Les dernières chroniques

Les Colombes du Roi-Soleil (GOUST, SEITER) - Adaptation BD des romans de DESPLAT-DUC

24.5.18

Titre : Les comédiennes de monsieur Racine
Tome 1
Série : Les colombes du Roi-Soleil
D'après les romans de : Anne-Marie DESPLAT-DUC
Scénario : Roger SEITER
Illustrations : Mayalen GOUST
Flammarion
68 pages


Résumé :
Charlotte, Hortense, Isabeau et Louise sont élevées à Saint-Cyr, dans la rigueur et la piété. Racine écrit pour les jeunes filles une pièce de théâtre : Esther. Elles sont toutes très excitées à l'idée de jouer devant le roi et sa cour. À l'occasion d'une des représentations, Hortense rencontre le frère de Charlotte, dont elle tombe amoureuse. Elle qui comptait vouer sa vie à Dieu se trouve devant un difficile dilemme. Pendant ce temps, Charlotte prépare sa fuite pour retrouver son cousin, à qui elle est fiancée. Quant à Isabeau, elle décide de consacrer sa vie à l'apprentissage des jeunes filles dans la maison de Saint-Louis.

Mon avis :
J'ai adoré cette adaptation du premier tome des Colombes du Roi-Soleil, la formidable série d'Anne-Marie Desplat-Duc. Tout comme pour le premier tome du roman, les bases sont posées, cette bande dessinée permet à merveille de se familiariser avec l'univers et ses personnages.

C'est une très bonne adaptation du roman. Je félicite Roger Seiter pour son travail d'adaptation, le scénario suit les événements du roman, les grandes lignes sont respectées. Les répliques sont très jolies, le style de l'auteure d'origine est présent, les personnalités sont conservées. Les fans comme les curieux seront satisfaits de ce tome, il est splendide et complet. Le texte est fluide et agréable à lire, on est plongé dès les premières lignes dans l'histoire et je n'ai jamais eu envie de décrocher, tant on est pris dans l'univers. Nous retrouvons le style emprunté au XVIIe siècle avec quelques mots et expressions, mais cela reste facile à lire, à aucun moment on se sent perdu.

L'histoire nous fait découvrir quatre jeunes filles dans leur quotidien de Saint-Cyr, la maison crée par Mme de Maintenon. Cette dernière leur présente une pièce de Racine (Esther) écrite spécialement pour cette maison. Charlotte, Louise, Isabeau et Hortense vont devoir jouer dedans. Cette pièce marque le début d'une nouvelle vie pour chacune d'entre elles, car de cette pièce va naître différents chemins. Les tomes suivants permettront de mettre en lumière chacune de ces colombes.

Nos quatre héroïnes ont une personnalité bien définie, Charlotte est rebelle, elle n'apprécie guère la religion catholique qui engendra le massacre des siens, huguenots. La rigueur et la piété de Saint-Cyr ne lui conviennent plus. C'est une jeune fille très intéressante et son histoire est très passionnante. Louise est une fille très gentille et si douce, c'est un vrai régal de suivre ses aventures, même si nous la voyons peu dans ce tome. Isabeau, préfère l'enseignement, elle aime aider et prendre soin des autres, j'ai beaucoup d'affection pour elle depuis que j'ai lu le tome qui lui est consacré. Quant à Hortense, je commence à mieux la cerner, mais j'ai encore du mal avec son personnage. Elle est cependant gentille, réservée et son histoire se révèle touchante.

Je terminerai cette chronique avec les dessins et la couleur, magnifique. Mayalen Goust, dont j'avais déjà pu apprécier le style avec les minicontes classiques (Lito), prouve une fois de plus son immense talent. Je suis très fan des dessins, ils sont merveilleux. Les décors sont splendides, l'architecture me laisse ébahie, les objets sont soignés et le character design est travaillé – les personnages sont tels que je les avais imaginés. Le tout est fluide et agréable aux yeux. Le style est singulier, propre à Mayalen Goust, mais il est magique, il convient à l'histoire, à ses protagonistes. C'est vraiment beau à voir, les expressions sont bien retranscrites, les dessins complètent le scénario de Roger Seiter et ils rendent hommage à la plume d'Anne-Marie Desplat-Duc. La colorisation est réussie, les couleurs sont douces, les teintes s'harmonisent, nous avons devant les yeux un très bel ouvrage, tant sur le fond que sur la forme.

En conclusion, j'étais déjà sous le charme des Colombes du Roi-Soleil. Cette adaptation en format bande dessinée me ravit totalement, mais rassurez-vous, les amateurs ou curieux pourront très facilement apprécier. L'adaptation est réussie, j'applaudis le travail de scénarisation de Roger Seiter qui a su garder le style de l'auteure tout en l'adaptant. Les illustrations de Mayalen Goust sont magnifiques, les dessins et la couleur donne de très beaux rendus, les personnages, les lieux et les objets, les costumes, tout est agréable à voir. Le texte est fluide, les protagonistes sont attachants, on est happé au siècle de Louis XIV, l'ambiance est bien traitée, ce fut un très beau moment de lecture.





Titre : Le secret de Louise
Tome 2
Série : Les colombes du Roi-Soleil
D'après les romans de : Anne-Marie Desplat-Duc
Scénario : Roger Seiter
Illustrations : Mayalen Goust
Flammarion
68 pages


Résumé :
Grâce à ses talents de chanteuse, Louise est remarquée par la Reine d'Angleterre, qui lui demande de devenir sa demoiselle d'honneur. Elle quitte à regret Saint-Cyr et ses amies. Mais très vite, elle fait des rencontres passionnantes et des découvertes qui vont l'aider à lever le voile sur le mystère qui entoure sa naissance...


Mon avis :
Le deuxième tome de l'adaptation du roman d'Anne-Marie Desplat-Duc est une pure réussite. C'est sincèrement le genre d'ouvrages que je rêverais d'avoir dans ma bibliothèque. C'est un très bel objet. La couverture est sublime, nous y voyons le jardin de Versailles, Louise et une partition de musique.

Louise doit quitter Saint-Cyr pour rejoindre la Reine d'Angleterre en exil en France. Très vite s'offre à elle l'opportunité de réaliser deux de ses vœux les plus chers : faire la fierté de son père, le roi Louis XIV et retrouver sa mère. L'histoire suit très fidèlement le roman, c'est épatant de voir une adaptation aussi réussie, les grands événements sont présents. On suit les aventures de Louise en dehors du couvent, ses rencontres, ses espoirs et ses soucis, sa vie est loin d'être calme.

J'avais énormément apprécié ce deuxième roman pour son intrigue et je suis heureuse que Roger Seiter en ait fait une aussi belle adaptation. Le texte est fluide et agréable à lire, il est fidèle au style de l'auteure de la série. Les expressions et le vocabulaire employés sous le règne de Louis XIV sont présents et s'intègrent facilement, ça reste compréhensible par tous. Les répliques sont justes, le tout s'enchaîne avec fluidité.

Les personnages sont aussi intéressants que dans le roman. Louise est gentille, bienveillante, courageuse et c'est une héroïne très captivante à suivre, j'ai beaucoup d'affection pour elle. Les dessins de Mayalen la rendent vivante et elle est telle que je me l'imaginais, j'applaudis le travail de fidélité de l'illustratrice. L'histoire de Louise est très touchante, j'aime les passages tournant autour de la musique et ceux sur son enquête concernant sa mère.

Les autres protagonistes sont fidèles au roman. La reine d'Angleterre est gentille et sa bienveillance à l'égard de Louise nous fait plaisir, j'aime cette idée d'une certaine complicité entre les deux femmes. Mme de Maintenon demeure sage, simple et elle peut paraître austère, toutefois, je la trouve sympathique, de même que le Roi, on ne le voit pas souvent, mais il est plutôt fidèle à l'idée que je me faisais de lui. J'ai un véritable coup de cœur pour Élise, je l'aimais bien dans le roman, mais je l'aime encore plus dans cette adaptation. La mère de Louise me semble encore plus touchante, j'ai bien aimé son personnage et j'aurais aimé en apprendre plus sur elle.

Les illustrations de Mayalen Goust sont sublimes. Le character design est vraiment bien pensé, les personnages suivent les descriptions d'Anne-Marie Desplat-Duc, ils sont attachants et facilement identifiables. J'aime le style de l'illustratrice, avec ces formes, ces lignes, simples et fluides ; les émotions sont bien retranscrites. Ce que j'aime encore plus pour les protagonistes, ce sont les vêtements, les costumes sont magnifiques. Les robes sont jolies et les couleurs se marient bien ensemble, on aime parcourir l’authenticité de ces habits d'époques qui me font rêver. Ensuite, le traitement apporté pour les objets et les paysages est soigné, ce sont réellement de belles images que l'on peut voir et revoir sans modération. Les bâtiments sont majestueux, les perspectives, les jardins, on se croit réellement dans des lieux historiques, c'est un beau voyage temporel. J'ai un gros coup de cœur pour le rendu des jardins de Versailles, splendide !

En conclusion, je suis fan de cette série, en roman et en bande dessinée. Cette dernière a le mérite de faire connaître une très bonne série, parce qu'elle reprend fidèlement les grandes lignes des romans. Les intrigues suivent les romans, les personnages ont le même caractère, les fans comme les novices y trouveront leur compte. Si vous voulez connaître les romans, vous pouvez vous en faire une excellente idée avec ces bandes dessinées. Ce deuxième opus est encore meilleur que le premier, on y suit les aventures de Louise de Maisonblanche, une jeune fille douce et généreuse, courageuse et passionnée de musique. Le thème est bien mis en valeur, les protagonistes rencontrés sont attachants, les textes sont fluides et les illustrations sont magnifiques. On ne s'ennuie pas une seule seconde et j'aime, je lirais volontiers la suite, parce que j'ai adoré l'intrigue concernant Charlotte.





Titre : Charlotte, la rebelle
Tome 3
Série : Les colombes du Roi-Soleil
D'après les romans de : Anne-Marie Desplat-Duc
Scénario : Roger Seiter
Illustrations : Mayalen Goust
Flammarion – 2013
68 pages
13€


Résumé :
Charlotte décide de s'enfuir de Saint-Cyr et de quitter cette existence rangée sui ne lui convient pas. Une nouvelle vie l'attend à la cour de Versailles, une vie de fête, de liberté, de joie. Une découverte vient pourtant troubler son bonheur : son fiancé, François, a disparu. Charlotte ne s'avoue pas vaincue. Elle est prête à tout pour le retrouver !


Mon avis :
Ces bandes dessinées sont sublimes, Charlotte et son aventure extraordinaire n'échappent pas à cette règle. C'était déjà un de mes romans préférés de cette série, son adaptation ne m'a pas déçue, elle met en grâce le caractère déterminé de la jeune fille dans un cadre somptueux entre Versailles et le Siam. Une excellente lecture, un très bon moment de passé avec et je poursuivrais cette série aussi longtemps qu'elle sera adaptée, en espérant les avoir un jour dans ma bibliothèque personnelle.

Les illustrations de Mayalen Goust valent véritablement le détour, elles sont magnifiques, j'aime beaucoup cette élégance et la rondeur des traits. Tout est fin, précis, charmant, c'est un bel objet que l'on prend plaisir à feuilleter sans le lire au premier abord, l'illustratrice entre vraiment dans mon panthéon des illustrateurs favoris. Le design des personnages permet une identification claire, j'apprécie les traits de Charlotte ou de Marguerite de Caylus. Les vêtements sont formidables, vaporeux avec de belles textures pour signifier la richesse des tissus. Quant aux décors, ils sont merveilleux, Versailles fait clairement rêver, on en voit l'intérieur et les jardins ; mais le Siam est sincèrement éblouissant avec toutes ses références asiatiques qui font voyager.

En ce qui concerne l'adaptation, elle est réussie. J'avais l'impression que le voyage au Siam ne durait malheureusement pas assez à mon goût, mais il existe un certain équilibre entre le temps passé à Versailles et celui du voyage. Toutefois, parce que j'étais vraiment prise dans l'intrigue, j'aurais voulu que l'on se penche davantage sur le voyage de Charlotte. En revanche, j'ai retrouvé avec plaisir l'héroïne et ses palpitantes aventures, j'ai retrouvé les sensations éprouvées lors de ma lecture du roman, entre émerveillement et passion. L'essence du roman est donc bien là, l'adaptation demeure fidèle.

Le scénario, signé Roger Seiter, est très bon, on revoit à loisir les répliques du roman, le ton et le vocabulaire de l'époque sont une nouvelle fois employés pour rendre l'immersion complète. L'ambiance 17e siècle est donc autant visuelle que textuelle, je le répète, mais c'est un bel objet soigné et travaillé pour compléter la série de roman d'Anne-Marie Desplat-Duc. Passer du roman aux lignes de dialogues de la bande dessinée n'est pas facile, mais tout s'organise de manière fluide et simple. J'aime beaucoup l'esthétique apportée aux dialogues, avec ces arabesques pour relier le personnage à ce qu'il dit.

Les protagonistes sont fort sympathiques, Mme Caylus m’apparaît comme plus soucieuse de Charlotte, plus aimable ; les personnes que Charlotte va croiser sur sa route vont se révéler surprenantes et attachantes, dévouées à sa cause, ce qui peut paraître étonnant, mais j'en suis pourtant ravie ; même si j'avoue que les relations sont mieux construites dans le roman, la profonde amitié liant Ewen à Charlotte est très jolie. Charlotte est inégalable, à la fois forte et rebelle, sensible et amoureuse, elle est passionnée et intelligente, fière sans être hautaine ou arrogante. Elle possède ce côté indépendant et courageux qui me séduit d'emblée.

Ce troisième tome est à nouveau un coup de cœur pour moi, il est déjà adapté d'un roman que j'affectionne particulièrement et sait se rendre tout aussi beau. Les dessins et leur colorisation, le scénario et l'adaptation, tout témoigne d'une grande fidélité à l'original, d'une envie de le compléter en offrant de très beaux visuels. Les amateurs de la série se régaleront et les personnes souhaitant découvrir la série pourront apprécier cette première approche. Du fait que l'on parle de Charlotte, cette jeune fille possède une intrigue à la hauteur de son tempérament. Même si La promesse d'Hortense n'est pas mon favori, j'ai tout de même hâte de le découvrir.

Petits mots:

  1. Owwh je suis vraiment tentée ! J'adore les dessins et puis l'époque des rois ne plaît énormément ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations sont magnifiques, j'espère que tu pourras découvrir la BD :)

      Supprimer
  2. Ca a l'air sympa, les dessins donnent très envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super génial et les dessins sont merveilleux :)

      Supprimer
    2. C'est également ce que je me suis dit, ces dessins ont un trait assez légers, les courbes sont souples.

      Supprimer
  3. Je ne savais pas que les livres avait été adapté en BD mais en tout cas, la saga de livres me tente bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est passé inaperçu et depuis le temps que c'est sorti je suis un peu triste que les autres tomes ne soient pas adaptés ^^ Mais bon, ça peut toujours aidé la série de romans à se faire connaître, bonne découverte :)

      Supprimer
  4. Je vois toujours de bonnes choses sur les romans, mais n'ai pas eu l'occasion de les lire. C'est cool de voir que l'adaptation en BD tient la route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les romans te tentent, j'espère que tu auras l'occasion de les découvrir :)

      Supprimer
  5. J'adorais les Colombes du Roi-Soleil quand j'étais petite et j'en garde un très bon souvenir :D Les dessins ont vraiment l'air d'être très jolis, j'aimerais bien lire ces BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins sont magnifiques ^^ Je te souhaite de pouvoir lire les BD !

      Supprimer
  6. L'histoire me tente beaucoup, mais je ne sais pas pourquoi, je suis plus tentée par le format "roman" que par cette adaptation !
    En tous cas merci pour la découverte =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de découvrir les romans, j'espère qu'ils te plairont ;) De rien !

      Supprimer
  7. aaaaaah je ne savais pas qu'ils en avaient fait une adaptation en BD!!!! C'est sur et certain que je vais les lire!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne découverte, j'espère que les BD te plairont ;)

      Supprimer
  8. Tu me donnes envie de lire les romans, hop dans ma WL :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah ^^ J'espère que tu pourras les trouver et les apprécier :) Bonne découverte !

      Supprimer