes et beaucoup de personnages n'ont pas su m'intéresser à fond.

On nous parle d'une jeune femme ordinaire qui se cherche encore, elle tente de mettre un sens à ses rêves, de voir clair dans sa vie. On peut facilement se reconnaître dans cette femme perdue, indécise, parfois fonceuse, parfois inquiète, cherchant un sens, un but. Le récit parle du courage de s'affirmer, de lâcher prise, de vivre au-delà de ses rêves. Les messages sont limpides et je les ai clairement adorés, même si parfois l'atmosphère ésotérique me laissait songeuse et déconcertée.

L'intrigue nous présente une jeune Québécoise, Julie, en proie à des rêves étranges. Des rêves qui la poussent à s'interroger sur son passé, son présent et son avenir ; des rêves la forçant à agir, à voyager, à changer... Toutes les personnes autour d'elle vont lui offrir un voyage au Mont-Saint-Michel, un lieu mystique où toutes les réponses vont se croiser. L'intrigue va certes me toucher pour ses messages, pour le parcours initiatique qu'entreprend Julie, malheureusement, tout est trop simple. Elle n'a pas d'argent pour voyager, paf, son amie lui en donne ; elle croise un homme à l'aéroport, paf, ils sont amoureux... tout est souvent cousu de fil blanc et j'ai eu du mal à m'accrocher au récit.

Toutefois, il y a de bons personnages, des hommes et des femmes sympathiques, attachés à Julie, qui sont humains. J'ai aimé les voir aider le principal personnage, à lui faire prendre des décisions, à la bousculer, à lui montrer la bonne voie pour s'accepter et grandir. Je pense notamment à son amie Elisabeth, ou à Victor qui l'accueille en France. J'ai beaucoup aimé Julie qui peut nous ressembler en partie ou totalement, elle prend confiance en elle, elle finit par s'accepter, par évoluer et c'est franchement intéressant de voir les changements opérés.

En conclusion, c'est un roman atypique, il ne laissera pas indifférent. Si vous n'avez pas l'âme ésotérique et mystique, le voyage spirituel entrepris par Julie ne vous passionnera pas. Les messages sont intéressants et sont plaisants, je les ai bien accueillis et j'ai apprécié l'évolution de Julie. Même si beaucoup d'aspects ne sont pas approfondis, le style de l'auteur sait poser l'ambiance et le nécessaire pour offrir une bonne histoire. C'est un vrai moment de questionnement sur notre ouverture au monde ou un retranchement dans sa zone de confort qui est posé avec ce roman. Il a de bons atouts et des défauts, mais il a su être sympathique. Il est vrai que l'on peut tous se reconnaître en Julie.



Titre : Les yeux d'Astrid
Auteur : Jean-Marie KASSAB
Persée — 2015 — 160 pages — 13€20


Résumé :
Victime d’un père autoritaire, Francis, travailleur acharné devenu millionnaire fait récemment faillite. En instance de divorce de surcroît, le cumul des problèmes le mène au désespoir. Envisageant pour un moment le suicide, il se retrouve au hasard des routes face à face sur une plage déserte avec une inconnue prénommée Astrid. À travers quelques questions judicieuses, Astrid ouvre les yeux de Francis, l’aide à identifier ses problèmes réels et à poursuivre sa quête du bonheur pour retrouver la joie de vivre qui était en fait à portée de main. Leur débat prend la forme d’une vraie leçon de vie.


Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Persée pour ce nouveau partenariat, j'étais intriguée malgré le fait que je ne sois pas très branchée sur les romans réalistes et/ou contemporains. Je ressors de cette lecture conquise et sous le charme d'Astrid sans pour autant que cela soit un coup de coeur.

Il est court, mais une fois fini, je n'ai pas eu cette sensation de manque. Il est court et c'est mieux, plus percutant en ce qui concerne les messages et moins dans le pathos. Ce n'est pas un roman très joyeux, même s'il est plein d'espoir, on y parle de faillite, de père violent, d'orpheline, de suicide, et d'un tas d'autres choses graves et sérieuses. Cependant, l'auteur a su se détacher du mélodramatique pour offrir un récit plus souple, fort et prenant. Il est donc court, mais terriblement attachant.

Au départ, Francis m'a déplut, c'est typiquement le genre d'homme que je déteste et j'avais déjà eu cette expérience avec l'héroïne de Juste une ombre. Il est imbu de lui-même, très égoïste, l'argent c'est plus fort que tout et mieux que tout (famille comprise dans le tout) ; c'est un homme arrogant et superficiel, persuadé d'être le meilleur, riche et m'as-tu-vu. Je pensais le détester tout le long du récit et finalement, son envie d'en finir avec la vie et Astrid vont nous révéler des failles, une enfance douloureuse, une personnalité façonnée camouflant de grandes souffrances. Ce fut instructif et passionnant de voir l'évolution, de lire le compte-rendu d'un homme qui se rend compte de ses erreurs. C'est humain et touchant, bien développé et les changements ne sont pas brusques.

Chaque grande étape ou moment clé de la vie de Francis est dévoilé, avec force et sensibilité. J'ai beaucoup aimé les échanges entre Francis et Astrid, ce fut intéressant et prenant, il y a de belles choses, des réflexions à mener sur soi et sur les autres. Certains pourraient penser que le récit à un côté donneur de leçons, c'est vrai, mais je note quand même une certaine sensibilité pour les glisser dans le roman. Je n'ai pas été dérangée, au contraire, c'est ce qui fait le charme d'Astrid, sa force et c'est ce qui force mon admiration pour ce personnage.

Astrid est un bout de femme incroyable, à la fois heureuse et triste, à la fois bienveillante et moralisatrice, intelligente et naïve. Elle nous donne ses pensées, elle fait avancer Francis, son histoire est très touchante et je suis ravie d'avoir lu un personnage féminin aussi doux et à fort caractère. L'auteur a su bien mettre en scène ses personnages et les rendre attachants, palpitants à suivre à travers leurs dialogues ; c'est une belle amitié et une belle rencontre que l'auteur nous écrit. Le style est juste et moderne, sans fioritures, mais avec une petite touche de poésie.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec ce roman doux et fort, contemporain et attachant. Les deux protagonistes ont une belle discussion qui nous fait réfléchir à tout, à nos choix, nos priorités ; il y a beaucoup de philosophie et de poésie dans ce roman, Astrid et Francis sont très sympathiques, et ce dernier connaît une évolution extraordinaire. C'est bien écrit, c'est fluide et court, un roman très intéressant et original.



Titre : Le secret des Rois
Auteur : Jeanne PHILIPPE
Persée – 2014
240 pages
20€30


Résumé :
Quel peut être le lien entre les Templiers, les Juifs et les Rois d'Occident ? Et si c'était le Trésor du Temple, des reliques inestimables qui ont laissé des traces en Europe susceptibles de rendre perplexes des générations d'historiens et d'archéologues... Deux jeunes filles, un lieutenant de Gendarmerie et un professeur d'Histoire des Institutions vont se lancer dans une aventure dangereuse, afin de mettre au jour le Secret que tous les Rois des civilisations occidentales depuis l'Antiquité voulaient détruire...


Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Persée pour ce partenariat, ce livre m'intriguait énormément comme toutes les chasses aux trésors mêlant policier et histoire. La couverture comme le résumé demeurent suffisamment mystérieux pour m'accrocher, j'ai tenté l'expérience et ce fut une bonne lecture. Il y a des petits couacs, mais pour un premier roman, il a d'excellents ingrédients.

L'intrigue est très bien documentée, c'est un point qui m'a beaucoup surprise et qui m'aura fait tenir jusqu'au bout du récit. Je suis restée émerveillée par la théorie historique et ésotérique développée petit à petit par les deux jeunes filles. On pourrait croire que cette théorie est tirée par les cheveux, cependant, tous les éléments donnés par l'auteur attirent irrémédiablement le regard et aiguise notre imagination. Il y a des dessins, des gravures, des photos, des faits réels, des idées bien exploitées et s'imbriquant à merveille, on reste forcément tenu en haleine. Le seul bémol, c'est qu'il faut s'accrocher, les dialogues peuvent parfois être très longs et la conversation tourne vite au monologue, mais on peut mettre ça sur le compte de la passion animant nos deux héroïnes.

Joëlle et Alex sont deux amies très fortes, l'alchimie se remarque très vite entre elles et même si elles n'ont pas le même caractère, leur amitié est jolie et leur passion pour les arts et l'histoire se fait vite ressentir. L'une est plus tempérée, l'autre plus fonceuse, elles sont humaines et intéressantes, comme l'aventure qu'elles vivent à Lattes, dans le domaine familial de Joëlle. La tante de cette dernière est peu présente et pourtant, j'aurais aimé en savoir plus sur elle, d'autant plus qu'elle cache des choses concernant le carnet de son mari. C'est dommage qu'elle ne soit pas mieux exploitée. En revanche, le conservateur du musée de Lattes est désagréable, l'auteure l'a bien développée et quel rebondissement le concernant. Le professeur d'Histoire des Institutions était captivant et j'ai adoré ses interventions, pareil pour le lieutenant de police qui va se joindre au duo féminin, il est très intéressant, et j'aurais aimé en savoir plus sur lui. Dans tous les cas, chaque personnage à son rôle, son histoire, ses secrets et ils sont bien travaillés.

L'histoire nous pousse à faire connaissance avec deux jeunes filles ayant découvert le corps sans vie de leur voisine. Entre une enquête policière et l'enquête historique, il y a de quoi largement occuper l'esprit et resté attentif. L'intrigue va peu à peu glisser vers la quête d'un trésor historique qui dépasse de simples richesses, il y a plus en jeu ainsi que des ennemis bien trop haut placés cachés pour tendre une embuscade. C'est une histoire simple, déjà lue, mais l'angle et le dénouement sont eux très originaux.

La plume de l'auteure est soignée et très précise en ce qui concerne les arts, les descriptions des objets et des lieux, l'histoire, ce qui rend le récit complet et riche en données. Le côté policier est bien mené, on avance doucement sur la bonne piste, il y a de la tension par moment. Les dialogues sont parfois longs, mais ils sont enrichissants, les mots s'enchaînent avec fluidité, il faut être un petit peu familier avec le vocabulaire en histoire de l'art pour mieux comprendre certaines idées. Cependant, le récit reste accessible pour tous.

En conclusion, il faut retenir une intrigue très bien menée, malgré l'effet « déjà vu », les théories abordées ainsi que le dénouement sont des surprises très appréciables. Tout comme la documentation recherchée et complète donnée par l'auteure pour rendre au plus près du réel son histoire. Les personnages sont sympathiques, la plume est travaillée, je suis restée fascinée par cette enquête et ce livre possède son petit charme, ce fut une bonne lecture.

Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire