Magus of the Library (IZUMI) ~ Tome 1


Magus of the Library de Mitsu IZUMI
Tome 1
Ki-oon – 2019 – 230 pages
Trigger Warning (mise en garde) - discrimination


Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?


Un manga qui me faisait de l’œil depuis très longtemps, je suis heureuse d’avoir pu me procurer le premier opus et je suis désormais très impatiente d’obtenir les deux autres ! C’est clairement un très bon tome 1 et il promet une série envoûtante et passionnante. En 230 pages, la mangaka parvient à introduire un bel univers et de sympathiques personnages, tout en offrant une petite intrigue intéressante en compagnie de sujets captivant.

Nous sommes dans un univers de fantasy très atypique. Notre héros possède de belles oreilles pointues qui est un sujet de moquerie et d’humiliation de la part des habitants de son village. Il y a de la magie et des créatures enchantées très intéressantes, je suis curieuse d’en savoir plus d’ailleurs. Et tout ce monde est centré sur l’orient, on y voit un désert, des chameaux et dromadaires, les vêtements comme les décorations sonnent oriental, c’est donc fasciné que j’ai parcouru rapidement les illustrations et pris le temps d’en découvrir chaque élément par la suite.

Il y a ensuite toute cette mythologie autour du livre, de lecture : de l’apprentissage de la lecture aux bienfaits de lire, en passant par les bibliothèques, l’acquisition et la restauration des ouvrages… C’est super prenant de découvrir un univers basé sur le livre, il a un poids économique, politique et magique. J’ai aimé découvrir le petit Shio ainsi que les envoyées de la Bibliothèque Centrale, voir leur passion. Sans oublier cet appel de l’aventure, cette envie de Shio de parcourir le monde et d’y faire de beaux voyages, rencontrer des gens, vivre des péripéties palpitantes. J’ai adoré du début à la fin la construction de cet univers, ainsi que les thèmes abordés : l’accès à la lecture, la famille, l’amitié, la différence.

Je suis bien consciente qu’il s’agit tout de même d’un premier tome, si pas mal de notions et d’explications sont données, il reste beaucoup de mystères et de questions. Comme ces livres magiques et dangereux, comme les oreilles pointures de Shio, comme ce lien plus puissant qu’il tisse avec des livres et des créatures fantastiques, comme la Bibliothèque Centrale… Bref, ça reste un tome fait pour présenter et piquer notre curiosité, s’il s’y passe une belle histoire, tout reste à construire ! L’intrigue est un beau prologue, on y découvre les personnages avec lesquels on va certainement passer de beaux moments, c’est rythmé, drôle et énergique, contemplatif et poétique, touchant et tumultueux. La mangaka offre une belle palette d’ambiances et d’émotions.

Les personnages sont très attachants, je pense notamment à Shio qui en quelques pages a su captiver mon attention et se rendre sympathique. Il est curieux et plein d’imagination, sensible et empathique, c’est un garçon débrouillard et déterminé à faire de son rêve une réalité. Son amie Sakiya est trop adorable, très amicale et honnête, soucieuse et avec un sacré courage quand la situation l’exige. Les Kahunas sont également géniales ! Anzu fut épatante, à la fois d’une bienveillance et d’une politesse incroyable ET d’un côté terrifiant, Nannako et Pipili m’ont amusée en particulier la seconde, Sedona est mon petit coup de cœur, elle tisse une relation amicale avec Shio, j’ai adoré leurs discussions. Elles sont toutes passionnées par les livres et leur entrée dans la vie de Shio va être fracassante et promesse d’un bel avenir. Je suis très curieuse de les revoir par la suite.

Je terminerai cet avis avec le style graphique de la mangaka qui est merveilleux. C’est un style que j’affectionne, il me rappelle le détail et le souci de l’ambiance de Bride Stories avec des traits qui me rappellent Shugo-Chara. Je suis très fan de ce trait fin et soigné, de la précision dans les détails des décors, des créatures, des vêtements ou des expressions. Les couleurs de la jaquette donnent envie d’avoir plus de planches en couleurs. Les dessins ne sont pas surchargés, on peut lire le texte, pareil pour les actions, c’est super lisible. J’apprécie le character design, les personnages sont identifiables, donc impossible de s’emmêler les pinceaux !





Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !


Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Tipeee * Unsplash (Alfons Morales) * BDgest (planches du mangas)

Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'aide : like, commentaires, dons, clipeee, partage ou retweet ici, sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Etsy ou sur Tipeee. Vous êtes trop cool !

0 Commentaires