Les dernières chroniques

21/10/2016

Tara Duncan (AUDOUIN-MAMIKONIAN) ~ Les Sortceliers, Le livre interdit + Le sceptre maudit





Titre : Les Sortceliers
Auteur : Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN
Tome 1
Série : Tara Duncan
Pocket - 2007 + une réédition avec les XO en 2015
560 pages


Résumé :
La mère de Tara Duncan a été enlevée ! Tara et Manitou, son grand-père transformé en labrador, partent sur AutreMonde affronter dragons, Vampyrs et Sangraves. Mais bientôt le trop puissant pouvoir de Tara fait des envieux, et elle devient la cible de complots dont seuls son sens de l'humour et son courage pourront la sauver. Elle devra parvenir à délivrer sa mère, découvrir qui veut l'assassiner et pourquoi.


Mon avis :
J'étais un peu sceptique au début, j'ai mis beaucoup de temps à me lancer dans la lecture. Le motif ? Comme chaque fois qu'il y a un phénomène médiatique important autour d'un livre, je fais une moue boudeuse. Puis, comme Harry Potter, je me suis décidée de le lire, car ma soeur m'avait convaincue qu'il était super bien.

Je suis d'accord, c'est un excellent premier tome. Ceux qui disent qu'il y a des points communs avec la saga de Rowling on dû mal lire, car honnêtement, je n'en ai pas trouvé. Tara est l'opposée, elle déteste la magie et les mauvais tours que sa magie lui fait faire. J'ai adoré ce personnage drôle et pétillant, malin et peu enjouée pour faire des sorts. Elle découvre tout de son monde et de ses origines à ses douze ans. Elle se rend sur AutreMonde et se prend ce monde en pleine face, car toutes sortes de créatures y vivent, il faut se repérer avec les diverses coutumes, elle est totalement perdue !

Le fait qu'elle se sente totalement déboussolée m'a permis de découvrir avec empressement et émerveillement tout l'univers créé par Sophie Audouin-Mamikonian. Tout est inventé et possède des noms sympas et drôles, l'humour est d'ailleurs omniprésent dans les aventures de Tara et ça fait un bien fou de lire les répliques ou les situations cocasses. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, entre découverte et action, entre magie et rebondissements, on dévore les péripéties de Tara et de ses amis.

Car Tara n'est pas seule, Magister semble être le vilain of the dead (il a enlevé la mère de Tara et manifestement il est pas clair) de cette saga et Tara a besoin de son Magic'Gang. Fabrice, son meilleur ami terrien est lui aussi sortcelier ! Il aime les charades et les devinettes, j'ai trouvé cette particularité vraiment originale. Moineau, Gloria si vous préférez, est une amie toujours là en cas de besoin, elle est la princesse de Lancovit et descendante de la Belle et la Bête, par conséquent, elle peut se transformer en bête. J'ai adoré cette idée, peut-être parce que je suis super fan de l'histoire de la Belle et la Bête, mais j'ai trouvé le concept intéressant et fort utile. Moineau béguaie au début, toutefois grâce à Tara, elle va vaincre ce problème. Je crois que mon membre préféré du groupe est le voleur, Cal. Je dois avoir un faible pour les voleurs espions, Silk de la Belgariade en était déjà un. Il est drôle et c'est souvent lui qui m'a bien fait rire. Robin l'elfe est distant, mais en même temps prêt à tout pour aider ses amis quant à Fafnir la naine... j'ai éclaté de rire à ses dépens. La pauvre, les nains détestent la magie, mais elle fait de la magie et quant elle chante c'est horrible, mais tellement drôle.

Sincèrement le gros point positif de cette série c'est la personnalité haute en couleur et riche de nos protagonistes principaux. Les descriptions sont au top, jamais trop pour s'endormir et jamais pas assez pour ne pas pouvoir imaginer la richesse et la beauté des lieux. Je suis enchantée par les descriptions d'Omois. Les dialogues sont toujours bien écrit, percutants, drôles ou bien trouvés, j'ai adoré la qualité du texte.

Le roman est parsemé de magie, de féerie, d'aventure, d'action, d'humour et de catastrophes (pauvre Tara tout de même pour tout ce qu'elle endure), le tout dans un univers riche et travaillé, des personnages attachants. Ce premier roman m'a énormément amusée et fait voyager sur AutreMonde. Je l'ai vraiment dévoré pour son originalité et son côté déroutant notamment pour l'emploi de l'humour que je ne pensais pas être aussi présent. Je suis restée captivée et enthousiasmée.



Titre : Le livre interdit
Tome 2
Pocket Jeunesse – 2007 + une réédition avec les XO en 2015
534 pages
Titre : Le sceptre maudit
Tome 3
Flammarion – 2008
381 pages
15€
Auteur : Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN
Série : Tara Duncan


Résumé :
Tome 2 >
 Cal est en prison ! Avec Robin, le demi-elfe, Moineau, la Bête du Lancovit, et le sortcelier Fabrice, Tara retourne sur AutreMonde délivrer son ami et combattre le terrifiant Ravageur d'Âme. Mais, quand elle rencontre le fantôme de son père, elle découvre que bien des secrets lui ont été cachés sur ses origines et sur la source de son incontrôlable pouvoir.
Tome 3 >  
Tara Duncan, la jeune princesse magicienne, doit précipitamment quitter la Terre pour AutreMonde : sa mère, Selena, a été blessée dans un attentat. Et le cruel Magister, maître des Sangraves, que tous croyaient disparu, est de retour. Avec l'aide d'une immense et redoutable armée de démons, il prétend pouvoir s'emparer de l'empire d'Omois. Et peut-être éradiquer ensuite la race des dragons... D'ailleurs qui pourrait résister au pouvoir du Sceptre Maudit dont il est désormais le détenteur et qui prive de leur magie les sortceliers d'AutreMonde ?
L'Impératrice et l'Imperator capturés, Tara se retrouve seule, à quatorze ans, à la tête de l'Empire pour mener une guerre perdue d'avance. Aidée de ses amis, l'elfe Robin, Fabrice, Moineau la Bête, Cal l'astucieux voleur, la naine Fafnir et de son arrière-grand-père le chien Manitou, la jeune Impératrice doit prendre tous les risques. Une fois encore, il lui faut affronter Magister, ses hordes et ses espions ainsi que son terrifiant tueur : le Chasseur.
Les pouvoirs de Tara Duncan ne cessent de grandir mais sa magie pourra-t-elle empêcher l'armée des démons de déferler sur l'Univers ?



Mon avis :
Un second et un troisième tome tout aussi riche et passionnant à lire, la série Tara Duncan reste une belle valeur pour son charme, ses rebondissements fréquents, son style d'écriture à la fois soigné et débordant d'humour. C'est un vrai régal que je conseille aux fans de ce genre de lecture. J'avais écrit deux petites chroniques et je me suis décidée à les réunir en une seule, je vais donc rester très sommaire sur les histoires pour éviter de gâcher la découverte.

L'histoire nous propose une ribambelle d'aventures toutes aussi captivantes les unes que les autres. Chaque chapitre détient son lot impressionnant de fous rires, de révélations, de péripéties, je ne me suis pas ennuyée durant ce tome. C'est même un tome que je fais directement entrer dans le top de mes préférés. Pourquoi ? Très simple, nous avons une belle histoire centrée autour de Cal – qui est mon protagoniste favori. Cependant, il vient s'intercaler de drôles d'affaires, un Ravageur d'âme prenant possession de Fafnir, un mystérieux Chasseur déterminé à s'en prendre à nos héros, une partie de la vérité autour de Tara, un second tome très prenant. Le troisième m'aura peut-être moins emballée dans l'histoire, mais plus dans le développement de l'univers créé par l'auteure. Seules les reliques comme le Sceptre Maudit auront relancé mon intérêt, ou bien cette découverte de l'armée des démons et de leur histoire avec les dragons. Toutefois, ce troisième opus reste de très bonne facture, riche en rebondissements, avec humour et aventure, l'imagination est partout présente pour mon plus grand bonheur.

L'univers de Tara Duncan est impossible à critiquer négativement, il y a tellement d'éléments, de mondes à voir, de lieux à découvrir, de personnages, de secrets, de créatures... On est happé dans cet AutreMonde est il m'a été difficile de ne pas en décrocher. Chaque détail, chaque fait nouveau m'émerveillaient. La magie est omniprésente, les créatures fantastiques sont passionnantes à voir, j'aime ce monde des démons très angoissant, le Ravageur d'Âme est une belle création. Les limbes et ce Livre Interdit, les gnomes bleus, les Familiers, heureusement il existe un lexique très alléchant à parcourir en fin d'ouvrages. J'aime avoir ces petites informations croustillantes. Surtout que les noms sont parfaitement inventés par l'auteur qui ne manque pas d'humour pour en parler. C'est maîtrisé et envoûtant, tout ce que j'adore dans la création.

La plume de l'auteure est comme pour le premier fluide et très agréable à lire. Les descriptions coulent d'elles-mêmes et nous présentent un monde, des émotions, des histoires, des personnages avec simplicité et précision. On est au cœur de l'action, on se sent proche de certains protagonistes, les mystères, l'humour et l'action sont bien dosés, permettant au passage de toujours garder l'attention du lecteur. C'est vrai que j'ai une préférence pour le second tome, mais les deux opus restent bien écrits, précis, palpitant et maîtrisé, avec un final toujours très fort. L'auteure sait véritablement terminer ses tomes, une fois finit, on veut directement avoir la suite et je ne sais même pas pourquoi je me suis arrêtée avant de reprendre récemment les aventures de Tara.

Pour terminer cette chronique, je parlerais des personnages. Ils sont évidemment trop nombreux pour en parler, en plus je pourrais gâcher certaines surprises, ce serait bête. Il faut tout simplement retenir qu'ils sont sympathiques, même les méchants comme Magister j'arrive à m'y attacher. Ils ont tous un rôle à jouer, une raison d'être là, de vivre ces aventures. Tara n'est pas mon personnage favori, néanmoins, elle reste pétillante, proche de ses amis, déterminée et drôle. Ma préférence vont naturellement à Cal et à Gloria (Moineau). Le premier est un Voleur bien adorable, tellement drôle et formidable, j'adore chacune de ses interventions, sa manière d'être, c'est mon petit chouchou. Ensuite, Moineau, j'aime son tempérament, sa loyauté, sa force, son histoire ; elle est très touchante. J'adore Manitou ou encore Maître Chem, la grand-mère de Tara m'amuse énormément, l'Impératrice m'agace en raison de son comportement égoïste et avide de pouvoir, Magister m'intrigue toujours autant... C'est une belle pléiade de personnages et un vrai régal de les voir vivre toutes ces palpitantes aventures.

En conclusion, j'ai réuni deux anciennes chroniques que je n'avais jamais publiées, honte à moi. Ayant repris la série, je me rends compte à quel point elle m'avait manquée. Les protagonistes sont une bouffée d'air, l'univers est totalement magique et envoûtant, riche et complexe, la plume de l'auteure est un régal, les histoires sont plurielles et captivantes. Il subsiste toujours un détail, un fait, une réplique, une créature, une révélation pour nous tenir en haleine, l'humour est sympathique et les mystères nombreux, premier en tête : Qui est Magister ?

3 commentaires:

  1. J'ai emprunté le premier tome à la bibliothèque. Il me tarde de le commencer et encore plus avec ta chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, l'univers est complètement déjanté avec cet humour particulier que possède l'auteure. Perso, j'adore, ça va dans tous les sens et t'as toujours un truc pour rester à fond dans le récit. Bonne découverte ;)

      Supprimer
  2. C'est une saga qui a vraiment marqué ma jeunesse! J'en garde un très bon souvenir :)

    RépondreSupprimer