Les dernières chroniques

09/11/2016

Rainbow ROWELL ~ Fangirl + Eleanor & Park



Titre : Fangirl
Auteur : Rainbow ROWELL
Castelmore – 2015
507 pages
16€90


Résumé :
Une passion : l'écriture. Cath ne vit que pour et par l'écriture. Elle est une fan inconditionnelle de la série de romans à succès Simon Snow... au point de rédiger elle-même les aventures de son héros préféré, en attendant la parution du dernier tome ! Elle vit dans une bulle qu'elle ne partage qu'avec Wren, sa sœur jumelle, loin de toute vie sociale. Pourtant, c'est désormais en solo qu'elle devra affronter le monde extérieur. Wren vient de lui annoncer l'impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. Cath saura-t-elle s'ouvrir aux autres et profiter de sa vie étudiante ? Et l'amour, dans tout ça ?

 
Mon avis :
Un super roman, ça faisait très longtemps qu'il traînait dans ma wishlist et je remercie les éditions Castelmore ainsi que le site Babelio (Masse critique) pour ce partenariat. C'est une lecture drôle, touchante, girly et intelligente que nous propose Rainbow Rowell et sa plume très agréable à lire me pousse sincèrement à découvrir d'autres de ses romans, comme Eleanor & Park.

L'intrigue est coupée selon les deux semestres d'une année universitaire et nous suivons les pérégrinations de Cath à travers la fac, un univers pas souvent facile, car il marque le passage à l'âge adulte, un autre monde, un nouveau départ. Cath se retrouve avec Reagan, une fille très différente d'elle et va faire connaissance de plusieurs protagonistes divers et variés. Avec philosophie, humour et charme, Cath va mûrir, évoluer, grandir et va nous présenter à Simon Snow, un personnage de roman, d'une série très célèbre qui n'est pas sans nous rappeler Harry Potter. 600 pages qui défilent à une grande vitesse, je n'ai pas vu le temps passer avec cette histoire qui peut paraître simple et sans grandes actions, mais qui a son charme ravageur.

C'est surtout une histoire très intelligente. Le fait d'être fan d'un univers, d'en connaître ses moindres recoins, de lire et d'écrire des fanfictions, tout ceci est très bien exploité par l'auteure, je me suis assez bien reconnue là-dedans. Les plus et les moins de la fanfiction sont également présentés grâce au cours d'écriture de fiction que suit Cath. On voit à quel point la limite entre emprunt et vol demeure floue, Cath a même du mal à écrire de la fiction tant elle se sent à l'aise dans cet univers qui la rassure. C'est une bonne réflexion sur l'écriture, sur le métier d'auteur, j'ai adoré toute cette part très captivante du récit. Le passage à l'âge adulte est également présenté par l'auteure, Cath est dans son monde, elle apprend à se sociabiliser tout en étant fidèle à elle-même, contrairement à sa sœur Wren qui se perd un peu dans ce monde de grands et de jeunes.

Cath apprend à faire face à l'amour, à l'amitié, elle se retrouve confronter à une mère qui l'a abandonnée, elle doit même affronter le plagiat. C'est une année difficile pour elle et il est facile de se retrouver dans ce bout de femme un peu perdue, isolée, se sentant différente, elle est très attachante. Tout au long du récit, elle évolue, elle nous fait part de son caractère à la fois trempé et doux, je l'ai de suite adorée. Lévi est génial, c'est un jeune homme serviable, amusant, différent aussi des hommes que l'on peut rencontrer dans la romance, il n'est pas comme Cath et pourtant, ils vont si bien ensemble, c'est une belle histoire entre eux, en douceur. Reagan possède un sacré caractère, l'amie de Wren est insupportable et il en va de même pour la mère des jumelles, contrairement au père qui lui est adorable. Je n'ai pas aimé Wren, elle se plonge dans un univers alcool et compagnie juste parce qu'elle considère qu'il faut faire ça, car elle c'est ce que font tous les jeunes. Ce raccourci et ces excuses m'ont déçue, comme son attitude envers Cath ou ses réflexions.

Les personnages sont très intéressants à suivre, il y a beaucoup de matière pour réfléchir, l'histoire sait se rendre addictive, tout cela est possible grâce à la super plume de Rainbow Rowell. Les mots s'enchaînent avec fluidité, elle nous parle avec précision et justesse des émotions, notamment celles de Cath. Les autres personnages sont faciles à s'imaginer, de même que tout l'univers Snow, je suis restée émerveillée par les apports de l'auteure concernant le monde de l'écriture – fiction et fanfiction –, du fandom et de ce que c'est d'être fan, d'être dans l'inconnu, à la fac... Tout est bien décrit et j'ai lu d'une traite les deux cents dernières pages tant je suis restée à fond dedans.

En conclusion, c'est un excellent roman de chick-lit. La romance est très jolie, elle s'installe progressivement, en prenant du temps pour se construire et lié deux individus incroyables. Les protagonistes sont travaillés, sympathiques à rencontrer, en particulier l'héroïne principale, Cath, éblouissante et touchante. Les mots sont bien employés, il y a de bons ingrédients, de bonnes choses pour grandir et réfléchir, on rit, je ressors de cette lecture conquise par le style et par l'histoire, simple et forte, un vrai régal.








Titre : Eleanor & Park
Auteur : Rainbow ROWELL
PKJ — 2014
378 pages
16€90


 

Résumé :
Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.


Mon avis :
Ce roman apparaît très souvent sur la blogosphère et booktube, j'avais à la fois très envie de le découvrir et en même temps, j'attendais que l'effet médiatique retombe. J'avais envie de le lire parce qu'il s'agit d'un autre roman de Rainbow Rowell que j'ai découvert sur Fangirl qui a été un gros coup de coeur. Une fois refermé, Eleanor & Park est marquant, mais il ne sera pas un coup de coeur.

En grande partie à cause du rythme. Je me suis sentie complètement dedans durant le début et la fin ; au milieu, il existe un peu creux, un manque, un effet "essoufflement" qui, néanmoins, va vite disparaître à partir d'un certain événement. L'intrigue est captivante, Rainbow Rowell a ce don pour parler de vie quotidienne, d'amour, d'amitié et de famille avec un effet hypnotisant. Nous parlons d'Eleanor, une ado ronde et rousse, avec un caractère intéressant et une histoire dure. De l'autre côté, il y a Park, un asiatique à fond dans les comics et la musique. Dans les années 80, ces deux jeunes vont nouer une belle relation. Dit comme ça, c'est simple, mais sérieusement, à lire, c'est plutôt prenant.

L'histoire a une chouette ambiance, celle des années 80. Je suis une enfant des années 90-80 et forcément, les nombreuses références m'ont parlées. C'est un peu mon enfance et ça ne m'a jamais quitté réellement, puisque les comics reviennent à la mode. De ce fait, j'ai adoré les voir nommer ou je suis allée écouter ces références avec nostalgie. J'ai bien aimé voir la relation entre Eleanor et Park se nouer autour de la musique et de la lecture, petit à petit la romance s'installe. Elle devient extraordinaire, unique et indispensable. Je ne m'attendais pas à être aussi soufflée par l'histoire de ces deux ados, par leurs sentiments. Même si, j'avoue que cette romance n'est pas parfaite ou que la fin me laisse interrogative.

L'intrigue se passe dans un cadre temporel précis, aux Etats-Unis, elle se laisse lire, c'est agréable et fluide grâce à la merveilleuse plume de l'auteure. J'ai adoré la force des sentiments et les sujets abordés, ils ne sont pas tous fouillés à fond, toutefois, j'apprécie les sujets développés par Rainbow Rowell. Le fait que Park veuille se maquiller, ses goûts musicaux, le beau-père d'Eleanor, le harcèlement... j'ai suivi le quotidien avec joie et peine, j'ai été triste, j'ai ri. Le côté vocabulaire un peu grossier m'a un peu dérangé sur certains passages. J'ai mis peu de temps à le lire, en deux jours facilement, parce qu'il est vite addictif. Le comportement d'Eleanor, tous les mystères autour d'elle rendent l'histoire percutante et déroutante. La romance se teinte un peu de drame, mais il y a de belles notes d'espoirs, de bonne humeur et de douceur.

Eleanor est charmante. Je trouve qu'elle a plus de charisme que Park, du moins, ses problèmes sont plus mis en avant. Eleanor est sensible, douce et forte, elle a son caractère, ses peurs, ses soucis qu'elle garde tout au fond d'elle. Elle est l'objet d'insultes et de moqueries parce qu'elle est rousse et ronde, j'ai été très sensible à ce personnage. De plus, ses problèmes de familles la rendent unique et attachante, je suis restée choquée par la vérité, je ne m'y attendais pas du tout. Quant à Park, je l'ai aimé dès le départ et je trouve dommage qu'il soit un peu plus en retrait. Il y a des différents avec son père et j'aurais aimé que cela soit plus exploité, toutefois, j'aime ses parents, en particulier sa mère. Cette dernière est juste géniale et adorable. Park est un ado un peu rebelle et distant, généreux et honnête, il est charmant et attachant, sympathique et curieux. Je lui trouve une touche de mystère. J'ai détesté la famille d'Eleanor, le père, la mère, le beau-père, il n'y a que ses frères et soeurs qui m'ont touchées. Steve et Tina m'ont laissées indifférentes, par contre, je me suis bien amusée avec Cal, DeNice et Beebi.

En conclusion, je vais résumer ce qui m'a enchantée et déplut dans ce roman. Son histoire est touchante, belle, pleine de sourires et de larmes, de charme et d'espoir. La romance est douce, elle prend son temps, elle est unique et fascinante. Eleanor et Park sont deux adolescents captivants, bien travaillés et touchants, je les aimé dès leurs premières apparitions. La plume de l'auteure est chouette et les personnages sont intéressants. Côté négatif, l'intrigue a manqué de rythme au milieu, le vocabulaire de certains jeunes laisse à désirer, Eleanor est plus mise en avant alors que Park aussi à des soucis qui auraient mérité plus d'attention. Si ce roman n'est pas un coup de coeur, je n'oublierais cependant jamais ces deux adolescents et leur histoire magnifique.

(N.B. : pour celles et ceux me suivant sur Skyrock, Eleanor & Park est une avant première, vu que je compte mettre l'article pour la newsletter du 13 novembre prochain.)

3 commentaires:

  1. Ah j'adore cette auteure ! :)
    Entre ces deux romans je préfère Eleanor and Park :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu Eléanor and Park que j'ai beaucoup aimé.
    Fan Girl est dans ma Wish list depuis pas mal de temps. Je vais certainement profiter de Noël pour le demander. Merci de m'y faire penser.
    Globalement, je pense que l'auteure est très douée pour nous véhiculer des messages importants de la vie. J'aime beaucoup sa plume en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, j'espère que tu pourras découvrir Fangirl, c'est mon petit coup de coeur. Je suis d'accord avec toi concernant la capacité de l'auteure a partager de beaux messages avec une plume très chouette à lire.

      Supprimer