Les dernières chroniques

05/10/2016

Zodiaque (RUSSELL) ~ Tome 1

Titre : Zodiaque
Auteur : Romina RUSSELL
Tome 1
Série : Zodiaque
Michel Lafon — 2015 — 468 pages — 16€95


Résumé :
Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l'impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l'univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d'Hysan, l'excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l'origine treize... et, dans l'ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

 
Mon avis :
Il m'attirait depuis que j'en avais entendu parler, cette histoire autour du Zodiaque et du Serpentaire, le 13e signe me rendait très curieuse. C'est un monde qui me parle et m'intrigue. Ensuite, la couverture est très jolie et c'est avec joie que je remercie les éditions Michel Lafon ainsi que Livraddict pour ce partenariat.

Le roman est génial et prenant, même s'il souffre de quelques défauts non négligeables sans pourtant être rebutant. Je vais donc commencer par le négatif pour finir vers les points absolument remarquables qui font de Zodiaque un bon roman et un super premier opus de série très prometteuse. C'est un sérieux pavé qui est lisible et agréable à prendre en main, un peu lourd, mais très soigné avec ces signes du zodiaque pour marquer des ellipses dans les chapitres ou ces dessins en guise d'en-tête de chapitres. Il est long et parfois très long, certains passages auraient gagné en émotion s'ils avaient été un peu plus courts et percutants.

Deuxième léger souci, le triangle amoureux parfois très gênant, entre mensonges et vérités, entre chat et souris. Même si j'avoue avoir détesté Mathias et avoir préféré très largement Hysan. Rhoma et lui, c'est fusionnel, ils sont rongés par leur passé, par des sentiments pas faciles à vivre, ils se comprennent aisément, ils sont vraiment très beaux ensemble. La romance est cependant (et fort heureusement) totalement secondaire dans le récit.

Dernier souci, le « j'avance-je recule ». Rhoma souhaite plus que tout prouver l'existence du Serpentaire et clamer qu'ils sont tous en danger. Il faut attendre la fin pour avoir une percée dans son sens. Tout le roman, c'est « Le 13e signe existe », « Mais non », « Mais si », « Mais c'est une fable pour enfant », « Mais j'ai des preuves », « Je ne vois rien », « Vous n’êtes pas comme moi, j'ai des supers pouvoirs ». Ce qui rejoint mon idée sur les longueurs. Toutefois, et j'insiste, le roman sait parfaitement être entraînant, une fois dans l'action, dans ces jeux politiques, dans la guerre, j'ai été happée du début à la fin. J'ai lu le roman en trois phases de lecture, sans m'arrêter, preuve qu'il est vite addictif. La fin est par ailleurs, un vrai crève-coeur, on a sué autant que Rhoma et ses compagnons, c'est une fin maîtrisée et très prenante, qui donne directement envie de se précipiter sur le suivant.

Ce qui m'a également convaincue que ce roman est atypique, c'est sa mythologie. Quel merveilleux travail pour construire ce monde, enfin ces mondes ; chaque planète du Zodiaque a son gardien, ses spécificités, ses lois, sa politique, son code. Les Cancer sont très famille, portée sur la loyauté alors que les Gémeaux sont centrés sur l'imagination, les Taureau représente l'application alors que la Balance se concentre sur la justice ou les Poissons sur la spiritualité.

C'est impressionnant de découvrir chaque parcelle de terrain développé par l'auteure, de voir cette mythologie autour des prédictions, des Éphémérides, l'astrologie. Ce sont des termes spécifiques à ce monde et pourtant, ils sont réinventés et bien réemployés pour offrir un récit de très haute qualité ! Chaque notion est bien expliquée grâce à la plume de Romina Russell, fluide et agréable à lire. Descriptions et dialogues s'enchaînent, si certains points sont longs, d'autres nous immergent complètement dans l'univers. Toute cette affaire du Serpentaire et du 13e signe me fascine au plus haut point et j'espère trouver dans la suite des réponses ou des éléments clés pour avancer.

Ce tome est plus qu'un simple tome introductif. Il a une histoire plutôt bien maîtrisée et captivante. Rhoma était heureuse, en dépit de la perte de sa mère, jusqu'au jour où une attaque sur son école la pousse à retourner en Cancer. Elle deviendra alors la Gardienne de la planète, entre la recherche de preuves et retrouver son père ainsi que son frère, elle va voir un Zodiaque désuni, ambitieux, égoïste. Tantôt ami, tantôt ennemi, elle va devoir apprendre, se confier, grandir, c'est une quête initiatique palpitante. Le personnage de Rhoma est intéressant à suivre pour son évolution, pour sa détermination aussi forte que son aveuglement. Elle est spéciale, forte et sensible, tête brûlée et prudente, j'ai adoré suivre ses pensées grâce au « je ».

Je suis en revanche plus mesurée sur les autres personnages. D'abord le Dr Euta ou les autres Gardiens, le fait que Rhoma soit encore une adolescente pose clairement débat, est-elle à la hauteur ? On la traite de gamine, c'est à la fois humiliant et vexant selon les situations rencontrées. Ils sont d'ailleurs très bons pour retourner leurs vestes. Sirna, Agatha ou Rubidum (une des deux Gardiennes du Gémeaux) m'ont été désagréables avant de devenir plus sympathiques au fil de l'histoire. Seulement, comme Hysan, je ne sais pas encore si l'on doit avoir confiance ou pas. Hysan est un jeune adolescent génial, inventif, drôle, charmant et intéressant, c'est l'un des rares à suivre Rhoma. Si tous sont persuadés que le Serpentaire n'existe pas, lui pas du tout. C'est un bon espion de surcroît, un bon menteur, j'adore sa personnalité, mais j'ai peur de découvrir des vérités plus désagréables le concernant. Mathias m'a insupportée du début à la fin, j'ai été totalement indifférente à son sort et je suis même soulagée. Je détestais ses préjugés, ses remarques cyniques, son comportement agaçant et horrible. Ce qui me frappe le plus avec ces personnages, c'est que l'on connaît d'eux ce qu'ils ont envie de nous faire voir, la vérité s'annonce très différente et je redoute cet effet par la suite, il annoncerait de graves problèmes pour Rhoma.

En conclusion, ce roman possède de nombreux atouts pour être génial. Il est super en tant que premier tome d'une série qui s'avère très intéressante à suivre. La mythologie, les personnages, le rythme et la plume sont de très haute qualité, soigné, travaillé ; je me suis que très rarement ennuyée. Ce fut une lecture très agréable et une découverte surprenante, une histoire agréable, un final épique, je suis ravie de l'avoir lu en dépit de quelques défauts mineurs.


4 commentaires:

  1. Le sujet me tente bien, j'avoue que je serai curieuse de me lancer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le faire, il est très sympathique ;)

      Supprimer
  2. Je l'ai reçu il y a quelques jours grâce à la vente privée Michel Laffon, ton avis me donne encore plus l'envie de le commencer :)

    RépondreSupprimer