Les dernières chroniques

21/11/2016

Mathilde (JENNY et CORIDUN) ~ Série complète




Titre : Le temps des soupirs
Tome 1
Titre : Le temps des songes
Tome 2
Titre : Le temps des fleurs
Tome 3
Titre : Le temps des martyrs
Tome 4
Titre : Le temps des regrets
Tome 5
Série : Mathilde
Scénario : Alexis Coridun
Dessin : Jenny
Couleurs : Mini Ludvin & Sally Salami
Delcourt - 2009, 2010, 2011
48 pages

 
Résumé :
Un matin d'été à la terrasse d'un café... A l'aube de mes 25 ans, qu'ai-je accompli dans ma vie ? Qu'en est-il de mes rêves d'enfant, de mes espoirs d'adolescente ? Je crains qu'à l'heure du bilan, le temps ne soit plus à la fête. C'est le temps des soupirs.

Attention, les chroniques des tomes 3, 4 et 5 vous donnent des éléments pouvant nuire à votre enthousiasme de découverte, surtout fermez les yeux.
 



Mon avis ; TOME 1 :
Une série qui s'annonce sympathique et prometteuse. Elle a des atouts ne demandant qu'à se développer par la suite, en tout cas, ce premier tome m'a convaincue.

Le scénario reste dans un bon chick-lit, on suit une jeune fille de 25 ans nommée Mathilde, étudiante en lettres et qui pour assurer son loyer devient caissière. Son rêve est de devenir écrivaine, ce qui me touche dans la mesure où c'est également un but qui m'intéresse. Sa vie part dans tous les sens à cause de son petit ami qu'elle ne semble plus comprendre et à cause de Paul Duval, un écrivain, qu'elle rencontre à son boulot.

Le scénario est sympathique, il m'a entraînée dans des situations touchantes et drôles, on se laisse aisément transportée dans le quotidien de Mathilde. Le texte est simple et fluide, les répliques sont bien trouvées, j'ai bien aimé ce début de série, il introduit un univers intéressant.

Les protagonistes sont attachants. Mathilde est une héroïne pétillante et adorable, j'aime sa personnalité, sa manière de voir, sa franchise. Son petit ami, Julien, m’apparaît comme gentil, c'est bien dommage ce qui leur arrive à tout les deux, ils sont tellement mignons, mais on comprend le malaise qui les gagne. La meilleure amie de Mathilde est peu montrée, cependant, elle a l'air d'être bienveillante et dotée d'un sacré tempérament. J'aimerais bien en apprendre davantage des amis de Julien, on les voit très peu eux aussi. Le personnage qui m'aura le plus fait rire est Paul Duval, maladroit, et carrément un ovni dans le tome, il est totalement tête en l'air et je ris énormément dès qu'il apparaît.

En somme, les personnages font leur première apparition et l'on en sait encore peu sur eux, je ne doute pas que l'on en apprenne davantage à leur sujet dans les prochains tomes. Néanmoins, ils font le bonheur de ce tome, car ils apportent leur petite touche à l'univers de cette bande dessinée.

Les dessins et la colorisation sont ce que j'ai préféré. Jenny est l'auteure de Pink Diary (un manga en huit tomes), je reconnais un peu son style par rapport aux extraits. J'ai toujours eu envie de découvrir cette dessinatrice et j'avoue que j'adore le style, un soupçon de manga à certains passages. Je suis fan du character design, mais pas que ! Les objets, les décors sont dotés d'un grand soin, les expressions des personnages rendent bien, j'adhère tout simplement.

Quant à la colorisation, elle mérite aussi d'être soulignée, les couleurs ne sont pas agressives, mais elles sont franches. Elles participent à la création d'un atmosphère propre à cette histoire. Le traitement de la lumière et des ombres est bien maîtrisé, le relief est pour moi assez réaliste. Le duo Mini Ludvin & Sally Salami fait un tandem de choc et je suis enchantée par le résultat.

En conclusion, j'ai bien aimé ce premier tome. Le temps des soupirs nous présente des personnages attachants, de l'humour, des regrets et des espoirs et une histoire plutôt sympathique qui ne demande qu'à prendre son envol pour la suite. Le scénario, les dessins ainsi que la couleur nous plongent dans un univers féminin et une ambiance particulière. Je trouve ce premier tome touchant et drôle, il me donne envie de lire la suite.



Mon avis ; TOME 2 :
Une série qui poursuit sur une lignée douce et sympathique. C'est très « girly » et reposant, l'univers est bien présenté, on se laisse prendre dans le quotidien de Mathilde. Je pense que je lirais volontiers le troisième tome.

L'intrigue est identique au premier opus, le but de cette saga est de nous dévoiler le quotidien de l'héroïne, un quotidien bourré de péripéties et de surprises, de joies et de peines. En somme, on pourrait croire à un long fleuve tranquille, mais non, Mathilde, il lui arrive toujours de tomber dans des situations très gênantes. J'ai adoré ce tome, on se rend compte de la complexité de la relation avec son petit ami Julien, elle commence son nouveau poste d'assistante de l'écrivain Paul Duval, elle se retrouve confrontée à une famille Duval marquée par la vie... Bref, c'est reposant, agréable et drôle !

Drôle et touchant. Ce sont les mots clés pour qualifier l'histoire de ce tome. On rit très souvent devant le côté rêveur de Paul, les facéties de Mathilde, les quiproquos terribles, les répliques... Et en même temps on ressent la peine de Mathilde devant son couple, celle de Julien, on se sent proche des protagonistes et de leurs problèmes. Les textes y sont pour beaucoup, les mots sont soigneusement choisis pour nous faire entrer dans l'univers de la série. Le texte est fluide et agréable à lire.

Les personnages sont humains. Ils ont leurs forces et leurs défauts, ils ont leurs secrets, leurs problèmes, ils sont travaillés et évoluent au cours de ces deux premiers tomes. Le changement se fait progressivement, c'est ce qui permet de ne pas être dérouté. Bien sûr, j'ai un petit faible pour notre héroïne, Mathilde, attachante et géniale. Elle est téméraire, c'est la bonne copine, c'est une femme gentille et serviable, gaffeuse et drôle, j'adore ce qui lui arrive dans ce tome.

Je suis contente d'en apprendre plus sur la famille Duval, sur Fumiko et Paul, ainsi que sur leurs fils Sacha. Ce dernier me plaît de plus en plus, c'est un garçon très sympa. J'attends de voir comment la relation père-fils va évoluer par la suite. Julien est confronté à ses problèmes, aux conséquences de son comportement, c'est vrai que j'ai un peu de mal avec son personnage et je n'accroche pas sur Judith.

Les illustrations suivent le premier tome, un style soigné, riche et agréable à regarder. Le character design est réussi, chaque protagoniste étant facilement reconnaissable, le style rappelle un peu le manga, j'adhère à ce parti pris. J'aime beaucoup le rendu de l'architecture, des décors et des paysages, simples, mais beaux, le trait est épuré, mais il est efficace. Les objets sont tout aussi accrocheurs. Quant à la colorisation, nous sommes dans des tons francs, mais jamais criards, il y a même pas mal de tons pastel. C'est agréable à voir, les couleurs ne se piétinent pas entre elles, elles s'harmonisent plutôt bien et le travail sur les ombres et la lumière est soigné.

En conclusion, j'aime bien cette série. Elle est relaxante, ce n'est pas ma série préférée, cependant, elle possède son petit charme, la rendant sympathique et fraîche. L'histoire est passionnante, simple avec des thématiques intéressantes et bien exploitées, les protagonistes sont attachants et humains. On se laisse facilement transporter dans le quotidien de Mathilde et la lecture se révèle agréable en raison des textes et des illustrations. Je pense que cette série est à lire pour les amateurs de chick-lit et de Jenny, pour ma part, je lirais certainement la suite.



Mon avis ; TOME 3 :
Un troisième tome très sympathique, c'est une série très chick-lit, agréable à lire, divertissante, j'ai adoré ce nouvel opus et j'espère pouvoir me plonger dans le quatrième tome très prochainement.

L'histoire suit son rythme, ni trop lent, ni trop rapide, ce qui est bien pensé ; on suit la vie de Mathilde son quotidien fait de haut et de bas. La rupture entre Julien et Mathilde est assumée, chacun repart faire sa vie de son côté après une violente fin. J'aimais bien leur couple, mais j'admets que Julien est trop en tort, qu'il considère comme injuste le fait d'être ignoré me dépasse. Après tout ce qu'il a fait, il mérite cette ignorance. Mathilde apprend le métier d'auteur, elle comprend que le talent ne fait pas tout, qu'il faut fournir un travail conséquent, j'aime énormément cette idée de montrer la réalité du métier. Du travail, des rencontres, des opportunités, et encore du travail, rien n'est édulcoré, c'est appréciable.

La relation entre Paul et Mathilde se construit peu à peu pour parvenir à ce final, qui quoi que rapide, recueille une opinion favorable dans mon esprit. Ils forment un duo étonnant, touchant et sympathique, j'ai adoré le final de ce troisième opus, il est positif et promet une belle suite. En fait, j'attends impatiemment de connaître le point de vue de Sacha, il apparaît dans les dernières cases qu'il n'apprécie peu cet événement. Je sens que la relation père-fils va en prendre un sérieux coup.

Même si je n'aime guère Julien et Judith, leur amitié, leur lien est très puissant. J'espère revoir ces deux protagonistes par la suite, en leur souhaitant plein de bonheur pour leur groupe de musique. On voit les parents de Mathilde et je dois dire que j'aime bien le père, il m'a l'air drôle, attachant et sympathique, tandis que la mère me paraît un peu imbibée de préjugés. J'attends d'en voir un peu plus sur eux pour mieux me prononcer.

Les personnages poursuivent leur évolution au gré des rebondissements parsemés dans leur vie. Ils sont attachants, leurs character design est très réussi, chacun d'entre eux est facilement identifiable. Même si l'on peut reprocher une certaine facilité, un manque de profondeur, on ne peut s'empêcher de rire avec eux, de rire d'eux, de compatir à leurs problèmes, de leur souhaiter de réussir... Le texte est fluide, simple et pourtant, il contient de belles citations, les mots s'enchaînent aisément, c'est agréable à lire.

Les dessins sont fidèles à ceux que le lecteur peut apprécier depuis le premier tome. On reconnaît un effet « manga » avec un côté plus bande dessinée, le mélange est étonnant et réussi. Les dessins sont plutôt beaux, ils servent une ambiance très girly, féminin et chic ; les décors sont par ailleurs très beaux, on se plonge dès les premières cases dans l'univers de Mathilde. Quant à la colorisation, elle est géniale, douce et franche, avec des tons qui n'agressent pas les yeux, rendant hommage aux beaux dessins.

En conclusion, la série Mathilde est idéale pour changer d'air, pour se divertir, pour rire. Les personnages sont sympathiques et abordables, l'histoire se laisser facilement apprécier, l'univers très chick-lit est plaisant. On retrouve de l'amour, de l'amitié, des rêves, de l'espoir, en somme, beaucoup d'éléments qui permettent d'apprécier la série. Ce troisième opus n'échappe pas à la règle, je l'ai adoré, il est riche et le final, splendide ; il me tarde de pouvoir lire la suite.



Mon avis ; TOME 4 :
Une suite très sympathique nous offrant de bons moments de détente, un peu de drame, d'amour le tout accompagné de révélations très intéressantes.

L'histoire poursuit son cours, nous retrouvons Paul et Mathilde mariés dans la demeure familiale de Paul. Les surprises s'accumulent pour notre héroïne et bien souvent, ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Elle rencontre ses beaux-parents, croise au loin Fumiko, l'ex-femme de Paul, et malheureusement pour elle, son mariage n'est pas bien vu, Paul semble crouler sous les dettes et celui-ci veut s'éloigner pour trouver l'inspiration. L'histoire de ce quatrième opus m'a agréablement surprise, je ne m'attendais pas à cette tournure des événements, même si je comprends que la différence d'âge et la rapidité de leur mariage peuvent poser des problèmes. Surtout quand Sacha intervient. Le final est très prenant, il annonce une suite du tonnerre et j'ai hâte de pouvoir la lire, car je sens beaucoup de tension arriver.

Pour ce qui est du style, le scénario est bien écrit, les répliques sont bien choisies, les mots sont fluides et rendent la lecture très agréable. Cette série est divertissante et très sympathique à lire, ce quatrième tome n'échappe pas à la règle, on reste accroché du début à la fin. Nous avons droit à de l'amour, de l'humour, de l'amitié, car la meilleure amie de Mathilde, Sonia, vient lui rendre visite, des doutes, de la haine. C'est une très belle brochette d'émotions et de sentiments qui sont présents dans cette saga et au sein de ce tome.

Les personnages principaux sont attachants, je pense en particulier à Paul et à Mathilde. On s'identifie plus facilement à cette dernière à cause de tout ce qui lui est arrivé, on lui souhaite de pouvoir écrire son roman. Elle nous touche pour son but, ses rêves, cette série nous parle du métier d'écrivain, du travail qu'il faut fournir... Paul nous le prouve également, ses problèmes nous montrent à quel point le métier est dur quand on veut en vivre pleinement. Sonia m'est apparue très sympathique, drôle et loin d'être sotte, elle comprend très vite ce qui se passe et a su capter de suite le problème autour de Sacha. Ce dernier m'a surprise par son acharnement, je suis même déçue de son comportement, même si je comprends ses sentiments au sujet de ses parents.

Ce tome permet surtout de croiser de nouveaux personnages, comme les parents de Paul. Je pense qu'en d'autres circonstances, ils auraient été sympathiques et bienveillants, je suis persuadée qu'ils sont bons. Cependant, la dureté de leurs sentiments envers Mathilde est déplacée, s'ils veulent trouver un coupable, qu'ils en parlent avec leur fils, mais mettre tout sur le dos de Mathilde est peu aimable. Pareil pour Fumiko, je la trouve intéressante et ingénieuse, je suis touchée par son histoire et celle de Paul, mais elle se montre un peu dure envers Mathilde. J'attends de voir le prochain et dernier tome pour avoir une meilleure idée à son sujet.

Les dessins sont de très bonnes qualités, fluides, sympas, on entre dès la première page dans l'univers de la série. Les décors sont beaux, les objets soignés et le character design est très bien pensé ; il est facile d'identifier les personnages et de cerner un peu mieux leur personnalité. Jenny a réalisé un excellent travail et la colorisation de Nephyla prolonge l'ambiance girly et chick-lit avec des couleurs belles et peu agressives. Les couleurs rendent la lecture agréable, ce sont des teintes douces et franches avec un bon réalisme dans la part d'ombre et de lumière.

En conclusion, j'ai été agréablement surprise par la tournure de ce tome, plus mature, plus sombre, même si nous restons dans la thématique du divertissement, de la fraîcheur et de la bonne humeur. L'univers féminin est bien pensé, l'héroïne est attachante, son histoire est touchante et les couleurs sont choisies de manière à instaurer un monde chick-lit. Les protagonistes sont en général bien soignés, leurs personnalités sont sympathiques on se plaît à suivre leurs aventures. Ce quatrième tome est à la hauteur des précédents et son final me donne très envie de lire la suite avec impatience.



Mon avis ; TOME 5 :
Un bon final, pas de réelles surprises ou peu, un happy end prévisible, mais toujours appréciable. Cette conclusion à la série est sympathique et se laisse lire, j'ai passé un bon moment de lecture avec Mathilde et ses aventures.

Ce cinquième et dernier tome me laisse songeuse, il est bien, cependant, je trouve l'histoire un peu rapide, il aurait fallu un sixième tome pour réellement « terminer » toutes les intrigues. Quelques points sont laissés suspendus, ça me gêne un peu, comme l'histoire autour des parents de Paul, ou encore le problème instauré avec Sacha. Malgré ces quelques couacs, ce tome est toujours aussi sympathique.

Il propose une tournure intéressante. Au lieu de se laisser submergé par les ennuis qui s'accumulent, Mathilde préfère opter pour le recul, elle reprend les rênes et semble vouloir tout faire pour parvenir à faire de son rêve une réalité. C'est une belle morale en quelque sorte. Même si le couple Paul-Mathilde peut faire débat, je lui trouve un certain charme, j'apprécie les retrouvailles. La dernière partie du tome nous propose de faire un tour du devenir de certains protagonistes, c'est intéressant, mais rapide, il me manque des informations.

En revanche, c'est un bon final, Mathilde nous prouve qu'avec du travail et un peu de chance, elle parvient à faire ce qu'elle souhaite. Le chemin qu'elle a parcouru pour publier son premier livre est parsemé d'embûches, mais le résultat en vaut la chandelle. Je suis contente de cette lecture et j'espère retrouver Jenny et Alexis Coridun dans d'autres projets.

Le scénario est sympa, le texte est soigné. La lecture est fluide, cela respecte le principe du divertissement, on lit sans se prendre la tête. C'est même génial de voir que les tracas quotidiens que rencontre Mathilde sont simples à la compréhension grâce aux textes. Les répliques sonnent juste, elles correspondent aux personnages. C'est une agréable lecture divertissante.

Les protagonistes sont attachants. Mathilde est une héroïne gentille, courageuse, vive et rêveuse, j'ai apprécié son évolution au fil des tomes. Paul est touchant, on compatit à son manque d'inspiration, à ses problèmes, on lui souhaite de réussir. Sacha m'a posé problème, autant je l'adorais au début, autant j'en suis venue à le détester dans les deux derniers tomes. Il est complexe et même si je peux comprendre ses motivations, ses agissements sont impardonnables. J'aurais aimé voir plus les personnages de Fumiko, des parents de Paul, ceux de Mathilde, même Julien – quoiqu'on le voit un peu à la fin. Ils auraient mérité d'être plus présents dans ce final, d'avoir une fin plus poussée dans leurs intrigues.

Les dessins sont très beaux, ils nous plongent dans un univers singulier, Jenny a un réel talent pour faire vivre les lieux, les décors ou encore les objets. Le character design est lui aussi réussi, les protagonistes sont facilement identifiables, les émotions sont bien retranscrites. Le style un peu manga donne une bonne dynamique, en particulier dans les émotions. Les couleurs de Nephyla donnent une touche très « girly » à l'univers de Mathilde, les couleurs sont douces, franches, elles s'harmonisent bien, elles sont gaies et mettent de bonne humeur. Ce sont de très belles couleurs, esthétiquement, elles rendent très bien et complètent à merveille les dessins.

En conclusion, ce fut une agréable lecture en compagnie de Mathilde. Cette série est sympathique, divertissante, malgré un scénario simple, elle présente un univers girly sympa ainsi qu'une réflexion autour du métier d'auteur. Les personnages sont attachants, leurs aventures sont bien pensées, on aime Mathilde, une héroïne pétillante et gaie. Les textes sont soignés, les dessins sont splendides et la colorisation réussit, esthétiquement je n'ai rien à lui reprocher. Malgré sa rapidité dans les événements, j'ai apprécié la série.



Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire