Fullmetal Alchemist (ARAKAWA) ~ Tomes 4 à 6


Fullmetal Alchemist d’Hiromu ARAKAWA
Perfect édition – Tomes 4, 5 et 6
Kurokawa – 2020, 2021 – 250 pages, 270 pages, 260 pages
11 €50
Trigger Warning (mise en garde) - sang, mutilations, mort, expériences scientifiques (alchimiques), meurtre



En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric utilisent une technique alchimique interdite : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience tourne mal : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse, son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu un alchimiste d’État, Edward, surnommé le Fullmetal Alchemist, se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, seule chance de retrouver leurs corps. Les deux frères commencent à enquêter sur un homme étrange, « le fondateur », qui passe pour un faiseur de miracles…


Je poursuis l’aventure Fullmetal Alchemist en compagnie des tomes 4 à 6, des tomes toujours aussi passionnants ! Je reste très fan de cette série et j’espère pouvoir lire les nouveaux tomes prochainement. C’est réellement un manga culte avec une très belle histoire de fraternité, avec des rebondissements prenants, des messages à faire passer, des aspects politiques et scientifiques avec l’alchimie ou les technologies. C’est aussi sombre que drôle, aussi dynamique que riche en émotions, j’ai passé un excellent moment avec ces trois nouveaux tomes.

Les éditions Kurokawa propose une très belle édition pour la série, le format est parfait pour apprécier les illustrations, les pages sont glacées, la maquette est lisible et aérée, la jaquette est merveilleuse avec ce vernis sélectif et les effets métallisés. Les voir côte à côte, tous ces tomes forment un joli arc-en-ciel (ou début d’arc-en-ciel), je suis curieuse de découvrir les prochaines couleurs. Les illustrations sur les jaquettes des mangas sont superbes et les crayonnés sur les couvertures sont très intéressants, donnant de petites informations captivantes. Les quelques pages en couleurs sont très plaisantes à regarder. Cette édition vaut le détour, clairement !

Pour ce qui est des intrigues développées entre le tome 4 et le tome 6, j’ai l’impression d’assister à un tournant très important. J’ai senti que certaines choses se complexifiaient, d’autres gagnaient en intensité, enfin, certains éléments demeurent mystérieux ou inquiétants. J’aime beaucoup le fait que rien n’est épargné aux frères Elric, la mangaka nous ramène dans leur passé, avec des souvenirs douloureux. J’ai découvert un lien fraternel puissant, mais fragile et mis à mal par les diverses péripéties présentes. J’ai surtout découvert de nouveaux personnages qui prennent une place de premier rang et de grande ampleur, ce qui est le cas d’Izumi Curtis, le maître d’Edward et d’Alphonse ou encore de King Bradley, Lin Yao ou Xiao Mei venant du Xing.

De ce fait, tous ces nouveaux personnages apportent leur histoire, leur personnalité et surtout leur part d’ombre, leurs petits secrets qu’il me tarde de percer. J’ai hâte d’en retrouver certains, de voir leur chemin recroiser celui des frères Elric. C’est hyper intéressant de voir comment la mangaka arrive parfaitement à incorporer de nouveaux éléments sans jamais perdre de vue le fil rouge, elle tisse petit à petit un immense canevas qui me passionne. Tout est toujours bien incrusté et expliqué, percutant et inoubliable, épaississant les mystères. Par ailleurs, ces nouveaux personnages sont super captivant, Izumi Curtis est juste géniale, c’est une femme incroyable et un maître redoutable.

Je suis toujours admirative des personnages déjà rencontrés et que j’ai aimé revoir au cours des trois tomes, comme Roy Mustang ou Winry, Armstrong. Les frères Elric sont merveilleux, ni bons ou mauvais, déterminés dans leur quête sans être insensible aux malheurs des autres, complémentaire, c’est un excellent duo à suivre, à voir évoluer au fil du temps.

Les textes sont très agréables à lire, soignés et modernes, sans être trop présent, ils savent donner des informations sur l’histoire, sur les personnages, brouiller les pistes ou expliquer. Les illustrations sont fantastiques, les actions comme les émotions sont explicites, les décors me plongent directement dans des lieux variés (milieu urbain ou désertique, sous-terrain, etc). Le character design est soigné, chaque personnage est identifiable et reconnaissable. Je reste émerveillée par le travail de la mangaka et espère retrouver les frères Elric très vite !


Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Tipeee * Unsplash (Abdulaziz Alfawz) * BDgest (planches du manga)



Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'aide : like, commentaires, dons, clipeee, partage ou retweet ici, sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Etsy ou sur Tipeee. Vous êtes trop cool !

2 Commentaires

  1. C'est super si tu as aimé la suite de la série :)
    J'espère que les autres tomes te plairont toujours autant.

    RépondreSupprimer