Les dernières chroniques

Le pays des contes (COLFER) ~ Tome 6 - La collision des mondes

9.9.18

Titre : La collision des mondes
Titre VO : The Land of Stories, Worlds Collide
Tome 6
Série : Le pays des contes
Auteur : Chris COLFER
Michel Lafon — 2018
328 pages
16€95


- Résumé -
Alex a disparu ! Pire, le sortilège de Morina l'a transformée en enchanteresse maléfique. Cela ne pouvait tomber plus mal, la brèche entre le Pays des contes et notre monde est désormais ouverte : héros comme vilains peuvent passer de l'un à l'autre selon leur bon vouloir. Alors que New York découvre avec stupeur l'existence de la magie, Conner, aidé de Rouge, Boucle d'Or, Jack et de son armée littéraire, doit à tout prix libérer sa sœur. Car seuls les jumeaux peuvent affronter la plus grande menace qui ait jamais existé. Une menace qui plane de toute sa noirceur sur l'ensemble des mondes...

- Mon avis -
Le voici, le voilà le dernier tome de cette saga absolument merveilleuse qu'il me tarde de la relire ! A peine la dernière page terminée que je complote déjà pour me trouver du temps et recommencer depuis le début... Ce sixième opus a été un réel coup de cœur. Il est plus court que les autres tomes, mais il est intense, riche en émotions, inoubliable à l'image de toute la saga qui entre désormais dans mon panthéon des œuvres préférées.

L'histoire est une suite directe au tome 5, pas de temps mort et nous voilà projeté dans la grande guerre qui se prépare, qui enfle et explose. J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous plonge dans le pays des contes et au cœur de New York envahit par le pays des contes. Cela donne des situations rocambolesques, des moments hilarants et des quiproquos savoureux. Conner est bien décidé à retrouver sa sœur et à la sauver, Morina est bien décidée à détruire les mondes et Grenouille cherche plus que tout un moyen de quitter le terrible monde du miroir. Entre la magie, de bonnes surprises et des retrouvailles bien pensées, bataille, rebondissements et plans machiavéliques, le final est franchement plaisant. Je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer et j'admets avoir eu un gros coup de cœur pour l'arc narratif autour de Grenouille.

L'auteur donne une très belle conclusion à sa saga à travers un prologue et un épilogue qui se complète avec le récit, bourré de références au premier opus avec un chouette clin d'oeil aux dernières lignes, avec quelques références sur la propre vie de Chris Colfer. La bataille aurait pu être un poil plus complexe, toutefois, vu le nombre très important de personnages impliqués, je suis contente que l'auteur ai fait simple. En plus de ça, je ne suis pas branchée batailles, donc si je n'ai pas lu en diagonale cette partie, c'est qu'elle devait être parfaite dans le rythme et l'écriture. Savoir qu'il s'agit là du dernier tome donne une saveur particulière, même si la fin ne se ressent que dans les toutes dernières pages, on savoure chaque instant passé avec chacun des protagonistes.

Ces derniers sont tellement attachants ! L'auteur nous a donné des personnages inoubliables et très loufoques. Robin des Bois est une pépite avec son style inimitable de parler, Arthur est si loyal, Mère l'Oie est fidèle à elle-même, Rouge reste naïve et centrée sur la mode, Grenouille est un réel coup de cœur... Chaque personnage, antagonistes ou non, apporte sa touche, son univers (Peter Pan, Alice au pays des merveilles, les contes, etc.), sa personnalité et sa manière d'être. Ce qui fait qu'une fois réunie, c'est un sacré chantier, irrévérencieux, haut en couleur et hilarant ! Les répliques m'ont souvent arrachés un sourire, en particulier Rouge, Robin des Bois, la reine Cyborg, la Mère l'Oie...

Après avoir mis Conner et son don pour l'écriture en avant, ce tome-ci met un point d'honneur a conclure l'arc narratif sur Alex, ses pouvoirs, son histoire. C'est le gros coup de cœur (après Grenouille) de ce tome. Les émotions d'Alex, ce qu'elle a enduré et ce qu'elle ressent, ce qui lui arrive est très touchant, pour ma part, ça m'a énormément fait du bien de me retrouver là-dedans et d'avoir de si beaux messages à conserver. Les jumeaux sont séparés, mais l'un est l'autre savent se débrouiller seuls et surtout, ils nous prouvent qu'ils seront toujours l'un pour l'autre. Le duo Alex et Conner a été fantastique à suivre du début à la fin, ce final a totalement assuré !

L'univers ne gagne pas en précision, mais je trouve qu'il apporte de jolies conclusions, notamment avec cette belle surprise concernant la méchante reine. Chaque problème majeur a eu pour moi des réponses, même si je regrette de ne pas en avoir davantage. Je pense que vu l'importance de l'univers, l'attachement ressenti envers les personnages, c'est triste de devoir les laisser et j'aurais aimé les revoir, en apprendre plus sur eux. En tout cas, les explications et conclusions sont très chouettes et me suffisent pour cette première lecture. Pareil pour la plume de Chris Colfer qui gagne encore du galon avec ce tome. L'auteur maîtrise son univers, ses personnages, il leur donne du peps, un humour bien particulier. Les descriptions comme les dialogues font avancer le récit, c'est fluide et très agréable à lire, c'est précis et soigné sans être trop indigeste.

Pour moi, cette lecture fut un coup de cœur, c'est divertissant, amusant, entraînant. C'est une lecture qui fait du bien, je retrouve de vieux amis, je vis avec eux des moments de rires, de tensions, d'aventures et de magies. J'avais très souvent un sourire aux lèvres devant les réactions des personnages, leurs répliques, devant certaines situations comme ce pauvre général de l'Armée qui essayait tant bien que mal de sauver New York sans réellement comprendre ce qu'il devait faire. J'ai eu beaucoup d'affection pour les personnages, j'ai apprécié le récit, ce qu'il offrait en terme de rebondissements, de final. Comme je l'ai dit, cette saga restera dans mes tops séries et je la relirais comme je peux relire mes contes préférés, avec l'intention de passer un chouette moment sans prise de tête, retrouver des amis, se souvenir des grands moments. C'est ça la magie du pays des contes, elle se consomme sans modération, dans une plongée en enfance où l'on retrouve son âme d'enfant durant six tomes.

Petits mots:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tellement triste d'avoir dit au revoir à cette saga chère à mon coeur :'(
    Pour moi, ce tome 6 n'est pas un coup de coeur (comme le 5), j'ai été un peu déçue par cette bataille un peu trop facile à mon goût. Je m'attendais à plus d'opposition de la part des méchants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'admets que les méchants auraient pu résister un peu plus ^^ Je comprends parfaitement ton avis sur la question ! C'est vrai qu'il est triste de terminer une série.

      Supprimer
  3. roh c'est super tout et la couverture est sublime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couvertures sont magnifiques ^^ Et la série mérite le détour :)

      Supprimer
  4. Il faudrait vraiment que je continue la saga, je n'ai lu que le premier tome mais j'avais plutôt apprécié l'univers, et les jumeaux étaient agréables à suivre ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut continuer la saga ^^ De toute façon, je les ai, tu peux les emprunter quand tu voudras :D

      Supprimer
  5. J'avais adoré les deux premiers tomes, il faudra vraiment que je lise la suite! *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, j'espère que tu auras l'occasion de terminer cette saga et de passer un aussi bon moment qu'avec les deux premiers ;)

      Supprimer