Les dernières chroniques

25/01/2017

Phobos, tome 1 (DIXEN)

Titre : Phobos
Auteur : Victor DIXEN
Tome 1
Série : Phobos
Robert Laffont (R) — 2015
433 pages
17€90


Résumé :
Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis :
C'est une série très connue, je l'ai souvent vu circuler sur Booktube comme sur les blogs livresques. Tous ces bons avis m'intriguaient fortement, sans compter que le pitch de base me rendait très curieuse de le découvrir. Chose faite en empruntant ce premier opus, j'avoue que je suis mitigée. Je suis partagée entre la perplexité et l'enthousiasme, je ne sais pas lequel choisir et je pense que lirais le prochain tome pour me faire une opinion plus poussée.

Il a de très bonnes idées. J'avoue que je suis fascinée par le concept, voyager dans les étoiles me plaît, le côté exploration de l'espace à travers la télé-réalité m'a passionné. Conquérir Mars en envoyant des gens pour la peupler, l'idée fut exploité bien souvent dans l'Histoire, notamment avec le Nouveau Monde. Réemployer cette idée de sorte à en faire une dystopie paraît aussi folle qu'intelligente. Après tout, la télé-réalité explore des tonnes de concept et celui de faire une émission romantique dans l'espace pourrait s'avérer possible.

De plus, je trouve que l'auteur a su retranscrire ce voyage spatial, avec la préparation, le lancement des navettes, la station ou encore New Eden. Les planches graphiques apportent un vrai plus dans la compréhension des concepts scientifiques. On a une vraie équipe (filles comme garçons) avec chaque personne ayant sa tâche à accomplir. De plus, c'est une bonne idée d'avoir créé les trois points de vue pour lire le récit, ça donne une chouette dynamique.

Je n'ai pas assez de bagage scientifique pour juger la crédibilité du projet, néanmoins, sur le papier, ça sonne possible, vrai et fascinant. Parce qu'au fond, l'aspect dystopie m'a entièrement convaincu. Utiliser des jeunes abandonnés, isolés, aux passés lourds pour les envoyer se reconstruire ailleurs ; user d'un programme de divertissement pour son profit personnel, pour venir en aide aux élections présidentielles... Il y a pas mal de sujets, de petites choses qui piquent ma curiosité et mes réflexions. Là-dessus, je suis très fan de l'ensemble. L'univers s'avère complet, riche et captivant à découvrir au fil des pages. De plus, Victor Dixen a bien abordé son texte, avec une plume agréable, simple et directe. J'ai préféré son travail avec Animale, toutefois, j'ai passé un bon moment.

Et là, on va aborder les choses qui me dérangent foncièrement. Si l'univers, la plume et le concept sont géniaux ; si la fin est transcendante et me pousse à lire la suite, j'avoue que l'intrigue ne m'a pas passionnée sur toute la ligne. C'est très long, très lent à se mettre en place. Il m'a fallu attendre la moitié du récit pour être véritablement plongée dedans et lire le reste très rapidement. La faute à ces histoires d'amourettes qui m'ont paru fade et peu crédibles. On sent le faux, le forcé ; ou peut-être est-ce le fait qu'on apprenne une certaine vérité sur le programme qui a fait germer cette idée en moi. Je ne suis pas parvenue à apprécier le speed-dating et je me suis plus passionnée pour les intrigues extérieurs à Cupido. L'histoire s'avère sympathique, mais sans plus, seule les cent dernières pages m'ont captivée.

Je ne me suis attachée à aucun personnage. Là aussi, ça ne m'a pas aidé à me plonger dans l'intrigue. Léonor me plaît dans sa personnalité artiste, mais je l'ai trouvé peu aimable, distante. Il n'y a qu'à la fin que je suis parvenue à l'apprécier. Kirsten m'a donné l'impression d'être niaise, même si sa bienveillance et générosité m'ont séduite. Elizabeth est détestable avec ses magouilles, pareil pour tous ceux qui gèrent le programme Genesis, ils sont hypocrites et menteurs. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, en particulier Serena McBee. Fangfang, Tao, Samson et Kenji m'ont laissé indifférente ; Kelly a mauvais caractère — Safia est trop passive, même si son histoire m'a beaucoup touchée, il en va de même pour Mozart. Marcus sort son épingle du jeu, il est fascinant et sympathique, entier, j'adore sa personnalité et ce qu'il dégage.

En conclusion, je pourrais écrire encore longtemps pour présenter tous les éléments qui m'ont enthousiasmé, ceux qui m'ont déplut ou ceux qui m'intriguent fortement. Le premier tome est une vraie introduction à la série, ce qui donne cette impression de ne pas décoller. L'univers et tous les pions se mettent en place, c'est complexe et riche avec un bon style d'écriture. Même si je manque d'entrain sur l'intrigue et les personnages, à cause de longueurs, d'aspect répétitif ou d'amourettes peu crédibles et lourdes, je suis curieuse de découvrir la suite.


https://la-citadelle-d-ewylyn.blogspot.fr/2016/12/le-challenge-litterature-de-limaginaire.html

15 commentaires:

  1. Cette série me fait un peu peur, j'ai peur d'être déçue à cause de l'enthousiasme débordant qu'elle a déclenchée. Je vais attendre un peu pour la découvrir je pense, même si le résumé est alléchant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que le super enthousiasme a un peu bouffé ma lecture. Parce que ce côté romance il est exploité dans la Sélection et il ne me pose aucun problème chez Keira Cass. Alors qu'ici, c'était intenable. Je pense laisser du temps avant de lire la suite ^^ Je comprends totalement ta peur.

      Supprimer
  2. Ce livre est dans ma PAL, j'ai hâte de le découvrir j'espère que l'intrigue et les personnages vont me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, il est très sympathique et fascinant.

      Supprimer
  3. Dommage qu'il ne t'ai pas plu autant qu'à tout les autres :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que j'accrocherai plus avec la suite ^^ J'ai vraiment envie de savoir ce qui se passe :D

      Supprimer
  4. Dommage qu'il ne t'ait pas emballé autant !
    Hate de voir ton avis sur la suite :)
    ~Priscila

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais voir si la bibliothèque a la suite. Je l'emprunterai, sauf si un autre roman me tente beaucoup plus ^^

      Supprimer
  5. J'ai teeeeellement envie de découvrir ce roman!!! Mais je me suis fixée comme objectif cette année de finir mes séries avant d'en commencer de nouvelles donc il devra attendre encore un petit moment malheureusement :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne compte plus les séries commencées ^^ Je les avance dès que possible, j'espère que tu pourras découvrir Phobos plus tard :)

      Supprimer
  6. J'adore cette saga ! Tellement bien faite, l'auteur est un génie !

    RépondreSupprimer
  7. c'est vrai qu'il y a quelques longueurs :/ mais la suite vaut le coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour cela que j'aimerais bien lire la suite, histoire de m'en faire un meilleur avis :)

      Supprimer
  8. Je pense que si je devais me procurer cette saga, ce serait au moins en prenant les 2 premiers tomes d'un coup. Parce que je lis beaucoup de chroniques qui évoquent les points que tu notes.
    Ce serait dommage d'être perplexe sans avoir la suite sous la main !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour cela que je prendrais la suite prochainement à la bibliothèque.

      Supprimer