Les dernières chroniques

Le Petit Prince : le roman d'Antoine de SAINT-EXUPERY + l'adaptation en film d'animation

3.2.19

Auteur : Antoine de Saint-Exupéry
Titre : Le Petit Prince
Folio Junior édition spéciale
1997
124 pages
Publication d'origine : 1943


- Résumé -
Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait :
- S'il vous plaît... Dessine-moi un mouton !
- Hein !
- Dessine-moi un mouton...
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.



Mon avis :
Un conte pour enfant ? Oui, mais c'est trop réducteur. Je m'insurge contre ceux qui pensent que ce livre est exclusivement réservé aux enfants, c'est faux. Une première lecture lors de l'enfance ne permet pas de comprendre toute la portée symbolique des phrases comme "On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux" ou encore "C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante".

Je ne l'ai jamais lu étant enfant et je l'ai lu l'année dernière. C'est un livre plein de poésie, bien écrit, avec de nombreuses citations cultes. Il est à lire et à relire. Il se lit vite, mais il nous transporte loin, on suit le Petit Prince à chacun de ses pas, rencontrant une foule de protagonistes divers et drôles. J'ai adoré le renard ou encore le roi de l'astéroïde 325... Même le businessman qui compte les étoiles m'a énormément plut. C'est un livre riche en histoires belles et touchantes, comme celle avec la rose.

C'est un vrai bijoux de la littérature, avec une histoire forte et admirable d'amitié entre le narrateur et le Petit Prince que j'ai suivie avec engouement sans jamais pouvoir détacher ses yeux des pages. L'histoire mêle fantaisie si l'on s'arrête du côté des métiers inventés par Saint-Exupéry et aventure si l'on s'en tient aux rencontres du Petit Prince. C'est cette dimension de pure originalité et de fantaisie qui m'a certainement le plus enchantée. J'aime cet univers côtoyant le réel et l'irréel, la fantaisie, voire même un brin loufoque et surnaturel.

Nous avons deux personnages principaux, le narrateur et le Petit Prince. On s'attache avec facilité à eux, j'ai une préférence pour le Petit Prince et pour ses répliques si justes et belles. Le succès de cette oeuvre n'est pas à nier, le livre est un beau voyage à travers les étoiles et il se doit d'être lu et relu, que l'on soit un enfant, un adolescent ou un adulte. J'estime qu'il est intemporel et universel. La fin est particulièrement touchante et m'a émue, c'est une belle fin.

En conclusion, je crois que vous l'avez deviné, il faut lire cet ouvrage culte et indémodable pour sa poésie, son originalité, ses personnages aussi loufoques que censés, sa philosophie particulière. Un coup de coeur pour moi.


Le Petit Prince
Réalisateur : Mark Osborne
Compositeur : Hans Zimmer + Camille pour 3 chansons
Casting VF : Andrea Santamaría, Clara Poincaré, André Dussollier, Florence Foresti, Vincent Cassel, Guillaume Gallienne, Laurent Lafitte, Vincent Lindon, Guillaume Canet, Marion Cotillard
Animation, Fantastique — 2015 — 1h 42 minutes

Synopsis -
C’est l’histoire d’une histoire. C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes. C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi. C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

Mon avis -
J'aime ce roman depuis que je l'ai découvert, je le relis quasiment chaque année tant il m'inspire, me plaît, me touche. Chaque relecture me permet de redécouvrir une nouvelle facette d'un personnage, un nouveau message, de comprendre un événement différemment... c'est un de mes romans préférés, si ce n'est mon roman chouchou.

Cette adaptation, elle est particulière. Elle marche à la fois sur le chemin d'une adaptation classique tout en offrant de la nouveauté, de l'originalité, un plus par rapport à ce que l'on connaît du roman de base. Cela ne plaira pas à tout le monde, ça va de soi, néanmoins, j'ai passé un très bon moment devant ce film que je m'achèterai probablement pour le revoir. En tout cas, il y a une chose de passionnant dans ce film, c'est qu'il ne trahi pas l'esprit du Petit Prince, il reprend parfaitement l'essence du roman, ce besoin de grandir sans perdre sa magie d'enfant.

Il y a deux histoires en une. Celle de la petite fille dont la mère orchestre chaque moment de sa vie pour lui offrir le meilleur futur possible. La petite fille accepte cette vie, persuadée que sa mère le fait pour son bien. Pas de place pour les enfantillages, les futilités, en particulier celles provenant d'un vieil excentrique qui lui sert de voisin. Ce dernier, c'est l'Aviateur, celui du roman, celui qui rencontra le Petit Prince. L'Aviateur raconte son histoire, raconte le voyage du Petit Prince, il a en autant envie que besoin de le faire. Les deux intrigues sont liées, elles se mêlent à merveille, avec innocence, simplicité, fracas et maturité. C'est très particulier, mais j'ai bien aimé. Pour être davantage honnête, j'ai été transportée dans le film du début à la fin - excepté durant une petite partie, lorsque la petite fille part à la recherche du Petit Prince. Le début de cette partie m'a perdue pour mieux me rattraper ensuite. 

Globalement, cette histoire est formidable d'un point de vue philosophique. On nous parle de chemin de vie, de préparation à l'avenir, de ne jamais perdre ses yeux d'enfants, on retrouve tous les beaux messages du roman à travers la rose, le renard, le roi, le business man ou encore le vaniteux. Ces thèmes et sujets sont abordés autant dans l'histoire du Petit Prince que dans celle de la petite fille. L'ambiance est à la fois joyeuse, légère, mélancolique, triste ; il y a une belle palette d'émotions. 

Esthétiquement, j'ai apprécié le spectacle. D'un côté nous avons une jolie 3D, de belles animations, un design vraiment chouette pour l'Aviateur, pour la mère et sa fille. De l'autre côté, c'est un bonheur d'avoir cet effet papier mâché, papier découpé et dessin pour conter l'histoire du Petit Prince. J'ai aimé ce mélange visuel, c'est étonnant et pertinent, d'autant plus que les personnages ressemblent pas mal aux dessins d'Antoine de Saint-Exupéry, ça m'a bluffée. Je terminerai avec une VF super stylée, j'ai adoré la voix du Petit Prince qui manifestement est celle de Miguel dans "Coco". J'ai bien aimé la voix du renard, de la rose, de la mère de la petite fille... Les voix sont bien choisis et j'ai apprécié les découvrir.

Petits mots:

  1. Ouiii, je suis contente de lire ton avis sur ce livre et tu sais que je partage totalement ton point de vue. Un livre qui peut se lire et se relire à tout âge, qui dévoile toute sa beauté et sa puissance pour peu qu'on ouvre son coeur.
    Je n'ai vu aucune adaptation du livre, peut-être en visionnerai-je une un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de voir le film, il est à la fois fidèle à l'esprit et surprenant ^^

      Supprimer
  2. Je compte bien le relire cette année, la dernière fois que je l'ai lu c'était en primaire \o
    Cette adaptation me donne très envie, tout comme le dessin animé !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu ce livre à l'école primaire et j'en garde un très bon souvenir ^^ Ton avis m'a donné envie de le relire cette année (mieux vaut tard que jamais ;-) Je me suis extrêmement retrouvée dans ce que le roman te fait ressentir car je ressens exactement la même chose en lisant Alice au Pays des Merveilles (c'est mon petit prince à moi ;-) Je pourrais le relire sans jamais m'en lasser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je relise Alice au pays des merveilles, j'avais beaucoup aimé ma première lecture. C'est cool d'avoir des livres doudous :) Bonne relecture du Petit Prince !

      Supprimer