Les dernières chroniques

06/11/2016

Persée ~ Antonio (ZEÏNA H.) + Blanche-Neige (MACHADO) + La pierre des mondes (GIL)






Titre : Antonio et la légende des Narfadins maléfiques
Auteur : Zeïna H.
Persée — 2013
132 pages
12€20


 

Résumé :
A une époque où les hommes ont quasiment cessé de croire aux créatures fantastiques, Antonio, un jeune chevalier, va devoir affronter de redoutables ennemis usant de pouvoirs surnaturels, afin de conjurer le terrible sort qui les frappe, lui et la princesse Teza.

 
Mon avis :
Je tenais tout d'abord à remercier la maison d'édition Persée pour ce nouveau partenariat. Je recherchais un roman court et sympathique à lire et quand j'ai vu la couverture, le style adopté m'a de suite enchantée. Je ne le regrette pas, c'est plus qu'un roman, c'est un conte.

C'est une histoire qui se lit et relit, c'est un récit qui se partage facilement. Il n'a pas de « Il était une fois » ou de « ils vécurent heureux... », toutefois, il a tout d'un grand conte. L'intrigue nous conduit auprès d'Antonio de la Vega, un jeune homme d'une riche famille espagnol, devant participer à un tournoi afin de se marier à la princesse. J'ai adoré le tournoi et ses épreuves, en particulier la toute dernière. Seulement, les ennuis surviennent par un rival jaloux et désireux de se venger de la famille d'Antonio. Il lance alors une terrible malédiction que seuls les Narfadins pourront lever.

Comme je le disais plus haut, c'est un conte, il y a les bons, les méchants et les points d'interrogation, ceux restant dans un entre-deux idéal jusqu'aux révélations finales. Il y a de la magie, de l'aventure, de la romance, tous ces ingrédients sont bien exploités et donne du rythme à la lecture. Nous trouvons des épreuves, des créatures fantastiques, j'ai bien aimé ces Narfadins, ils sont un curieux mélange entre des farfadets et des nains, c'est captivant.

Le seul reproche, c'est trop court. Avec de tels personnages, un univers aussi fascinant, avec toutes ces références culturelles à l'Espagne, j'ai été tellement enthousiasmée que je l'ai lu très vite. J'aurais presque aimé qu'il dure plus longtemps et qu'il soit plus fouillé. Cependant, comme conte il est parfait.

La plume de l'auteure est fluide et simple, sans pour autant être simpliste, elle est soignée. Les descriptions nous plongent directement dans l'aventure, dans les pensées des personnages ou sait complètement nous faire entrer en Espagne. Quant aux répliques, elles sont bien construites, elles apportent un petit plus pour cerner les protagonistes ou pour mieux comprendre la situation. En somme, le roman se lit très vite tant on est happé par son univers enchanteur et fort en imagination. Le genre de récit que j'aime lire et relire avec enthousiasme.

Les personnages sont sympathiques et rapidement attachants par leur force ou leur humour. Antonio est un jeune homme courageux et volontaire, un peu trop sûr de lui, défaut qu'il apprendre à corriger très vite. Son domestique Alberto est à mourir de rire, on le surnomme el Loco, ce qui donne des situations très drôles, j'ai adoré son rôle et je suis contente que ce soit lui qui sauve le pays. La princesse a une personnalité douce et forte, elle sait être féminine et brave, j'aime le duo qu'elle forme avec Adelia, sa servante. Cette dernière est très protectrice et fidèle à sa maîtresse, elle n'hésite pas à participer à ses plans visant à s'enfuir du château ou se faire passer en paysanne. Alejandro Vallera est odieux, j'ai détesté son personnage et ce qui lui arrive est bien mérité. Je n'aimais pas son sorcier Rezo, jusqu'à ce que je lise les dernières pages. Tout s'éclaire et Rezo m'aura bien surprise ! Almendra est une vieille femme très déroutante, amusante. C'est une sorcière bien sympathique, j'aime son personnage ainsi que son rôle, elle représente quelque chose d'important, l'espoir et la persévérance.

En conclusion, je remercie vivement les éditions Persée pour ce très beau conte chevaleresque truffé d'amour, d'amitié et de magie, le tout avec une bonne dose d'aventure et de fantastique dans un décor somptueux, l'Espagne. C'est bien écrit, l'histoire coule toute seule avec fluidité grâce à la plume de Zeïna H., on aime ces personnages sympathiques et drôles, j'ai beaucoup d'affection pour ces Narfadins maléfiques. On peut lui reprocher sa simplicité et sa rapidité en tant que roman, mais en tant que conte, il est unique et parfait pour tout public. Une histoire que je prendrais plaisir à lire aux plus jeunes. C'est une très belle découverte que je conseille à ceux et celles qui rêvent de lire un conte ou de faire lire un conte à des enfants.



Titre : Blanche-Neige
Auteur : Laetitia MACHADO
Tome 1
Série : Et s'ils n'avaient pas beaucoup d'enfants...
Persée — 2015
122 pages
12€70


Résumé : 
Souvenez-vous de Blanche-Neige… de l’époque des rois et des reines… des temps où se confondent lumières et ténèbres… Dans ce royaume, la méchante reine prénommée Sylvianna, en quête des pouvoirs noirs absolus, se lance dans une chasse à la princesse impliquant Éric, son plus fidèle et loyal serviteur. Mais les choses ne se passent jamais comme prévu… Cette belle princesse au caractère bien trempé affronte, avec l’aide des sept nains, les ténèbres et la dure réalité d’un amour presque impossible, voire même impensable…


Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Persée pour ce nouveau partenariat, avec ce très court roman surprenant et sympathique. J'ai apprécié cette lecture divertissante, avec un univers captivant et une intrigue qui part sur des points intéressants. Le titre « Et s'ils n'avaient pas beaucoup d'enfants » m'a énormément intrigué, à cause d'une référence très précise au happy end et le final donne envie de lire la suite.

L'unique problème de cette histoire, c'est qu'elle est très courte. J'aurais tellement en apprendre plus sur l'univers, sur les créatures inventées, sur la mythologie développée par l'auteure. Les non-morts sont des créatures très fascinantes à découvrir et l'histoire des Nains est formidable, j'ai apprécié ce que l'on apprend sur eux. L'effet court rend le récit prenant avec un rythme précis et haletant, il se lit rapidement.

L'aspect conte est bien respecté. Il y a Blanche-Neige, une jeune princesse qui va devoir affronter sa belle-mère, la méchante reine. Cette dernière use de son miroir et de magie pour rester au pouvoir, Éric fait office de chasseur, les sept nains veillent sur Blanche-Neige, ils ont une mine avec des joyaux précieux. L'auteure reprend les éléments clés qui permettent de reconnaître Blanche-Neige. Toutefois, elle sait apporter une nouvelle dimension, une atmosphère plus adulte avec l'attirance entre deux protagonistes. Les joyaux ont un rôle précis, Sylvianna a une histoire singulière, l'invention des non-morts. Il y a des petits plus captivants et qui rendent le récit unique.

La plume de l'auteure est simple. Un peu trop parfois, avec des répétitions un peu gênantes de temps à autre. Pourtant, je suis restée accro au récit, prise dans cette relation amoureuse plus que destructrice, sur le plan machiavélique de la méchante reine. Parce que le roman est court, on ne peut pas appesantir sur quelques éléments, les descriptions sont pourtant fluides et les répliques bien menées. Je n'ai pas vu le temps défiler et je suis ravie d'avoir pu découvrir une autre manière de conter Blanche-Neige, parce qu'à la base, je déteste ce conte. Le récit porte bien son titre, à tel point que je me demande comment toute cette sombre affaire va se terminer. Sylvianna a beaucoup de plans et le destin des personnages se retrouve assez obscurci. C'est très tentant d'avoir la suite et j'ai hâte de savoir comment l'auteure va avancer par la suite.

Les personnages sont quant à eux bien sympathiques, ils manquent un peu de relief, mais ce tome pose de bonnes bases et permet une première approche. Je les ai bien aimés et j'espère en apprendre encore davantage sur eux plus tard. Blanche-Neige est loin d'être une parfaite petite fille, elle est naïve et espiègle, mais très caractérielle et bornée, suffisante à certains moments. Elle sait pourtant faire preuve de bonté et de force, de sensibilité et de générosité. J'ai apprécié son destin, ce que l'auteure lui fait subir comme épreuve, elle s'endurcit. J'ai bien aimé la méchante reine, très sadique et femme fatale, avec un passé prenant et un caractère bien trempé. Un antagoniste de qualité avec Éric, un homme très spécial, il est à l'origine de rebondissements étonnant et important. Un très bon protagoniste dont je suis curieuse de découvrir la suite. Les Nains sont individualisés, ce qui fait du bien. Ils ont une personnalité, une histoire, un rôle, ils apportent tous quelque chose au récit, en particulier Forgeron, Guetteur et Savant.

En conclusion, le fait que cela soit un récit court se voit tout de suite : rapidité du récit, personnages encore fragile, un univers qui se pose doucement. Cependant, la mythologie est très intéressante et originale, l'angle choisi est innovant, le final le prouve très clairement. Les personnages sont attachants et le rythme palpitant. Tout ceci offre un premier tome captivant et annonce une bonne série. Je suis heureuse de l'avoir lu.





Titre : La pierre des mondes
Auteur : Fabienne GIL
Tome 1
Série : La pierre des mondes
Persée — 2014
169 pages
17€30


 
Résumé :
Eric est un lycéen tranquille qui vit dans une ville perdue au milieu de la forêt. Celle-là même où il fut abandonné lorsqu'il n'était encore qu'un bébé. A l'approche de ses dix-huit ans, ses nuits sont envahies de rêves inquiétants où se mélangent des paysages et des personnages qu'il ne connaît pas. Jusqu'au jour où, dans la forêt, une brèche s'ouvre devant lui sur un autre monde...


Mon avis :
Un premier tome qui m'a été envoyé par les éditions Persée et dont j'ai su apprécier l'univers malgré l'histoire courte. Il dispose de bons ingrédients pour lesquels j'espère pouvoir obtenir plus d'informations dans la suite. Il est divertissant et sympathique en dépit de quelques stéréotypes bien vite oubliés.

Sa force majeure c'est sans nul doute l'univers. Le monde de fantasy dans lequel atterri le jeune personnage principal est bien décrit, pas assez approfondi dans un premier temps, on apprend véritablement à le connaître au fil des pages. J'ai apprécié les différents peuples, leurs coutumes, l'histoire même de ces royaumes, c'était très intéressant et j'espère qu'on en apprendra davantage par la suite. Les créatures sont bien développées, les relations entre les divers protagonistes sont également prenantes. C'est un bon univers qui ne demande qu'à être développé davantage.

L'intrigue nous conduit auprès d'Éric, un jeune homme qui va à la rencontre de sa véritable identité. Il commence alors à se trouver des pouvoirs spéciaux, puis une brèche vers un autre monde, puis ses vrais parents. Ainsi de suite, il se retrouve chahuté dans un monde dont il ignore tout, il va devoir apprendre à se servir de ses pouvoirs, à faire face à un ennemi très mystérieux. C'est une bonne intrigue, suffisamment prenante pour capter notre attention, mais peut-être trop rapide pour se sentir pleinement investi. C'est dommage, certes, mais finalement, j'ai quand même su dépasser ce petit point négatif pour découvrir une aventure palpitante et bien rythmée en dépit de ses facilités.

La plume de l'auteure est fouillée. La narration à la première personne nous plonge aisément dans les pensées du héros, j'aurais aimé qu'il soit peut-être plus chamboulé par cette traversée vers un nouveau monde. Toutefois, il demeure bien sympathique et intéressant à suivre. J'ai bien aimé son évolution à travers ces pages. Les descriptions nous permettent de bien nous imaginer les lieux, les dialogues font avancer le récit autant qu'ils nous en apprennent sur les personnages. C'est bien écrit, je suis restée captivée par la volonté de connaître le dénouement de ce premier tome.

Les autres personnages sont moins mis en avant par rapport à Éric. Toutefois, j'ai adoré Magelin, puissant et craintif, j'espère en apprendre plus sur lui. Il en va de même pour les deux amis d'Éric, Tristan et Vicky, je trouve dommage qu'ils ne soient pas restés sur le monde parallèle, ils m'étaient bien sympathiques. Boomer et Miron m'ont énormément plût, je les ai trouvé fascinant et j'espère les revoir. Tout comme Elme, il m'a de suite enchantée tout comme Caliope et Valériane, ce sont deux femmes très captivantes, j'adore leurs personnalités. Les personnages méritent d'être plus fouillés, mais ils sont attachants et atypiques, ils sont facilement parvenus à me faire oublier les quelques petits défauts que certains ont.

En conclusion, j'ai apprécié cette sympathique découverte. Le roman se lit vite, la plume est fluide et soignée, l'intrigue s'intensifie facilement pour devenir très intéressante. Le dénouement est des plus prenants, il annonce de bonnes choses pour la suite tout comme l'univers. Ce dernier mérite d'être souligné, car il m'a de suite émerveillée. Ce monde magique, un brin sombre et féerique, avec ces peuples différents, cette guerre de famille, une histoire de métissage fascinant... J'ai franchement adhéré à ce premier opus, il pose des bases intelligentes, j'espère lire la suite. Merci aux éditions Persée pour ce partenariat et merci à l'auteure de m'avoir contactée pour me faire découvrir son roman.



2 commentaires:

  1. j'aime beaucoup les romans des éditions persée mais je n'ai encore jamais lu ceux là ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras les découvrir. J'ai d'autres chroniques des romans Persée à remettre de mon ancien blog sur celui-ci.

      Supprimer