Les dernières chroniques

26/08/2016

Le rêve du papillon ~ MARAZANO & LUO YIN : Lapins sur la lune, Stupides ! Stupides espions, Les ficelles du cordonnier

 
Auteurs : Marazano & Luo Yin
Titre : Lapins sur la lune
Tome 1
Titre : Stupides ! Stupides espions !
Tome 2
Titre : Les ficelles du cordonnier
Tome 3
Série : Le rêve du papillon
56 pages
Dargaud

 
Résumé :
Tutu s'est réveillée dans un monde inconnu et absurde où l'hiver est éternel. Un monde gouverné par un dictateur, où des lapins bizarres la suivent partout, et dont les habitants ne l'aiment pas beaucoup... La petite fille ne souhaite très vite qu'une chose : rentrer chez elle. Une fable magique et intemporelle en quatre albums, dans un monde de poésie, d'humour et de fantaisie.



Tome 1, mon avis :
Je viens juste de terminer ce premier tome, je dois dire que je suis partagée. Il est intrigant ce tome. Il nous présente l'histoire et en même temps, nous restons dans le flou, nous n'avons qu'une partie, il nous manque encore des éléments. Néanmoins, c'est ce qui rend ce premier tome si intéressant et atypique.

L'histoire nous plonge dans une sorte de monde étrange où les animaux contrôlent la ville et les humains doivent rester cacher. J'aime bien cette histoire, elle a une grande part de féerie et d'imagination, mais avec un côté sombre et dérangeant. Tutu est mal traitée et espionnée par ces animaux. On se pose beaucoup de questions autour de ces animaux, de ce que font ces lapins espions, de la violence sur ces hamsters obligés de courir pour produire l'électricité de la ville. J'ai trouvé l'histoire prenante et intrigante, en fermant le tome, j'ai eu de suite envie de connaître ce qui se passe après.

L'histoire m'a embarquée dans son univers très particulier. Les personnages sont sympathiques et mystérieux. Tous ces animaux, notamment les lapins semblent cacher quelque chose. On se demande pourquoi les humains sont mal perçus et l'ont fini par se plonger dans les pensées de Tutu. De même que ce robot qui serait empereur, on ne sait rien de lui, mais lui semble vouloir confier une mission à Tutu.

Il existe un Cerf-voleur, dont l'identité est secrète, mais qui connaît le moyen de s'échapper de cette ville, des humains vivent en dessous de la terre, dans les égouts, un chat semble vouloir aider Tutu à fuir la ville, tant d'éléments peu ordinaires m'ont poussée à vouloir connaître le fin mot de toute cette histoire.

Les dessins ont un petit air de Miyazaki, les couleurs sont intéressantes. Les dessins tout comme les couleurs font parties de cet univers poétique et rêveur, on se laisse finalement embarquer dans la vie de Tutu. Le design des animaux est très réussi, j'adore les lapins, les costumes humains donnés aux animaux, ces derniers sont d'ailleurs bien dessinés, on reconnaît les animaux au premier coup d'oeil.
C'est d'ailleurs intéressant d'avoir donné des traits psychologiques propres aux humains à des animaux, comme La Fontaine le faisait dans ses fables, Ésope à l'Antiquité ou le Roman de Renart au moyen-âge. C'est un concept intéressant et le travail est réussi, j'applaudis. Les couleurs sont douces, comme si nous étions dans un rêve, elles savent aussi être franches et tranchées, mais elles ne sont jamais agressives, d'où la sensation de rêver.

C'est en conclusion, un très bon premier tome donnant un début prometteur tout en sachant conserver un certain mystère. C'est une série à découvrir. Les dessins comme le travail de colorisation permettent de créer tout un univers poétique et atypique donnant envie d'en apprendre davantage sur ce monde. Ce revirement un peu « dystopie » des animaux au pouvoir et n'appréciant guère les humains demeure intéressant. Je lirais le tome 2 avec enthousiasme.



Tome 2, mon avis :
Un excellent deuxième tome. Le rêve du papillon s'inscrit dans la lignée des séries atypiques et originales, le preuve en est avec son histoire complexe, son côté rêveur et poétique ainsi que ses personnages attachants.

Les dessins sont fidèles à ceux du premier opus, ils sont sympathiques. Le design est spécifique à l'univers créé par les auteurs de la bande dessinée, on se laisse admirer les traits des décors, des objets et ceux des protagonistes. J'aime ce style personnel et original qui nous emporte dans un autre monde. La colorisation mérite elle aussi d'être applaudis, je la trouve douce et les couleurs sont bien choisis. Le tout nous rappelle un bon Miyazaki aussi bien dans l'ambiance que dans l'histoire, c'est un des atouts majeurs de la série.

Cette fois, Tutu est bien décidée à ne plus se laisser faire. Elle n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense de l'empereur, des lapins ou des étrangetés qui la poursuivent depuis son arrivée dans la ville. Les lapins nous dévoilent un autre côté, ils sont un peu maladroits, mais je me suis attachée à eux, c'est une évolution, car j'étais suspicieuse à leur égard. Le panda m'a un peu déçue, je pensais qu'il chercherait à mieux comprendre Tutu, mais j'espère le revoir dans le troisième tome, histoire de le revoir du bon côté de la balance.

L'empereur est un drôle de dictateur, il est égoïste et mystérieux, je me pose de nombreuses questions à son sujet. De même que l'oiseau veillant sur Tutu, elle se montre désagréable et pourtant elle sera affectée par la fièvre de notre héroïne. En somme, ces animaux sont bien curieux. Plus curieux encore, c'est le cerf-voleur, je me demande quel est son but et ce qu'il cherche, son ami le chat est toujours aussi sympathique, je l'adore. Lan revient pour mon plus grand plaisir, j'aime bien ce petit garçon attachant.

L'histoire se poursuit avec la volonté de l'empereur de mettre la main sur un papillon. Le papillon en question est lumineux et est venu plusieurs fois voir Tutu, j'ai hâte d'en apprendre plus sur son rôle. On rencontre un arbre, un cerisier qui n'a plus jamais eu de floraisons, de ce fait, la ville vit dans un perpétuel hiver. Le cerf-voleur espère que Tutu trouve la solution. Cette petite héroïne se retrouve chargé de plusieurs missions difficile à accomplir avec autant de mystères et de problèmes avec ces animaux. Cependant, c'est ce qui fait le charme de cette série et de son deuxième tome.

Le texte des répliques sont soignés. Les émotions sont bien retranscrites à travers les expressions et les mots employés, il est facile de trouver de belles citations. Toutefois, j'ai plus ri avec ce deuxième tome, Tutu et ses répliques sont tellement drôles, parfois plus que certaines situations extraordinaires dans lesquelles elle se met.

En conclusion, j'ai adoré ce tome deux et j'adhère totalement à l'univers onirique et poétique que les auteurs nous présente. Les personnages sont attachants et complexes, l'histoire nous emporte dans une aventure atypique et originale et les images sont soignées. C'est réellement agréable à la lecture, c'est une bonne pause et une belle série à lire de ce pas.



Tome 3, mon avis :
Une suite tout simplement géniale. Encore un très bon tome qui se finit sur la perspective d'un quatrième tome extraordinaire.

L'histoire nous montre comment Tutu appréhende ce monde et en découvre une partie de ses mystères. Quelques révélations nous sont faites, mais il reste suffisamment de questions à résoudre pour avoir un autre tome. L'Empereur dévoile une partie de ses projets et l'on connaît son but, celui de dominer les rêves à travers une machine. Le papillon a une importance capitale dans cette histoire, je suis très surprise de son rôle, je ne m'y attendais pas. Tout comme les projets de l'Empereur, j'étais sans voix, je n'y aurais jamais pensé.

Le personnage de Tutu est toujours aussi sympathique et attachant, j'aime découvrir en même temps qu'elle la vérité sur ce qui l'entoure. Elle est drôle et très courageuse, j'aime sa relation avec les lapins espions, car évolue au fil des tomes pour se transformer en une très belle amitié. J'aime ces lapins totalement hors du commun, leurs facéties et leurs réactions sont souvent très drôles. Le cerf-voleur est de retour, mais je ne sais toujours pas qui c'est, quel mystère autour de ce personnage curieux.

L'histoire, vous l'aurez compris, est riche en rebondissements et en révélations, il m'aura captivé jusqu'à la dernière bulle. Le texte est soigné, le style est fluide, c'est très agréable à lire et on ne se lasse pas. L'émotion et l'humour sont tout aussi présents que le mystère et l'angoisse, ce tome est donc riche en moments forts.

Les dessins sont fidèles aux deux premiers opus, simples, mais beaux. Ils m'apparaissent très sympathique, original et attachant, on se laisse facilement embarquer par ce graphisme très personnel et qui n'est pas sans rappeler les Miyazaki. Ce qui s'avère d'autant plus vrai si l'on regarde d'un peu plus près la colorisation, les couleurs sont toujours bien choisis et l'ambiance « rêve » ressort assurément. On se croit réellement dans cet autre monde, comme si l'on rêvait, c'est très bien pensé.

Ainsi le rendu graphique des personnages les rendent bien sympathiques, mais les décors ainsi que les objets valent le détour également. J'aime l'aspect donné aux diverses machines de l'Empereur, au côté asiatique du costume du cerf-voleur ou encore aux livres, nous avons droit à une visite de la bibliothèque et je l'aime beaucoup.

En conclusion, ce troisième tome est excellent, la série grandit de tome en tome. Le travail autour du texte et du dessin est de grande qualité et l'histoire gagne en importance, nous avons une partie des révélations. Les personnage sont toujours aussi sympathiques, bref, cette série nous fait passer un très beau et bon moment de lecture, je la conseille sincèrement.

Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire