Les dernières chroniques

15/09/2016

Chroniques Lunaires (MEYER) ~ Cinder et Scarlet

Titre : Cinder
Auteur : Marissa MEYER
Tome 1
Série : Chroniques lunaires
PKJ – 2013
412 pages
17€90


Résumé :
A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune ! Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier les éditions PKJ ainsi que le site Babelio pour ce très beau partenariat. J'adore les contes et leurs réécritures m'intéressent énormément, depuis le temps que je rêvais de découvrir Cinder, j'ai été comblée.

Cendrillon est donc la première « princesse » dévoilée dans ce premier tome des chroniques lunaires. Je ne suis pas fan de ce conte, cependant, la réécriture est très réussie. Les références sont bien choisies : Cinder vit avec sa belle-mère et ses deux demi-sœurs, le côté domestique de Cinder, le bal avec le prince, les robes et la référence au soulier. Fait très surprenant, l'histoire diffère du conte, ce qui m'a ravie et enchantée, parce que l'univers développé par Marissa Meyer est des plus intéressants. J'ai hâte de poursuivre cette excursion avec Scarlet et Cress.

L'intrigue est fluide, les événements s'enchaînent bien, on se sent happer par les différents rebondissements sans jamais s'ennuyer. L'histoire nous présente Cinder, androïde bien sympathique, mécanicienne et domestique de la famille Linh. Sa vie se voit bousculer le jour où l'une de ses sœurs attrape la létumose et où elle rencontre le prince Kaito. Dès lors, les ennuis vont se succéder, notre héroïne va tenter de sauver sa sœur, elle va être confrontée à sa véritable identité, à l'amour naissant à l'encontre de Kai, mais surtout, elle va s'attirer les foudres des Lunaires, d'une en particulier. La fin est merveilleuse, forte et très palpitante. C'est exactement le type de fin frustrante, car elle donne très envie de lire la suite en raison de la richesse des émotions et des idées présentées.

L'univers est un des points les plus forts de cette série. L'ambiance dystopie se ressent facilement, ce monde sort de sa quatrième guerre mondiale, la létumose sévit largement, la Communauté voit son rythme de vie considérablement baisser... Les lunaires sont bien présentées, on sent leurs différences, leurs pouvoirs sont même très terrifiants. Le côté science-fiction avec les robots est aussi génial, on a une héroïne androïde. Humaine et robot, on voit parfois le monde à travers son scanner rétinien développé, c'est captivant. Le monde présenté dans ce premier tome se révèle fascinant. Ainsi, la moindre information écrite nous intéresse fortement, de même que tout ce mystère entourant la princesse Sélène, la seule Lunaire capable de renverser du trône Levana.

Le style de l'auteure est travaillé. Je le répète, mais au vu de l'univers très riche et complexe, on aurait pu se perdre dans le flot d'informations, il n'en est rien. Tout est bien décrit, expliqué sans pour autant être assommant. Les descriptions nous situent les lieux, les personnages, leurs émotions. Dès la première ligne, nous lisons un texte fluide, soigné et bien présenté, aux répliques et descriptions bien construites. Impossible de s'ennuyer ou de se perdre, tout est justement dosé. Le roman est subdivisé en quatre livres et pour les introduire, nous avons doit à une petite phrase reprise du conte original, un beau clin d'oeil je trouve.

Les personnages sont sympathiques et attachants. Cinder est une femme avec du caractère et de l'intelligence, elle est loin d'être une demoiselle en détresse ou une petite pleurnicheuse. On aime suivre ses aventures, ses réflexions sont intéressantes et ses répliques sont parfois bien cinglantes. J'adore sa personnalité, même si le fait que ses canaux lacrymaux retirés l'empêchent parfois de pleurer – pas que j'aimerais qu'elle pleure tout le temps, mais ça la rendrait un poil plus attachant. On déteste Adri, la belle-mère ainsi que l'une des demi-sœurs, Pearl. Ce sont deux pestes. J'ai beaucoup d'affection pour Peony que je plains sincèrement, ce qui lui arrive est tellement triste. Iko m'a amusée, elle est pétillante et pleine de vie, drôle et toujours prête à aider Cinder. Le prince Kaito m'est très sympathique, il change des princes classiques dans les contes. Il n'hésite pas à être franc, quitte à être glacial envers la reine Levana, il est très proche de son peuple, il est bienveillant et gentil, loin d'être influençable. Son conseiller, Torin est le conseiller type, prêt à aider le prince, à le seconder, c'est un bon instructeur, parfois un brin paternel envers Kai. Les Lunaires sont bien étranges, toutefois je les plains, leur sort est bien triste ; la reine Levana est d'une cruauté sans pareille. Elle est égoïste, manipulatrice, peu importe les moyens, seul compte les résultats, c'est une femme aussi captivante qu'effrayante.

En conclusion, c'est un très bon premier tome. Il pose d'excellentes bases comme l'univers, les notions ou les protagonistes principaux sans pour autant oublier d'instaurer une solide intrigue. L'histoire est bien ficelée à travers un style soigné et précis dans les descriptions comme dans les dialogues. Les personnages sont passionnants à suivre, la fluidité est présente, on reste accroché au récit sans jamais le lâcher. Je suis plus que ravie d'avoir découvert cette série, Cinder est à lire, il réunit tous les ingrédients pour devenir accro.





Titre : Scarlet
Auteur : Marissa MEYER
Tome 2
Série : Chroniques Lunaires
PKJ – 2014
476 pages
17€90


Résumé :
Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Loup, un mystérieux combattant de rue qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Loup croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.


Mon avis :
Heureuse d'avoir enfin pu lire le deuxième tome des aventures de Cinder. Même si elle n'est plus en premier plan, elle reste essentielle dans cette suite, elle tient un beau rôle et je suis contente de la revoir même par intermittence. La fin est totalement grandiose et donne très envie de se plonger dans le troisième tome, Cress. Une suite à la hauteur du premier, je ne me suis pas ennuyée, car Scarlet possède une histoire très intéressante.

Scarlet recherche sa grand-mère portée disparue, elle vit dans un village au sud de la France et tombe sur Loup, un combattant de rue, assez mystérieux et cachottier. Tous les deux vont se rendre à Paris afin de délivrer Michelle Benoit des griffes d'un ordre bien curieux où tous ses combattants, Loup compris, semblent posséder des facultés exceptionnelles. De l'autre côté, Cinder s'enfuit de prison en compagnie de Thorne, un capitaine à la langue bien pendue, sa seule piste est d'aller en Europe et d'y retrouver les traces de son enfance.

Une histoire très rythmée, alléchante et terriblement passionnante, j'ai avancé avec avidité, j'avais envie de connaître le point commun entre Scarlet et Cinder. L'aventure ne m'a pas déçue, les rebondissements sont nombreux et les révélations sont surprenantes, ce tome prend une autre tournure que ce que l'on a connu avec le premier, mais les surprises sont de taille. Les deux morceaux se complètent et se rejoignent à Paris, ce fut une très bonne intrigue menée avec brio. Scarlet est différente de Cinder, la réécriture du conte du Chaperon Rouge nous amène à nous interroger sur Loup, il est certain que quelques points peuvent être cousus de fil blanc. Pourtant, l'on reste accroché au récit. La façon dont Marissa Meyer se sert des contes est intelligente et fascinante, ce n'est pas une simple réécriture, c'est un réemploi bien mené, car parfois, on oublierait presque le conte d'origine.

L'univers s'étoffe un peu plus, après la Communauté régie par Kai, on voit la France. On approche un peu plus des Lunaires, on les voit un peu plus dans ce tome à travers leurs armées et les thaumaturges. J'ai adoré aussi en apprendre plus sur Cinder, son passé, le lien avec les Benoit et toutes ces personnes qui l'ont conduite à devenir un cyborg. Peu à peu Marissa Meyer construit un monde totalement ancré dans la science-fiction, avec une part de réel et d'imaginaire, j'adore les sentiers qu'elle exploite. Il faut dire qu'elle met plusieurs ingrédients, de la romance, de l'amitié, de l'humour, de l'angoisse, les sentiments sont par ailleurs justement décris et présents. On se plonge facilement dans les pensées de Kai, de Cinder ou de Scarlet. La plume de l'auteure est un vrai ravissement, les lieux sont aisément imaginables, les scènes d'actions sont prenantes, j'ai pris plaisir à voir cet univers s'animer pendant ma lecture.

Les personnages sont travaillés et ils évoluent. Cinder prend conscience de ses pouvoirs, elle est tiraillée par ces derniers, la facilité déconcertante avec laquelle elle peut ployer la volonté des autres. J'ai adoré sa relation amicale et sympathique tissée avec Thorne, ce capitaine bavard et charmeur, très amusant et loyal. C'est un bon ami pour Cinder. Kai et Levana reviennent dans ce tome, si le premier nous est attachant par tous les problèmes qu'il doit affronter la tête haute, la seconde reste antipathique. La fin n'arrange rien ! Quant aux nouveaux personnages des Chroniques Lunaires, ils sont tout aussi intéressants à suivre. Scarlet possède une force de caractère, avec une note de douceur et de bienveillance, elle est forte et sait se montrer fragile auprès de sa grand-mère. Cette dernière est un protagoniste très peu montré, mais les souvenirs nous permettent de l'imaginer fidèle et courageuse. Loup est très charismatique, il se montre aussi dangereux que passionnant, aussi mystérieux que curieux, il est spécial, je l'ai bien aimé.

En conclusion, c'est un deuxième tome prenant. J'ai été tout aussi enthousiaste dans ma lecture que lorsque j'ai lu le premier opus. Tout est là, des personnages bien écrits, des dialogues et des descriptions bien faites, un style fluide et précis, une intrigue bien menée avec des émotions fortes. J'ai pris plaisir à replonger dans cet univers, qui est à la fois familier grâce à Cinder et nouveau grâce à Scarlet. Tout ceci pour dire que j'ai passé un excellent moment de lecture qui s'est avéré court, Cress est dans ma PAL, nul doute qu'il ne tardera pas à être lu.

6 commentaires:

  1. Le premier tome attend dans ma PAL ! :D contente que tu ai aimé les deux premiers tomes ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras découvrir cette série, elle fait partie de mes gros coups de coeur.

      Supprimer
  2. Il me faut ce deuxième tome ! J'avais adoré le premier j'espère que ça sera pareil pour le deuxième :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu Cinder, j'ai aimé mais sans ce petit plus, ce petit quelque chose qui me fait réellement accrocher à l'histoire. J'ai eu un peu de mal avec le style d'écriture, toutefois les idées sont intéressantes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour. Ca fait un bout de temps que je l'ai lu maintenant, mais j'ai le souvenir que Scarlet, puis Cress, le style s'améliore, l'univers s'étoffe. J'espère que tu as pu découvrir la suite ;)

      Supprimer