Les dernières chroniques

12/04/2017

Arena 13 (DELANEY)

Titre : Arena 13
Auteur : Joseph DELANEY
Tome 1
Série : Arena 13
Bayard — 2015
379 pages
15€90


Résumé :
Les temps sont funestes pour l’humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard. Au-delà, personne ne sait ce qu’est devenu le monde. Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée. Dans l’Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort... Un jour, un jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen... Son ambition : combattre dans l’Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l’infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.

Mon avis :
J'avais super envie de découvrir l'autre série de Joseph Delaney, l'auteur de l'Epouvanteur. J'ai passé un bon moment de lecture, ce premier tome pose de très chouettes base et j'aimerais bien lire la suite. Il y a un petit problème de rythmique, mais trois fois rien, cette série est très prometteuse.

L'univers est très intéressant. On sent que notre civilisation d'aujourd'hui a disparu et a su subsister à travers quelques références intéressantes que l'on peut voir en début de chapitre. J'ai adoré l'aspect programmation qui me rappelle énormément le langage informatique (Java, HTML, etc.). Ca donne un très bon plus, surtout que les lacres sont très intéressants à voir dans ce récit. J'espère en apprendre plus sur eux. Pareil pour le peuple Genthai dont est originaire le père de Leif, ou encore les Chacals et Hob. C'est un univers riche, sombre, violent et captivant que nous présente l'auteur avec ce premier opus.

L'atmosphère est très noire. Leif est orphelin, son histoire est horrible, il va côtoyer les abattoirs de Gindeen ; la ville est le terrain de jeu et de chasse d'un être effroyable : Hob. Ce dernier tue, il laisse ses chacals manger les habitants, j'ai bien ressenti la peur, l'angoisse à travers certains chapitres. L'auteur n'épargne pas l'horreur de la vie, ni celle des combats dans l'Arène 13. C'est un monde singulier et peu réjouissant qui nous est offert avec ce tome, pourtant, j'ai adoré du début à la fin. C'est particulier, il y a une pointe d'humour, beaucoup d'amour dans la famille de Tyron.

J'ai adoré les personnages présentés, excepté Kwin et Palm. Tyron est formidable, un peu bourru, mais très exigeant, charmant et bienveillant. C'est un maître très formateur et intéressant, j'ai adoré tout ce qu'il fait pour ses élèves, pour sa famille. Tina et Kern forment un joli couple, Tina est la fille de Tyron et une femme sympathique, Kern est adorable. Deinon est gentil, il évolue au contact de Leif. Par ailleurs, notre héros est génial, j'ai pris plaisir à le suivre, même si j'ai trouvé qu'il me manquait un peu de partage. Je le trouvais par moment effacé et je me demandais ce qu'il pensait de tel ou tel fait. Sinon, il est très courageux, téméraire, c'est un bon guerrier, il a changé entre le début et la fin du tome. Kwin est la fille cadette de Tyron et je la trouve détestable, manipulatrice et caractérielle. Palm est le fils de riche, prétentieux et imbuvable. Je serais heureuse de les retrouver dans la suite, histoire de les connaitre davantage et de les voir évoluer.

L'histoire est intéressante. Je m'attendais à plus de combats, mais l'auteur a préféré développé l'ambiance noire et oppressante de Gindeen. On évoque le passé de Leif, ce qui le pousse à entrer dans l'Arena 13, ses déboires et ses espoirs. On découvre ainsi la ville, le contrôle de Hob, l'entraînement des combattants. J'admets que l'on a un tome très introductif qui sait toutefois sortir son épingle du jeu à plusieurs reprises pour offrir de très bons rebondissements, des émotions fortes et des révélations croustillantes. Si j'ai manqué d'un juste équilibre entre tout ça, si j'ai trouvé quelques longueurs, ça n'entache en rien mon enthousiasme.

J'ai pris plaisir à découvrir ce roman, parce que la plume de l'auteur est juste génial. Il a vraiment cette plume pour le fantastique, l'épouvante et le sombre — que l'on peut déjà voir dans l'Epouvanteur. Les descriptions m'ont directement plongée dans l'univers palpitant de l'Arène 13, les dialogues sont bien écrits. Le tout s'avère construit, fluide et sympathique à lire. Je suis fan de l'ensemble.

En conclusion, Arena 13 est très différente de l'Epouvanteur. Seul l'aspect noir les rapproche. Ce premier tome propose un univers reposant sur les combats, sur une pointe de fantastique très terrorisante. Tout m'a captivé, j'ai adoré le style d'écriture, le monde de Gindeen, les notions abordées, les personnages auxquels je me suis vite attachée. L'intrigue se révèle agréable à découvrir. Et malgré ses défauts, j'ai été surprise agréablement par l'ensemble, je lirais sans hésiter la suite.

15 commentaires:

  1. Je n'ai jamais été spécialement tentée par cette série de l'auteur! Peut-être un jour mais là je me concentre vraiment sur L'épouvanteur que j'adore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu que les trois premiers opus de l'Epouvanteur, mais j'admets que j'ai une préférence pour l'Epouvanteur que je trouve super sombre et intéressante. Il faudrait que je la poursuive d'ailleurs ^^

      Supprimer
  2. J'aimerai énormément découvrir cette nouvelle série, elle m'intrigue vachement :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras la découvrir, elle est super sympa.

      Supprimer
  3. Ah j'ai une des mes chroniqueuses invités qui avait chroniqué ce livre et je me rappelle qu'elle avait passé un bon moment. Je n'en avait jamais entendu parlé avant mais du coup ça m'intrigue quand meme. Contente de voir que tu as passé un bon moment en général et j'espère que la suite te plaira aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pouvoir la poursuivre en empruntant un jour le tome 2.

      Supprimer
  4. Hello !

    Petite newsletter tardive mais là voilà (et c'est ce qui compte le plus !)
    Le rendez-vous littéraire :
    http://the-adventures-of-a-penguin.blogspot.fr/2017/04/pas-besoin-de-toi-sans-moi.html

    Et deux chroniques littéraires :
    • http://the-adventures-of-a-penguin.blogspot.fr/2017/04/tout-lheure-lindice-avait-un-lien-avec.html

    • http://the-adventures-of-a-penguin.blogspot.fr/2017/04/le-domaine-de-notre-vie-qui-genere-le.html

    Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  5. Honte à moi, je n'ai jamais lu cet auteur ! Mais j'avoue que ce livre m'intrigue pas mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de honte ;) Arena 13 et l'Epouvanteur sont deux bonnes séries de cet auteur, je te souhaite de les découvrir !

      Supprimer
  6. Ce roman m'intrigue beaucoup :) J'espere le lire....

    RépondreSupprimer
  7. J'ai ce livre dans ma PAL depuis peu de temps et j'espère aimer autant que toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une bonne lecture si tu le tentes un jour ;)

      Supprimer
  8. Je l'ai pas mal croisé sur la blogo et j'aimerais bien me faire ma propre opinion de cette lecture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de le découvrir si tu en as l'occasion.

      Supprimer
  9. Je me laisserai moins facilement tenter, je ne sais pas mais j'ai quelques réticences :) Toutefois le livre semble passionnant, alors pourquoi pas!

    RépondreSupprimer