Les dernières chroniques

Pandora Hearts (MOCHIZUKI) ~ Tomes 6 à 10

9.5.18



Série : Pandora Hearts
Mangaka : Jun MOCHIZUKI
Tomes 6, 7, 8, 9 et 10
Ki-oon — 2011
192 pages ; 192 pages ; 200 pages ; 216 pages ; 224 pages


Résumé :
Vincent Nightray a kidnappé Sharon ! En échange de la jeune fille, il exige que Xerxes détruise la clochette arrachée à grand-peine au chat du Cheshire et qui abrite l’un des souvenirs d’Alice… un souvenir qu’apparemment certains ne souhaitent pas voir ressurgir ! Afin qu’Oz puisse se changer les idées après ce fiasco, Oscar décide de s’infiltrer avec lui dans l’école d’Ada, que le jeune rescapé de l’Abysse n’a toujours pas revue depuis son retour…


Mon avis :
Je poursuis ma découverte de la série Pandora Hearts avec les tomes 6 à 10, je suis toujours aussi enthousiaste et émerveillée devant la qualité de l'ensemble. J'ai passé un très bon moment de lecture avec ces tomes, je suis curieuse d'avancer dans cette saga. Elle a de très bons atouts, les personnages sont géniaux, le tout s'avère haletant et riche. C'est un excellent manga.

L'histoire se poursuit et elle s'intensifie. J'ai adoré le fait d'avoir des révélations tome après tome, de faire des découvertes et des rencontres, d'avoir de la nouveauté et de la complexité. C'est intense est très bien mené. Jun Mochizuki sait nous mener par le bout du nez, il nous promène, il nous révèle des détails et nous donne de nouveaux mystères. C'est une série très riche en péripéties et captivante, l'atmosphère est mature, sombre et singulière. Pandora Hearts est une saga unique, et ces tomes ne font que confirmer l'excellence de la série.

Nous cherchons dans le passé d'Alice, les premiers fils se rattachent entre passé et présent. J'ai fait des découvertes extraordinaires concernant Gilbert, Vincent, Xerxès Break, et sur bien d'autres protagonistes. La tragédie du Sablier prend enfin forme dans mon esprit, je parviens à dessiner les fils complexes des relations qu'entretiennent tous ces personnages. Il y a toujours cette volonté de l'Abysse et les Baskerville qui donnent beaucoup de noirceur à l'ensemble, du mystère, de la violence. Les histoires sont magnifiées par des illustrations merveilleuses ! Sérieusement, les dessins sont magnifiques. Chaque personnage possède son design, les décors sont soignés, le trait est super beau à voir. Les émotions et les actions rendent très bien, visuellement, ça me plaît énormément.

L'histoire possède un fil rouge véritablement passionnant à lire grâce à un scénario bien présenté, lisible. Il y a une multitude de dialogues qui nous aident à comprendre les personnages et leur psychologie, à comprendre l'histoire principale, pour rire et se détendre. C'est un équilibre très chouette. De plus, le texte est de très bonne qualité, clair et précis, recherché avec des sujets abordés par toujours facile. On parle de l'amitié, de ce que l'on est prêt à faire pour sauver ceux qu'on aime, d'identité, de vengeance, de pouvoir, de mort.

J'ai apprécié faire la connaissance des nouveaux personnages comme Jack, Glen, Elliot Nightray, Rufus Barma ; ils apportent un vrai plus à l'intrigue, ils s'avèrent super intéressants à suivre et s'intègrent bien en face des personnages déjà connus. Je suis toujours aussi fan de Gilbert, c'est mon chouchou et que j'adore son histoire, son design, sa personnalité. J'apprécie Oz, il est adorable, attachant tout comme Alice, j'aime bien ces personnages à la fois fort et sensibles, ils sont géniaux. Je suis fan de Jack, je le trouve bienveillante, sympathique ; Glen est mystérieux et fascinant, Xerxès Break devient de plus en plus extraordinaire, comme Vincent, je commence lui aussi à le regarder différemment.

En conclusion, les cinq tomes que j'ai lus se complètent parfaitement et nous aident à la compréhension des premiers. Les choses apparaissent plus clairement, et pourtant, il y a des nouveaux personnages, des faits qui se complexifient et des mystères qui s'épaississent. J'admire le travail de Jin Mochizuki qui sait mener avec brio son scénario, parce que tout s'imbrique parfaitement. L'histoire s'avère passionnante à suivre, les personnages sont délicieux à suivre, les dessins sont magnifiques. Il y a toujours un petit quelque chose qui nous fait tenir jusqu'au bout du tome et qui nous pousse à voir la suite.

- Livres empruntés à Nephtys


Petits mots:

  1. Je n'ai toujours pas lu de mangas... Il faut vraiment que je franchisse le pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Ne t'en fais pas, tu en liras quand tu en auras vraiment envie, le temps et avec la bonne série entre les mains (ou un bon one-shot).

      Supprimer
  2. C'est moins "space" que ca en a l'air sur les illustrations de pdg qui sont effectivement plutôt chouettes.

    RépondreSupprimer
  3. oh j'aimais bien cette série !

    RépondreSupprimer