Les dernières chroniques

09/11/2016

Cinéma & Science-Fiction : Star Trek + Retour vers le futur






Réalisateur : J. J. ABRAMS
Compositeur : Michael GIACCHINO
Date de sortie : 2009
Durée du film : 2 heures et 7 minutes
Genre (s) : Science-Fiction



 
Casting :
Chris Pine — Zachary Quinto — Karl Urban — Eric Bana — Zoë Saldaña — Simon Pegg — John Cho — Anton Yelchin — Leonard Nimoy — Bruce Greenwood — Chris Hemsworth — Winona Ryder — Jennifer Morrison


 
Synopsis :
Le sort de la galaxie est entre les mains de deux officiers que tout oppose : d'un côté, James Kirk, originaire de la rurale IOWA, tête brulée en quête de sensations fortes, de l'autre, Spock, issu d'une société basée sur la logique et rejetant toute forme d'émotion. Quand l'instinct fougueux rencontre la raison pure, une improbable mais puissante alliance se forme et sera seule en mesure de faire traverser à l'équipage d'effroyables dangers, là où personne n'est encore jamais allé.

 
Mon avis :
Je connaissais la licence Star Trek sans pour autant m'en approcher, c'était comme Star Wars, je regardais le phénomène de loin. Puis ayant changé d'avis sur le second, je me devais de découvrir le premier pour m'en faire ma propre idée. Je profite donc des films récents pour comprendre l'univers, ce premier film est très bon et j'ai passé un super moment à le regarder. Et c'est certain que je regarderais le suivant et de rattraper ainsi mon retard avec le troisième volet récemment sorti au cinéma !

J'ai aimé cette histoire. On nous présente un jeune garçon ayant perdu son père à la naissance, ce dernier est vu comme un très grand héros et l'on sent que cet héritage pèse lourd. James Kirk est une tête brûlée et lorsqu'il intègre une académie le projetant dans l'espace, il va rencontrer une équipe des plus insolites et se confronter au meilleur élément : Spock. J'adore l'aspect découverte, le fait que toutes ces personnalités très différentes et aux compétences variées vont devoir faire preuve d'un esprit d'équipe fort afin d'être complémentaire.

L'intrigue nous montre les débuts d'une équipe intéressante, elle met l'accent sur le passé et le futur, sur les changements aux conséquences importantes. Le film nous parle d'amitié, d'amour, de famille ; de tolérance et de respect, Spock incarne la différence au sein de son peuple. J'ai apprécié les phases de navigation spatiale, d'action et de tension, il y a une bonne dose d'humour et de drame. Le film est passé super rapidement et j'en ai été grandement surprise. Les effets spéciaux sont très bien faits, j'aime l'espace et le rendu esthétique est très beau. L'univers est riche et sympathique, ce premier film m'a donné une bonne base et j'ai tout compris. S'il y a des références à la série d'origine, je ne les ai pas déceler et je n'ai aucun problème à découvrir ce monde.

La musique est agréable à écouter, même si je ne l'ai pas trouvée percutante. Je m'attendais à mieux me souvenir des morceaux, mais même après plusieurs jours de visionnage, c'est presque un trou noir. C'est dommage, parce qu'en réécoutant les morceaux à part, c'est sympa. Le casting est top, les acteurs sont bons dans leurs rôles. J'ai eu la belle surprise de voir Chris Hemsworth (Thor) et Jennifer Morrison (Emma Swan, dans Once Upon a Time), ainsi que Winona Ryder (Edward aux mains d'argent, Beetlejuice). J'aime aussi l'apparition de Leonard Nimoy, qui interprète un Spock dans ce film et dans la série d'origine. Je l'avais bien aimé en William Bell dans Fringe. Zachary Quinto fait un super Spock, j'ai adoré chacune de ses répliques. Quant à Chris Pine, j'aime son personnage de Kirk, un peu fou et fonceur, il m'effraie un peu par moment, mais j'adore sa relation avec Spock ou avec le docteur McCoy. Ce dernier est joué par Karl Urban que je ne m'attendais pas du tout à voir. J'adorais son personnage d'Eomer (le Seigneur des Anneaux) et le voir en docteur ici m'a ravit, je l'ai trouvé très amusant.






Réalisateur (s) : Robert Zemeckis
Compositeur (s) : Alan Silvestri
Date de sortie : 1985, 1989, 1990
Durée des films : 1 heure et 56 minutes ; 1 heure et 48 minutes ; 1 heure et 58 minutes
Genre (s) : Science-fiction



 
Casting :
Michael J. Fox — Christopher Lloyd — Lea Thompson — Crispin Glover — Thomas F. Wilson — Marc McClure — Billy Zane — Mary Steenburgen — James Tolkan — Claudia Wells, puis Elisabeth Shue — Wendie Jo Sperber — Jeffrey Weissman — Douglas J. Needles


 
Synopsis :
1985. Le jeune Marty McFly mène une existence anonyme auprès de sa petite amie Jennifer, seulement troublée par sa famille en crise et un proviseur qui serait ravi de l'expulser du lycée. Ami de l'excentrique professeur Emmett Brown, il l'accompagne un soir tester sa nouvelle expérience : le voyage dans le temps via une DeLorean modifiée.


Mon avis :
Depuis le temps que je souhaitais regarder cette trilogie, chose faite. Je n'en suis pas ultra fan, mais elle est très sympathique à regarder, divertissante. Elle mérite d'être vue et d'être reconnue comme culte, parce qu'elle a du charme. En tout cas, je ne pensais pas aimer autant.

Les voyages dans le temps me plaisent, donc forcément, la trilogie m'intéressait. J'apprécie les notions et l'univers. Le côté scientifique avec l'importance de ne pas changer le passé, de ne pas rencontrer son soi du passé. Ces choses pourtant logique, Marty ne les respecte pas malgré lui et j'aime les situations que cela créé. La manière de voyager dans le temps est sympathique, avec cette voiture, le côté bricolage, science pour la faire fonctionner et voyager. Ce qui fait le charme de l'univers ce sont également les expressions cultes, avec une bonne VF, nom de Zeus, c'est pas le pied. J'ai beaucoup aimé le charme qui se dégage de cette trilogie.

L'univers est soigné et agréable à voir évoluer sur les trois épisodes. Nous voyons les années 1985, 1955, 2015 et 1880 ; les années 50 et 80 sont très immersives avec le style de musique, de vêtements. Les années 2015 peuvent faire rire, mais pour l'époque, je trouve ce côté science-fiction amusant et mignon. C'est une vision de 2015 et à l'époque, ça fait rêver. Perso, j'adore l'ambiance très futuriste. Pareil pour l'atmosphère clairement western des années 1880, je suis très fan. Ce que j'ai adoré, par dessus tout, c'est l'ambiance très sombre et flippante du 1985 alternatif, le mauvais passé dû aux changements dans le futur provenant d'un simple almanach.

Les intrigues sont divertissantes et plaisantes à voir, mon opus préféré restera sans nul doute le deuxième, pour la version alternative dont j'ai parlé précédemment. Le casting est à la hauteur, j'aime les différentes versions et les rôles joués par chacun des membres du cast. Les personnages sont attachants, notamment le Doc et Marty, qui au passage, forment un duo fascinant et agréable à voir à l'écran. Les bandes originales sont sympas à l'écoute, les morceaux collent aux images et le thème principal est facile à reconnaître et à retenir. En somme, j'ai passé un excellent moment en regardant cette trilogie culte et très agréable à voir, je ne regrette pas ma découverte.

Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire