Les dernières chroniques

04/04/2017

Maître Zacharius et Les aventures de la famille Raton (VERNE)




Titres : Maître Zacharius (ou l'horloger qui avait perdu son âme), suivi des Aventures de la famille Raton
Auteur : Jules VERNE
Larousse (Les petits classiques) — 2013
238 pages


 
Résumé :
Temps de l'aventure, temps de l'écriture : un demi-siècle sépare Maître Zacharius des Aventures de la famille Raton et vingt ans se sont écoulés entre les deux versions du premier écrit. Entre le fantastique et une morale de l'histoire qui met en avant la conscience et les sentiments contre les dangers de la science orgueilleuse du premier texte, et les variations débridées autour de La Fontaine et des Mille et Une Nuits du second, Verne s'adonne à une écriture ludique et joyeuse, en créant un merveilleux moderne enraciné dans l'univers de l'enfance.

Mon avis :
Une formidable découverte, j'avoue avoir été surprise agréablement par cette lecture. Je connais l'auteur pour tous ses romans d'aventures et de science-fiction dont je raffole au passage... Mais ici, l'auteur a écrit deux courtes histoires proche du conte, ils sont bien fait, ça change de ce qu'on connaît et j'ai passé un très bon moment à les découvrir.

Avec Maître Zacharius, on aborde un de mes thèmes favoris, le temps et la mécanique sur les horloges. Cette histoire m'a souvent rappelée une nouvelle de Philip Pullman "La mécanique du diable". Maître Zacharius est un vieil homme rongé par son égocentrisme et de son hubris, il se proclame maître du temps et être au-dessus de Dieu. Il fait de son art un travers, sa science l'aliène au point de vendre sa fille à un diable, de retarder par tous les moyens sa mort. La morale est profondément captivante et l'ambiance est un poil fantastique, notamment dans cette dimension sombre et violente.

Maître Zacharius se lit très rapidement, peu de chapitres et une quinzaine de pages. Je l'ai lu avec plaisir, parce que le style est fluide, moderne et agréable à lire. Tout est soigné sans être complexe, et rien n'apparaît comme simpliste. Je me suis attachée à ce savant fou, il exprime sa peur de mourir et son attachement à sa famille. Seulement, il baisse peu à peu dans mon estime pour devenir quelqu'un d'effrayant. J'ai beaucoup aimé Gérande, la fille, et son fiancé Aubert, la domestique Scholastique est très amusante.

Les personnages, en général, sont simples et le fait que les récits soient courts, on peut s'y attacher difficilement. En plus de ça, j'adore le grain de génie de Jules Verne, le choix des prénoms est osé et sympathique. Néanmoins, ils sont si forts, et le rythme est si prenant, que j'ai adoré faire leur connaissance durant ces deux histoires. Les intrigues sont bien menées et je me suis pas ennuyée une seule ligne ; j'avoue avoir une préférence pour les Aventures de la famille Raton. Parce qu'elle présente pas mal de choses qui me font rêver ! La famille, la romance, Jules Verne profite aussi de ces histoires pour glisser des réflexions intéressantes sur la société, la politique et la religion.

C'est un conte vraiment bien pensé. Il y a le combat de magie entre le bien et le mal caractérisé par la fée Firmenta contre Gerdafour, le mauvais génie. Il y a cette affaire de prince juste génial, il veut absolument se marier avec Ratine et pour cela, il va redoubler d'ingéniosité. Chaque rebondissement, chacune de ses apparitions m'a tellement amusée et fait rire. Il se nomme Kissador, en l'honneur de son amour pour lui-même. J'aime cette idée que le société est pensée dans la réincarnation, de mollusque, on devient poisson, puis rat, puis quadrupède et enfin, homme. C'est une super idée ! Parce que Jules Verne rend hommage aux Fables de la Fontaine, puis aux Mille et une nuits. J'adore le mélange, c'est étonnant et drôle à souhait. Sans oublier la morale.

En conclusion, je suis fan de cette lecture. Déjà, c'est écrit par Jules Verne, que j'adore complètement et que j'ai été ravie de découvrir dans un registre différent. C'est très bien écrit, les deux récits abordent des thèmes savoureux et bien pensé ; les intrigues sont chouettes et agréables à lire ; les univers sont soignés et intéressants. Le côté conte et fable rencontre la science, c'est plaisant, drôle et divertissant, c'est un petit coup de coeur pour ce recueil.

10 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu de Jules Verne, tu m'as donné envie de m'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore cet auteur, avec Alexandre Dumas, ce sont mes auteurs favoris du 19ème. J'espère que tu pourras découvrir Verne, Le tour du monde en 80 jours était super sympa.

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre de Jules Verne mais il a l'air pas mal. Dans ma PAL j'ai trois livres de l'auteur et il faudrait vraiment que je le découvre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré Le tour du monde en 80 jours, j'en ai trois dans ma PAL que j'ai hâte de lire. J'espère que la plume de Jules Verne te plaira.

      Supprimer
  3. Oh super que tu ais passé un bon moment avec celui ci. Bon j'avoue que je ne l'ai pas lu et c'est vrai que meme si ça peut arriver que je me lance dans certains classiques ça reste assez rare

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, il y a des classique pas forcément super génial. Là, le fait que les textes soient courts, ça aide à entrer plus facilement dedans ^^

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas ce classique ! Je ne lis pas souvent de classique (jamais?) Mais j'avoue que j'aimerai bien tenter un livre de l'auteur ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jules Verne, ça passe bien comme classique ^^ Ici en plus, c'est plus proche du conte et de la fable, du coup, c'est très rapide à lire et sympa.

      Supprimer
  5. J'ai découvert Jules Verne récemment ( oui honte à moi ) et j'aime vraiment ce qu'il écrit, les réflexions qu'il distille dans ses livres :) Je t'avoue que tu me donnes envie de découvrir un peu plus cet auteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, j'espère que tu apprécieras d'autres romans de l'auteur, je garde un excellent souvenir de ce recueil et du Tour du monde en 80 jours.

      Supprimer