Les dernières chroniques

10/10/2016

Animal Tatoo (MULL, STIEFVATER) ~ Les quatre élus + Traqués

Titre : Les quatre élus
Titre VO : Spirit animals, book 1, Wild Born
Auteur : Brandon MULL
Tome 1
Série : Animal Tatoo
Bayard Jeunesse — 2014 — 324 pages — 13€50


Résumé : 
Dans le monde d'Erdas, lors d'une cérémonie célébrée pour leur onzième anniversaire, quatre enfants issus de milieux et de continents différents font apparaître leur animal tatoo, réincarnation de l'animal mythique de leur pays. Conor invoque Briggan, le loup aux yeux violets ; Abéké, la panthère noire aux yeux verts émeraude nommée Uraza ; Meilin, le panda aux yeux bleus, Jhi, ; enfin, Rollan, invoque Essix le faucon femelle. Les voilà unis par un même destin : affronter une force obscure surgie du passé, avec, à sa tête, une créature, le Dévoreur. Avec l'aide des membres de la corporation des Capes-Vertes, sortes de chamans, les quatre élus vont apprendre à évaluer leurs nouvelles aptitudes et communiquer avec leur animal afin de combattre les ennemis qui veulent détruire leur monde.

 
Mon avis :
J'avais lu rapidement le résumé sur le net, mais c'est surtout la couverture qui me donna très envie de découvrir la série. J'adorais les animaux qui étaient représentés dessus, le paysage derrière avait l'air juste sublime. Des enfants liés à des animaux, il ne m'en fallait pas plus pour me pousser à l'acheter et je ne le regrette pas du tout, c'est un petit coup de cœur pour moi.

J'aurais été tellement ravie de lire ce roman plus jeune, il est complet et le moins que l'on puisse dire c'est que Brandon Mull a su planter les bases d'un univers riche et palpitant. Laissant le soin aux prochains auteurs de développer certains points dans la suite, ce premier tome est loin d'être uniquement introductif, il a une intrigue propre et prenante. Je l'ai lu rapidement, ce qui rare pour un livre de cette taille où généralement je prends mon temps, là, j'avais clairement l'envie de tourner toujours plus de pages. Il sait rapidement être addictif, l'écriture est d'une taille relativement grande, les chapitres sont bien rythmés, je ne me suis pas ennuyée.

Les quatre premiers chapitres nous permettent de faire plus ample connaissance avec Connor, puis Abéké, Meilin et Rollan, de se voir doter de leurs animaux totems, de les voir rencontrer les Capes-Vertes ou pas. Ils posent des bases pour comprendre le monde relativement simple, Eura = Europe, Zhong = Asie, Amaya = Amérique Centrale et Latine, Nilo = Afrique. Géographie, Politique, Magie, l'auteur prend son temps pour expliquer les bases sans pour autant offrir tous les détails, on en apprend au fil de la lecture et l'on continuera encore dans les tomes suivants. Chaque continent a son histoire, ses coutumes, c'est travaillé et intéressant.

L'univers d'Animal Tatoo présente un monde magique parfois un peu oublié par les politiques. Les Capes-Vertes sont une caste connue et respectée, faisant boire le Nectar aux enfants avant leur douze ans afin de révéler leur animal totem. Parmi ces animaux, il existe les Bêtes Suprêmes, des animaux de légendes et nos héros vont découvrir qu'ils en possèdent chacun un. Entre espoir et jalousie, ils vont devoir se frayer un chemin pour renforcer le lien magique les unissant à ces animaux, ils vont devoir se battre, exploiter les pouvoirs de leurs animaux. La mythologie est construite avec minutie et précision, c'est très captivant, et cela le devient encore plus lorsque l'on parle des talismans et du Dévoreur.

L'intrigue est bien menée, elle est fluide, chargée en rebondissements et révélations, en initiation et réflexion ; le mélange est habile entre émotions et actions, l'auteur nous mène avec facilité vers le final fascinant et terrifiant. J'ajouterais que chaque chapitre permet de se plonger du point de vue d'un des quatre héros ce qui permet aisément de se plonger dans leurs pensées sans pour autant avoir besoin d'employer la première personne du singulier. La plume de Brandon Mull est agréable à lire, je retrouve le soin et l'élégance que j'avais connue avec Fablehaven et Beyonders. Les descriptions comme les dialogues sont bien construits, on nage dans un univers magique, avec du danger et de la féerie.

Conor est un berger attachant, il se révèle surprenant, on le pense très doux, mais au fond, il est courageux et déterminé, sage et attentionné. Je suis très fan de ce petit garçon et de son loup, Briggan, sympathique et bienveillant. J'apprécie la franchise de Rollan, sa spontanéité le rend parfois énervant, mais il est honnête en souhaitant connaître tout ce qu'il doit savoir avant de s'engager, il n'est pas peureux, mais très prudent. Son histoire est touchante, et j'espère avoir plus de passages avec Essix, son faucon, elle a l'air indépendante et mystérieuse. J'ai moins accroché à la personnalité plus hautaine de Meilin, sa suffisance et le mépris qu'elle affiche devant son panda m'a fait beaucoup de peine pour Jhi, cette femelle panda est trop mignonne, douce et sage. Abéké est forte, courageuse, j'ai adoré son intrigue, elle n'a pas la même histoire que les trois autres du fait qu'elle a dû suivre la mauvaise personne. Néanmoins, elle est intelligente et sa panthère Uraza me plaît énormément. Ces enfants sont bien présentés, avec leurs personnalités et leurs passés, ils sont très différents et j'ai apprécié la manière dont ils tissent leur amitié, en douceur. Les autres protagonistes, notamment les Capes-Vertes sont très intéressantes et j'attends d'en apprendre davantage avant d'en parler plus longuement.

En conclusion, j'ai hâte de me procurer le tome 2 et le 3, ils sont sortis et j'espère trouver des réponses aux questions amorcées dans ce premier tome. J'espère aussi trouver des suites à la hauteur de ce roman, plein d'aventures, d'émotions, de fantasy. L'univers est captivant dès les premiers chapitres, les personnages sont très attachants, l'intrigue sait nous tenir en haleine jusqu'au bout, en plus de toutes ces bonnes choses, le livre est un bel objet. On peut lui reprocher sa facilité du fait qu'il s'adresse à de jeunes lecteurs, il n'empêche qu'il est prenant et a su m'enchanter jusqu'à la fin. Un petit bijou.



Titre : Traqués
Titre VO : Spirit animals, book 2, Hunted
Auteur : Maggie STIEFVATER
Tome 2
Série : Animal Tatoo
Bayard Jeunesse — 2015 — 286 pages — 13€50


Résumé : 
Conor, Abeke, Meilin et Rollan, ont réussi à prendre le talisman d’Arax le Bélier, l’une des Bêtes Suprêmes. Les quatre élus continuent de développer un lien profond et affectif avec leur animal totem pour lutter contre le Dévoreur et ses alliés. Car la menace est réelle : leurs adversaires viennent de créer une potion puissante, la Bile, qui leur permet de forcer l’union avec l’animal de leur choix, et de le contrôler totalement. Ils entament un long périple vers le Nord à la conquête d’un nouveau talisman, celui de Rumfuss le sanglier, autre Bête Suprême. Rassembler les talismans serait l’unique moyen de combattre et détruire le Dévoreur devenu encore plus puissant grâce aux pouvoirs de la Bile…


Mon avis :
Un second tome différent du premier et qui pourtant, m'a autant ravie que le précédent. Des nouveautés apparaissent pour faire croître l'univers, il existe des révélations très passionnantes et la fin promet une suite du tonnerre ! Je suis conquise par cette série Animal Tatoo, elle est destinée à de jeunes adolescents, mais la petite fille que j'étais — encore tapie au fond de moi — adore ce type de récit, parfait pour s'évader et se changer les idées.

La première chose à mettre au point, c'est que c'est simple, oui. Mais pas simpliste. Ce n'est pas parce que c'est estampillé jeunesse que tout est trop facile, en l’occurrence, les choix de deux des personnages à la fin prouvent que les surprises sont de tailles. De plus, la plume de l'auteure est loin d'être simpliste. On poursuit l'intrigue amorcée en premier tome, les quatre élus se lancent à la recherche du deuxième talisman, celui de Rumfuss le sanglier.

Cependant, à Erdas, les choses ne sont plus telles que les aura connues Conor, son rival est bien décidé à laver l'affront qui lui a été fait en se voyant recalé à la cérémonie du Nectar. J'étais loin de me douter que les Conquérants et le Dévoreur chercheraient à monter sa propre troupe d'élus. Les choses vont se révéler plus houleuses et tendues, une bataille entre enfants rend le récit un peu cruel. D'autant plus que le récit sait jouer sur le rythme, entre action et réflexion, entre mission et entraînement. Quant aux révélations sur le Zhong ou les rebondissements finaux, ils m'ont totalement convaincue de me précipiter sur le troisième tome.

L'intrigue est bien menée, car je ne me suis pas ennuyée, je l'ai commencé le matin — étant malade — ça m'a aidée à tenir... je l'ai terminé en début de soirée. Il est court, la police d'écriture et le récit est conté une ligne sur deux, ça renforce la lisibilité et la facilité de le lire. Toutefois, dès les premières lignes, j'ai été plus qu'enthousiaste de retrouver ce monde, et mon intérêt n'a pas faibli en cours de lecture. Je voulais toujours savoir la suite, c'est très vite intéressant et prenant à lire. L'univers est en grande partie responsable. J'adore cette quête de talismans liés à des animaux légendaires, ce monde à la fois proche et éloigné du nôtre, le lien qui se tisse progressivement entre nos quatre élus et leurs animaux... C'est un univers captivant qu'ont bâti les auteurs de cette série, j'aime les thèmes abordés comme le courage, la confiance en soi et en les autres, la détermination, les choix et assumer les conséquences, la force de caractère à ne pas confondre avec l'entêtement. Il y a de très bons ingrédients philosophiques — vu et revu —, mais qui avec ce monde prennent un sens novateur et fascinant.

Il faut avouer que les quatre élus ne sont pas parfaits. Conor va être mis à rudes épreuves vis-à-vis de sa famille, il reste mon petit préféré. Il a du courage, de la bienveillance, il n'est pas parfait, mais il a déjà gagné en assurance depuis le tome 1. Meilin est certainement celle qui aura connue une plus grande évolution, elle était suffisante, peu sympathique avec son panda géant, elle va comprendre et accepter cet animal qui ne la rend pas faible comme elle le prétendait. J'ai fini par apprécier sa personnalité et le final est renversant. Rollan garde toujours sa place de préféré, il est différent, il a une sensibilité aux mensonges, il est celui qui réfléchit le plus au sens des Capes-Vertes et de leur quête. Il est celui qui remet en cause le système, j'adore. Quant à Abéké, elle demeure amicale, drôle, elle apprend à se faire accepter après les événements du premier opus. Je garde le mystère entier sur les autres personnages, ce serait gâcher la joie de les rencontrer (tout l'intérêt d'un voyage à la base), de les apprécier ou pas.

En conclusion, très surprise par les choix faits par Maggie Stiefvater, sa plume est très fluide, elle poursuit la construction de cet univers de fantasy très complet et riche. Elle travaille sur les relations entre les quatre élus qui apprennent à vivre ensemble, à se faire confiance à travers de nouvelles épreuves. L'intrigue est forte, palpitante en raison de ses rebondissements et de l'action bien menée ; les personnages sont diversifiés et travaillés, j'ai pris plaisir à poursuivre la bonne lignée du premier, entre continuité et nouveauté, ce fut une très bonne lecture et j'ai hâte de découvrir le prochain tome.

Petit plus HS : ce roman compte pour le Weekly Book Color Challenge.

1 commentaire: