Les dernières chroniques

La Vague (STRASSER)

24.6.18


Titre : La Vague
Titre VO : The Wave
Auteur : Todd STRASSER
Pocket — 2008
222 pages


 
Résumé :
Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement, la Vague, aux slogans fort : "La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action". En l'espace de quelques jours, le paisible lycée californien se transfgorme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur livre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage. Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?

Mon avis :
Ca fait un bout de temps que je vois ce livre et que j'ai entendu parler du film. Les deux me tentaient, mais j'attendais d'en avoir vraiment envie pour me plonger dedans. J'ai emprunté le livre à la bibliothèque et je l'ai lu assez rapidement, en deux jours. Il est court et la typographie est de grande taille, cela occasionne quelques défauts ; pourtant, j'ai bien aimé cette lecture qui est choc et fascinante. C'est un roman qu'il faut avoir lu au moins une fois, et je suis curieuse d'en voir l'adaptation.

L'histoire se base sur des faits réels, ça donne un caractère hallucinant à l'expérience. C'est déjà terrorisant de voir jusqu'où les nazis ont pu manipuler et endoctriner le monde ; alors se dire qu'en si peu de temps, un prof d'histoire a pu faire repartir la machine, c'est impressionnant. On a envie de mettre de la distance, comme les personnages au début, on a envie de se persuader que c'est un jeu, une expérience banale. Et finalement, au fil des chapitres, on remarque très bien les changements, la perversion et les problèmes. Cette expérience est poignante et prouve que tout peut recommencer.

L'intrigue s'écoule rapidement, les chapitres sont d'une taille moyenne, avec une police d'écriture importante, un interligne bien présent. De ce fait, j'avoue que j'aurais aimé en savoir plus. Toute cette affaire manque clairement de profondeur, le peu donné nous rend touché et captivé. Cependant, j'aurais aimé savoir ce que chaque individu pensait de cette affaire, comment ont ils réagit devant tel ou tel fait, comment ils se sont délivrés de cette machinerie. Il n'y a que Laurie et le professeur d'histoire que nous suivons "quasiment" pas à pas. C'est si peu en comparaison du monde touché par cette expérience qui aurait gagné à être plus poussé en terme de détail. On dit que le prof n'aurait pas pu en parler pendant des mois de ce qui est arrivé, des témoignages auraient été intéressants, comme un plus pour comprendre.

L'histoire développe le quotidien tranquille d'un lycée des années 60 dans lequel Ben Ross enseigne l'Histoire. En présentant un documentaire sur les nazis, nombreux sont les élèves incrédules devant le sujet. Comment les allemands ont pu se laisser prendre dans cet engrenage ou dire ne pas être au courant de tout ce qui se passait dans les camps ? Le prof lance alors l'expérience : La Vague. La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action. Petit à petit, le mouvement se popularise et conquiert le lycée entier, créant des incidents de plus en plus grave et microcosme totalitaire. L'intrigue est prenante, l'ambiance devient sombre, on sent inquiet, complètement submergé par la violence des événements contés et la docilité ahurissante de tous ces lycéens. Les émotions sont là, la colère et la tristesse aussi, l'auteur parvient bien à nous toucher et nous émouvoir à travers ce récit. La fin est tranchante, sèche, brutale, mais je l'ai beaucoup aimé. Le style est simple, droit, fluide à lire.

Je n'ai pas su m'attacher aux personnages, excepté Laurie et Ben Ross. La première défendait les valeurs de la Vague, avant de totalement dénoncer les dérives du projet. J'ai adoré cette lycéenne sympathique, déterminée et qui n'a pas eu peur de parler des problèmes instaurées par ce mouvement. J'ai eu peur pour elle à plusieurs reprises. J'ai adoré les conversations qu'elle a avec sa mère et son père, ça renforce les craintes et les doutes, ça renforce l'importance de penser par soi-même. Quant à Ben Ross, je l'ai autant apprécié que détesté, c'est un super bon professeur, on sent qu'il est passionné. Toutefois, son expérience le rend effrayant, il a le pouvoir, il est le guide, l'investigateur du mouvement. Cet excès de confiance fait qu'il devient terrifiant. Le changement est bien pensé et le rappel à l'ordre bien trouvé.

En conclusion, c'est un bon roman. Il a de très bons atouts pour être inoubliable : le concept, l'idée de l'expérience, la compréhension de l'endoctrinement, sa fin brutale et poignante, le contexte, les émotions... Une fois que je l'ai ouvert et que je suis entrée dans le récit, il m'a été compliquée d'en sortir. Je tenais à savoir jusqu'où Ben Ross et la Vague engloutiraient ce lycée, le magnétisme est assuré jusqu'aux dernières lignes. Même si, pour moi, il manquait encore de précision, de notes complémentaires, de témoignages et d'informations sur cette expérience et ses conséquences, sur celles et ceux qui l'ont vraiment vécu. En tout cas, ce fut une très bonne lecture qui ne laisse pas indifférent.

Petits mots:

  1. J'en garde des sacrés souvenirs ! :D

    Satine's books :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très marquant, ça fait un an que cette chronique est faite, je me souviens toujours de cette lecture ^^

      Supprimer
  2. Ah oui j'en ai pas mal entendu parler mais pas vu ni lu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te tente (l'un ou l'autre), j'espère que tu auras l'occasion de le voir :)

      Supprimer
  3. L'idée est vraiment pas mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le concept est réellement intéressant, je suis d'accord :)

      Supprimer
  4. On en a beaucoup parlé en psycho ! Incroyable cette expérience ! J'adorerai lire le livre ou voir le film :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien aimé l'étudier, j'espère que tu pourras voir le film ou découvrir le roman ^^

      Supprimer
  5. J'ai vu le film qui m'a beaucoup marquée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film me fait super envie, j'espère le voir un de jours ^^

      Supprimer