Les dernières chroniques

05/10/2016

La Voie des Oracles (FAYE) ~ Thya, Enoch

Titre : Thya
Auteur : Estelle FAYE
Tome 1
Série : La Voie des Oracles
Scrinéo Jeunesse – 2014 – 351 pages – 16€90


Résumé :
La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ. Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Eglise. Thya, fille de l'illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu'elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts. Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d'assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu'elle a de le sauver...




Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier les éditions Scrinéo Jeunesse ainsi que Livraddict pour ce partenariat, car c'est une bonne lecture et une découverte captivante que ce premier tome. Il introduit d'une bonne façon la série en présentant les éléments importants qui façonneront la suite des événements. Je ressors de cette lecture intriguée et espère très vite retrouver Thya et ses compagnons.

Il y a du bon dans ce livre malgré quelques petits points déstabilisant. Rien de grave, néanmoins, il manque un peu de peps – je m'explique : j'ai souvent ressenti un manque d'action durant ce long voyage. Toutefois, ce sentiment dérangeant s'efface très vite grâce à de nombreux questionnements, des péripéties inattendus ou encore des révélations fascinantes. L'auteur a su tout de même me captiver dès le départ, car on plonge directement dans le sujet et dans l'univers particulier de la série. Cependant, et arrive ici mon second point déstabilisant, un léger manque de données. J'aurais aimé avoir plus d'informations sur cet ancien monde, celui pourchassé par l'Eglise, sur ces vieilles divinités, car je doute que tout le monde soit à l'aise avec la Gaule du Ve siècle.

Excepté ces deux points, le roman est vraiment très bon dans l'immersion ; on sent que l'auteure aura fait de nombreuses recherches pour être au plus près du naturel. Le vocabulaire romain est présent dans les vêtements, dans l'aspect militaire, dans les descriptions des villes. Le genre historique est donc parfaitement maîtrisé et bien pensé, parce que la transition monde ancien et monde chrétien est un sujet intéressant à voir. Jusqu'à présent, je ne l'avais jamais vu. L'univers fantastique est lui aussi bien exploité, même s'il lui manque quelques petites choses pour être totalement immersif. On voit bien le don de Thya, on fait une belle rencontre avec des devins, on voit apparaître des êtres imaginaires comme un faune ou encore des divinités, c'est sincèrement prenant.

L'histoire nous plonge aux côtés d'une jeune adolescente prénommée Thya, une oracle, cachée dans ce monde où les gens comme elle sont décimés. Alors que son père revient blessé, une vision lui demande de venir à Brog, le lieu de toutes les réponses qu'elle recherche. Le voyage est une quête initiatique bien orchestrée, on alterne avec la découverte de la Gaule, ses coutumes romaines ; avec la chasse menée par Aedon et ses sbires ; avec la vieille et la nouvelle religion ; les fuites en milieu sauvage... C'est en somme, un bon récit, on ne s'ennuie que rarement, car l'évolution de Thya est au cœur du roman, d'une petite fille isolée, elle va devoir devenir une femme sûre d'elle, affrontant le monde parfois hostile. En plus de l'Histoire et du fantastique, nous avons de bonnes phases de psychologies, de religion, des arts occultes.

Si l'histoire est aussi fascinante, c'est grâce à la plume de l'auteure. Estelle Faye nous décrit avec merveille les paysages de la Gaule du Ve siècle, elle dépeint avec justesse les émotions, les changements, les joutes de point de vue. C'est une très belle plume, travaillée et forte, riche et poétique, elle rend les chapitres très facile à lire. Toutefois, l'auteure a fait de grandes recherches, notamment dans le vocabulaire, il y a souvent en italique des mots typique du répertoire romain. Ne détenant pas de lexique en début ou fin d'ouvrage, il vous faudra chercher le sens de ces rares interventions par vous-mêmes. Rien de bien méchant, mais je tiens juste à vous tenir informé.

Les protagonistes sont plutôt sympathiques, attachants pour certains, détestables pour d'autres. On se laisse aller à la découverte de chacun d'entre eux, ayant par moment de bonnes surprises les concernant. L'héroïne, Thya, est une jeune adolescente à la fois forte de caractère et sensible ; loin de se laisser faire, elle demeure fragile, courageuse et déterminée, c'est un bon personnage que j'ai adoré voir évoluer. Mettius m'a également pas mal surprise, un homme loyal et secret, qui a une grande importance dans l'intrigue – une place certainement plus imposante que celle que je lui imaginais. Le Faune m'a particulièrement amusé, tandis qu'Aedon est tout bonnement détestable. Enoch restera mon favori pour ce premier opus. Il est bien drôle, perspicace, enjôleur, mais profondément marqué par son passé, parfois taciturne, torturé. Il exerce un métier très intéressant à découvrir, celui de maquilleur, il réserve de belles surprises d'ailleurs ! Un excellent personnage que j'ai hâte de retrouver.

En conclusion, en dépit de quelques lenteurs et d'un petit manque d'informations sur l'univers dit fantastique de la série, je dois avouer m'être prêtée au jeu. Je me suis laissée bercer par le voyage de Thya et d'Enoch à travers leurs passés, constatant leurs évolutions. Ils font de bonnes et de mauvaises rencontres, mais tous les deux se révèlent être à la charnière d'un monde en plein changement, l'ancien monde et le nouveau se disputent le pouvoir. L'auteure sait immerger le lecteur dans l'Empire romain, elle sait ménager le mystère, l'action, les révélations et l'aventure tout en offrant une plume de haute qualité et des personnages vivants. C'est en soi un très bon premier tome imposant des bases intrigantes pour la suite de la série – je remercie les éditions Scrinéo Jeunesse ainsi que Livraddict pour cette belle découverte. Je recommande ce roman pour les amoureux du genre, elle vous ravira certainement.



Titre : Enoch
Auteur : Estelle FAYE
Tome 2
Série : La Voie des Oracles
Scrinéo – 2015
332 pages
16€90


Résumé :
Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares… Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre… Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…


Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Scrinéo ainsi que le site Livraddict pour ce partenariat, j'avais déjà eu l'occasion de lire le premier tome grâce à eux, j'ouvrais par ailleurs mon service civique avec ce roman... Je termine mon service civique avec ce second opus. Passé la nostalgie, je dois dire que j'ai apprécié cette suite, elle est à la hauteur du premier, quoique parfois long sur certains passages. Dans l'ensemble, c'est une excellente série mêlant mythologie et religion chrétienne, aventure, tension, romance et magie.

L'univers inventé par Estelle Faye est très documenté, les religions anciennes et nouvelles sont présentes et bien expliquées, il en va de même pour toutes notions historiques abordées, comme l'Empire romain, Constantinople ou le désert. C'est riche, complexe, on rencontre Hécate ainsi que d'autres divinités anciennes, un Faune, un Sylvain, une Ondine... Il y a une bonne dose de magie, on continue de découvrir les mystères entourant Thya et ses prédictions. C'est toujours travaillé de manière à ne jamais nous perdre ou bien pour nous tenir éveillés, c'est fascinant d'en apprendre toujours plus sur ce monde à la croisée de tant de changements.

L'intrigue reprend à la fin du premier tome, Thya, Aylus et Enoch continuent de fuir Aedon, le frère de Thya. Ils vont pousser leur périple afin de découvrir de nouvelles contrées, j'ai rencontré pas mal de surprises dans l'histoire, elle prend des détours intéressants et dévoile des rebondissements prenants. Je ne m'attendais pas à suivre cette voie et encore moins à lire ce final. Toutefois, le final à l’avantage de la surprise et de donner très envie de connaître la suite. En somme, c'est une suite plus complexe, beaucoup plus sombre, avec des personnages changés par toutes ces aventures que nous découvrons dans ce roman. Les actions s'enchaînent avec rapidité, il y a une certaine urgence, l'envie de fuir Aedon qui devient tellement puissant. Ce second tome réserve lui aussi son lot de révélations, ce qui m'a enchantée, parce que quelques fois, cette fuite m'a paru répétitive.

Les personnages ont changé, je l'ai souligné plus haut, mais sincèrement, quand je vois tout le chemin parcouru par Thya, elle est devenue plus endurcie, plus forte, avec quelques notes de douceur. Enoch était mon favori dans ce premier tome, sa bonne humeur est toujours là, mais il devient le protagoniste clé de ce second opus. Il lui arrive pas mal d'événements, il se retrouve sous la coupe d'Hécate, il maîtrise davantage la brume et le feu bleu. Il a été très surprenant et j'espère le revoir par la suite. Aedon est le deuxième personnage qui m'aura le plus séduite, s'il est toujours aussi détestable, il s'avère plus menaçant, plus ambitieux et les rares chapitres où il fut mis en avant m'ont toujours enchantée. Les nouveaux personnages vus sont eux aussi très intéressants, je suis fascinée par la Mère ou Adur, ou même Hécate, elle est très fascinante.

Le style d'écriture d'Estelle Faye est magique, bien écrit, soigné, avec de très belles descriptions des lieux, des protagonistes, des émotions. Les dialogues sont peu nombreux, mais ils sont toujours là quand il faut, ils apportent des informations très utiles sur la personnalité, l'avancée du récit. Avec cet enchaînement impressionnant, c'est vrai que j'ai ressenti une grande vitesse, parfois des longueurs et des répétitions au niveau des schémas (rencontres, prix à payer pour les prédictions, fuite, mort). Il y a un petit manque de pause, on s'attache peu à ces nouveaux personnages ou lieux. J'aurais tellement aimé que l'on reste un peu plus à Constantinople ou encore chez les Nodes, pour mieux les connaître, s'attacher plus ces personnes qui sont importantes dans l'intrigue.

En conclusion, cette suite est grandiose, elle offre de bonnes aventures, de l'action, des émotions, un flux incroyable en terme de péripéties et de surprises. Nos héros principaux grandissent, changent, ils connaissent de nouvelles aventures, découvrent des contrées extraordinaires comme Byzance ou le désert. Il y a des points négatifs, mais l'univers et le style de l'auteure rattrapent ces points, on se sent vite happée dans l'intrigue, le final est explosif et je suis très heureuse d'avoir pu retrouver Enoch et Thya. Je suis impatiente de les revoir pour le troisième et dernier tome !

4 commentaires:

  1. Cette série me fait toujours autant envie *.*

    De rien pour l'abonnement ^^ Tu vas quand même mettre en place un widget News Letter? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou =)
      J'ai le tome 3 dans ma PAL, je vais prochainement le sortir. Pour la newsletter, il y a aura un widget, j'essaie de trouver le service qui me permet de faire une newsletter sympathique pour la programmer tous les quinze jours.

      Supprimer
  2. Malgré les petits défauts tiens me donnes envie de lire ces romans ! En plus la couverture est trop trop belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les couvertures sont magnifiques ^^ C'est une super série originale et captivante, je lirais bientôt le tome 3 qui clôture la série. Je te souhaite de découvrir le tome 1.

      Supprimer