Les dernières chroniques

Les Héritiers d'Enkidiev (ROBILLARD) ~ Tome 4 : Le Sanctuaire + Tome 5 : Abussos

15.8.18

Auteur : Anne Robillard
Titre : Le sanctuaire
Tome 4
Série : Les Héritiers d'Enkidiev
Michel Lafon
331 Pages
15€
Livre emprunté à Lady Nephtys


Résumé :
Invoqués par Hawke, les Sholiens reviennent graduellement à la vie et construisent un sanctuaire dans la falaise de Shola où ils préparent l’avènement du dieu unique…
Dans les mondes célestes, rien ne va plus! La déesse mère ordonne à ses petits-enfants de régler leurs différends entre eux, sinon elle leur retirera tous leurs pouvoirs.
Onyx continue de chercher sa fille, mais sa piste est de plus en plus floue. Forcé de rentrer chez lui les mains vides, il a bien vite recours à la sorcellerie pour obtenir les réponses qu’il cherche.
Entretemps, le jeune Wellan fait d’étonnantes découvertes sur les origines des gens qui l’entourent…


Mon avis :
Un excellent tome ! Je viens juste de refermer le livre et la saga promet de monter crescendo, chaque tome devient meilleur que le précédent. C'est sincèrement une bonne suite à nos Chevaliers d'Émeraude.

Je suis conquise par la foule de révélations et d'informations que nous donne l'auteure, mais cela entraîne inévitablement de nouvelles questions auquel je vais devoir patienter pour en connaître le fin mot. Ce tome poursuit la grande entreprise de nous montrer le Nouveau Monde d'Enlilkisar, avec Agénor ou encore Pélacar et Madidjin. Anne Robillard est réellement douée pour inventer de nouveaux territoires qui savent se différencier les uns des autres, puisque les civilisations incas ne sont pas les seules utilisées, j'ai ressenti une influence un brin orientale à Madidjin.

Je suis surtout très heureuse de voir Lessien Idril et son mari Abussos, deux divinités importantes, puisqu'elles sont les grands-parents de Parandar, Akuretari, Théandras, Etanna et Lycaon. J'aime beaucoup ces deux protagonistes et ce qu'ils représentent en matière de théologie, ceci nous prouve que l'univers d'Anne Robillard sait employer ses sources avec intelligence. Les problèmes de nos trois panthéons se détériorent avec le temps. Ils sont menacés d'extinction par leurs grands-parents, Solis déserte le panthéon des félins et Azcatchi décide de vouloir supplanter son père Lycaon. Le grand conseil organisé par Lessien Idril et ses conséquences sont des chapitres clés dans cette saga. J'ai sincèrement apprécié en apprendre davantage sur la religion de l'univers de l'auteure.

Un autre de mes souhaits fut exaucé, celui de connaître les Sholiens ainsi que la mission d'Hawke. Il doit aider les Sholiens à revenir en vie et à rétablir le culte d'Abussos. Notre elfe doit aussi bâtir un sanctuaire à Shola pour ce même culte. Je suis contente de revoir Hawke et sa famille, j'avoue que c'est un personnage qui a gagné en intensité et en importance durant la première série.

Côté panthéon félin, on continue à faire connaissance avec ses principaux concernés, comme Anyaguara ou Solis, ce dernier m'a particulièrement interpellée. J'avoue être surprise de la vérité le concernant et pourtant, j'adore son personnage. J'ai hâte de le revoir dans les prochains tomes. Comme Mahito, adorable et pour le moment différent du restant du panthéon, lui aussi j'ai hâte de le revoir par la suite. Côté panthéon oiseaux, ils sont sérieusement touchés par la fourberie d'Azcatchi qui s'est tout simplement improvisé dieu unique de son panthéon. Il commence par tuer ses semblables, prouvant qu'il est prêt à tout et qu'il demeure effrayant.

L'histoire est ponctuée de rebondissements extraordinaires qui nous tiennent en haleine durant toute la lecture, notamment les révélations que Wellan va découvrir sur lui et sur certains de ses proches. Quelle surprise, on ne s'y attend pas et pourtant, quels rebondissements pour la saga. L'action est présente, les doutes et les questions aussi, l'émotion pointent souvent son nez, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer une seule seconde.

D'autant plus que nos héros continuent leurs vies. Atlance et Katil s'installent ensemble, Fabian apprend la cruelle vie chez le panthéon falconiforme, Swan et Onyx paraissent plus éloignés que jamais, Jenifael et Hadrian se marient – mais la cérémonie tourne court. Il y a tellement d'événements et de personnages aux vies complexes et remplies que l'on ne peut pas s'ennuyer. Pour terminer, la plume de l'auteure est agréable, fluide et travaillée. Les descriptions nous plongent facilement dans cet univers riche et dans les émotions des protagonistes tandis que les répliques sonnent juste.

En somme, Le sanctuaire est très centré sur les querelles entre les trois panthéons, mais également sur les problèmes que connaît chaque panthéon avec ses sujets. Le couple originel Lessien Idril et Abussos fait leur apparition et semble avoir beaucoup de secrets. L'aventure se poursuit pour chacun de nos héros qu'ils soient sur Enlilkisar ou Enkidiev et ce tome possède de nombreux rebondissements très intéressants pour la saga. Ce tome entre donc parmi mes préférés de cette nouvelle série. J'ai hâte de pouvoir lire la suite.




Auteur : Anne Robillard
Titre : Abussos
Tome 5
Série : Les Héritiers d'Enkidiev
Michel Lafon
316 Pages
15€30
Livre emprunté à Lady Nephtys


Résumé :
Quatre des enfants des dieux fondateurs commencent à découvrir leurs fantastiques pouvoirs, mais aussi leur bouleversant destin. Rejetés par leurs proches, Nashoba et Napashni devront se créer une nouvelle vie répondant davantage à leur nature... Désirant plus que tout au monde retrouver son défunt fils Nemeroff, Onyx se livre à un rituel interdit de nécromancie destiné à le ramener des grandes plaines de lumière. Le monde des dieux est violemment ébranlé lorsque le portail des disparus est arraché de ses gonds et que deux entités célestes en sont extraites.


Mon avis :
Une bonne suite pour moi, elle lance de nouvelles intrigues qui risquent de chambouler définitivement l'avenir d'Enlilkisar et d'Enkidiev. Ces rebondissements très intéressants donnent à réfléchir sur nos héros et leur devenir et rien que pour ça, il mérite d'être lu.

L'intrigue est riche en événements. Les révélations sont nombreuses comme les surprises, mais toute cette ambiance frénétique sait aussi trouver un équilibre dans les passages plus simples. Le rythme est donc plutôt bien orchestré par l'auteure sans jamais que l'on ressente la moindre trace d'ennui. Quant au final, il est grandiose, je sens que le sixième tome va être décisif pour la suite de la série.

Le style de l'auteure s'est amélioré au fur et à mesure que la saga avance, c'est agréable de voir une telle évolution, surtout si comme moi, on relit l'intégralité de cette série. Les descriptions sont agréables à lire, elles nous plongent directement dans l'univers fabuleux d'Anne Robillard. Les dialogues sonnent juste, ils sont toujours pertinents et les émotions sont bien dosées, c'est fluide et c'est travaillé. La plume de l'auteure est un vrai régal.

Les personnages évoluent également. Ces héritiers deviennent parents, je pense à Mali ou à Katil. Ils apprennent à canaliser leurs pouvoirs en ce qui concerne Marek et Cornélianne, ils nous offrent de beaux passages, à la fois drôle et touchant. Les enfants grandissent, leurs personnalités s'affirment tandis que leurs parents doivent déterminer l'origine de certains d'entre eux. Les panthéons leur ont donné beaucoup d'enfants et je sens que ces derniers vont faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Sans compter les propres enfants d'Abussos et de Lessien Idril, capables de tout, en bien ou en mal.

Nos héros préférés sont eux aussi confrontés aux difficultés. Jenifael va devoir apprendre à connaître son geôlier Mahito, Wellan se voit retirer tous les ouvrages qui auraient pu donner des clés déterminantes pour le futur. Swan se pose de plus en plus de questions au sujet d'Onyx et celui-ci surprend toujours et encore son entourage. Je suis déroutée du chemin qu'il emprunte, car je le juge très hasardeux et j'ai peur qu'au final, il perde tout. Ce serait dommage qu'il ne comprenne pas avant qu'il ne soit trop tard. J'attends de pouvoir lire la suite avec impatience.

J'étais ravie de retrouver Bridgess, Kira et les autres dans leurs vies de famille, dans leurs angoisses sur les futurs jeux divins. On ressent le danger qui plane, mais on est incapable de savoir où et quand ça va se produire, on est incapable de sauter une ligne de peur de perdre un indice précieux. Les protagonistes sont vraiment une force incroyable pour cette série, ils sont soignés, humains, courageux – je pense notamment à Maximilien –, et ils sont attachants.

Les derniers chapitres sont extraordinaires, ils amènent un final de haute qualité. L'événement qui va tout chambouler se produit et j'ai hâte d'en découvrir toutes les conséquences, en bien ou en mal. Ce tome sait trouver un bon rythme, entre paix et frénésie, entre calme et action, tout en proposant une nouvelle fois des péripéties surprenantes. Nos protagonistes évoluent toujours, ils grandissent et gagnent en importance, les enfants que l'on nous présente depuis le premier tome pourraient bien être cruciaux pour la suite. J'aime ce passage de flambeaux d'une génération à une autre. Je suis tout de même ravie que l'auteure n'oublie pas les premiers héros. Le style est soigné, l'intrigue intéressante, c'est réellement un bon tome, il introduit tous les ingrédients pour proposer un arc narratif explosif.

Petits mots: