Les nuages de Magellan (FAYE)


Les nuages de Magellan d’Estelle FAYE
Scrineo – 2018 – 274 pages – 21 €
Trigger Warning (mise en garde) - sang, mutilations, mort


27e siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie Lactée. La nouvelle frontière, ce sont désormais les Nuages de Magellan, mais les Compagnies ont fini par renoncer à tout projet de colonisation, préférant les affaires aux rêves d’exploration spatiale. Deux siècles auparavant, l’humanité a pourtant maîtrisé l’énergie sombre, une ressource quasi illimitée, mettant ainsi fin aux guerres pour les énergies fossiles. Ont suivi plusieurs siècles de liberté, d’exploration, d’avancées… Puis, insidieusement, de nouveaux jeux de pouvoir et d’influence se sont mis en place, conduisant à la multiplication des hors-la-loi. Depuis, un mythe court la galaxie : des pirates auraient créé sur Carabe, une planète perdue, une république idéale, hors d’atteinte du pouvoir des Compagnies. Dans l’un des derniers postes frontières avant les Nuages, Dan, une jeune serveuse idéaliste, chante du blues dans un bar pseudo-texan tout en rêvant d’aventures stellaires. Elle est fascinée par Mary, une cliente taciturne dont on dit qu’elle serait peut-être une ex-pirate… Les Nuages de Magellan n’ont pas dit leur dernier mot !


J’avais découvert l’autrice grâce à une merveilleuse trilogie entre historique et fantastique, La voie des Oracles. Je remercie donc les éditions Scrineo et le site Babelio (Masse Critique) pour cette découverte qui est intéressante, ce fut une lecture sympathique – même si je reste un peu sur ma faim. En tout cas, je reste très fan de l’écriture d’Estelle Faye et j’espère pouvoir lire un jour Les seigneurs de Bohême.

En attendant, j’ai passé un bon moment avec ce roman qui a de très bons atouts pour plaire. Personnellement, j’ai craqué avec cet univers de science-fiction et d’aventure, avec la part belle à des protagonistes féminins, on y parle de piraterie et de révolution, j’ai assisté à un beau voyage avec de belles rencontres, sans oublier les émotions ou l’action. Il y a dans ce roman tout un tas de petits éléments qui maintiennent l’attention éveillée, qui pique la curiosité.

Cependant, et c’est là, le très gros point noir du récit, c’est qu’il est court. De ce fait, j’ai eu cette sensation de rapidité et d’urgence quand j’aurais aimé en savoir plus, me poser pour découvrir certains personnages et m’y attacher. J’ai eu cette sensation d’événements expéditif, de facilité scénaristique par moment, que les choses sont plus décrites que vécues pleinement. Au vu de l’incroyable univers tissé par l’autrice, de l’ambiance atypique et des personnages présentés, le roman aurait mérité de durer un peu plus longtemps.

Toutefois, je reste enthousiasmée par tout ce qui est présenté au cours de ma lecture. L’action prend place dans l’espace avec des diversités recherchées d’un point de vue humain ou sur les décors. J’ai aimé ce voyage physique et aussi psychologique entrepris par Dan contre son gré, par incident quelque part. J’ai adoré découvrir les Ennons, c’était fascinant à voir. L’univers semble captivant, parce qu’il reprend les codes de la SF, tout en apportant une petite dose de modernité et un petit plus très atypique : j’avais l’impression d’être à mi-chemin entre futurisme et les années 60 avec ce côté jazz, blues, texan… C’était assez audacieux.

D’autant plus que la plume d’Estelle Faye est vraiment chouette à lire, je le savais déjà avec la Voie des Oracles, mais j’adore son travail sur l’aspect introspectif des personnages, le travail sur la mémoire, le lien. Sur de la SF, elle nous propose un beau voyage, avec des termes spécifiques au genre sans nous y noyer, tout est toujours facile d’accès. Les descriptions sont réussies pour poser les décors ou présenter les personnages, c’est une plume presque cinématographique qu’elle est parvenue à créer pour ce roman. Il était très facile d’imaginer les lieux ou les protagonistes.

L’ambiance est assez intimiste, peu de protagonistes principaux, Dan et Mary Reed, peu de personnages secondaires. J’ai évolué dans une atmosphère de nuit, sombre, avec des milieux cachés ou douteux, pas mal de souvenirs de l’âge d’or de la piraterie. C’est une ambiance assez feutrée, j’ai bien aimé. Les scènes d’actions viennent bien rythmer l’intrigue qui nous offre une très belle histoire. Le roman a beau être court, j’ai passé un bon moment à suivre les aventures, et surtout les mésaventures de Dan et Mary. Leur voyage, leur évolution, aussi bien personnelle qu’en duo donne au roman de bons rebondissements et une quête, comme une chasse au trésor, vers la mystérieuse Carabe. L’histoire offre donc son lot de situations périlleuses, de répliques bien cinglantes, de moments de calme ou d’action. Je me suis rarement ennuyée durant ce périple.


Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Tipeee * Unsplash

                                             

Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'aide : like, commentaires, dons, clipeee, partage ou retweet ici, sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Etsy ou sur Tipeee. Vous êtes trop cool !

6 Commentaires

  1. Malgré sa brièveté, j'ai très envie de découvrir ce roman. J'adore la plume d'Estelle Faye ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de le découvrir, moi aussi j'adore la plume de l'autrice, j'ai hâte de découvrir ses autres romans et j'ai très envie de relire la Voie des Oracles !

      Supprimer
  2. Ah super que tu ais passé un bon moment ! Je ne connaissais pas du tout. Dommage par contre qu'il soit court...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Court, mais intense en terme de rythme et d'actions. Du coup, il reste très cool =)

      Supprimer
  3. Je l'avais demandé lors de la Masse critique, mais j'en ai eu un autre 😅
    Je l'avais vu dans la sélection du PLIB il y a quelques temps et depuis, il me tente.
    Ce que tu dis sur l'univers m'intrigue encore plus parce qu'il semble vraiment original :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, l'univers est très sympathique, j'ai adoré découvrir chaque invention de l'autrice. Je te souhaite une belle découverte si tu as l'occasion de le lire :)

      Supprimer