Magic Charly (ALWETT) ~ Tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard


Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey ALWETT
Tome 2 | Série : Magic Charly
Gallimard Jeunesse (On lit plus fort) – 2021 – 523 pages – 17€50
Magie | Adolescence | Amitié
Trigger Warning (mise en garde) - violences verbales, incarcération, tortures et mutilations


Saint-Fouettard ! C’est dans cette sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés que sont envoyés Charly et Sapotille. Alors que des forces malfaisantes oeuvrent pour prendre le contrôle de la magie, les deux amis sont plus que jamais déterminés à agir. Mais comment lutter quand on n’a aucun sortilège sous la main ?


Une pépite ! Sincèrement, ce second tome est réussi à plus d’un niveau. C’est loin d’être un second tome de transition, les messages et thèmes abordés sont d’actualités et modernes, j’étais déjà très fan du premier opus et le second a su faire mieux, ET pour finir, le final est extraordinaire ! Magic Charly c’est une série de littérature jeunesse et de littérature de l’imaginaire unique, atypique, magique et probablement à mes yeux un futur classique pour ces deux genres.

La couverture de Stan Manoukian est déjà une pure merveille, avec ces plantes, la présence de la neige, on y voit Saint-Fouettard, le directeur et ses reptiles, une citrolle en quatrième de couverture… sans oublier les effets dorés, le vernis sélectif et les effets de relief ! L’esthétique est soignée et j’ai adoré découvrir les petits dessins à l’intérieur du livre. Une belle briquette au passage, plus de 500 pages, mais quelle aventure ! Je ne les ai pas vues passer ces pages, elles m’ont transportée des premiers mots jusqu’aux derniers, j’étais à fond dans ce second tome : Magic Charly, c’est devenu avec la Passe-Miroir et Oniria, ma trinité en fantasy/fantastique.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce tome. L’atmosphère n’est plus à la découverte ou à l’émerveillement, il y a beaucoup d’émotions comme de la mélancolie, de l’amertume, du chagrin, de l’impuissance, de l’angoisse. J’ai ressenti la lourdeur de Saint-Fouettard qui fout le cafard à tout le monde, ça se ressent dans les descriptions du bâtiment, dans les cours donnés. Sans compter que les enfants / adolescents de l’Institution sont jugés et méprisés, il y a donc un harcèlement pesant, il y a aussi de la crasse et de la pauvreté. C’est lourd, le tome n’est pas toujours joyeux et certains événements sont même révoltant !

À travers Saint-Fouettard, Audrey Alwett passe tellement de messages que j’ai trouvé le tome brillant et intelligent, moderne et engagé. Nous avons tout un pan relié à l’éducation, à la place de l’amour et de la famille, à l’importance de la seconde chance et de l’entraide, une ode à la débrouillardise, j’ai aimé les réflexions sur la pauvreté ou sur la société de Thadam, sur la justice et l’équité. Ca m’a réellement scotchée, c’est toujours très bien amené et jamais hyper moralisateur, juste et engagé, précis et avec une écriture savamment maîtrisée.

Audrey Alwett a une écriture qui me bluffe, j’adore sa manière d’écrire. Les descriptions sont très jolies, les scènes d’actions sont prenantes, les répliques font mouche, c’est élégant et piquant, ironique et drôle, soigné et travaillé tout en étant simple et efficace. D’autant plus qu’elle ajoute de nouveaux personnages, de nouvelles inventions pour étoffer son univers, ce qui le rend vivant et captivant. Il y a Saint-Fouettard, le Purgatone, toutes sortes d’objets inquiétants ou attachants, des créatures formidables ou terrifiantes comme le croquemitaine, les licornes ou les poulpiquets, ou bien les Rumeurs – ces reptiles suivant le directeur pour se renseigner sur tout et tout le monde. Bref, ça fourmille de petits détails, de révélations ou de nouveautés qui me permettent de rester fascinée par le travail de l’autrice.

Du côté de l’intrigue, j’ai beaucoup aimé cette entrée en matière dans Thadam, via le bas de l’échelle sociale, on y voit tous les défauts et les problèmes de cette société qui avec la magie aurait dû être resplendissante et parfaite à nos yeux. À travers les méandres de Saint-Fouettard, Sapotille et Charly vont devoir se reconstruire, chercher des failles à explorer pour lutter à leur manière contre l’Académie et le juge Dandelion, se faire de nouveaux alliés, tout en étant isolés et sans magie. J’ai adoré la débrouillardise de nos deux héros qui prouvent que démunis et sans aucun moyen d’user de la magie, ils peuvent tout affronter ensemble. C’était une très belle histoire, avec des rebondissements, de l’émotion, des révélations, des petits détails intéressants qui me donnent très envie de découvrir le prochain opus. C’était une histoire palpitante, sombre, mouvementée et qui démarre dès le départ sans jamais réellement s’arrêter, notre attention est toujours éveillée.

Enfin, du côté des personnages, quel bonheur de revoir ce duo aussi improbable que merveilleux. Si j’ai parfois du mal avec Sapotille, elle reste incroyable et audacieuse, intelligente et captivante, elle est davantage rudoyée dans ce tome, ce qui la rend plus sensible, plus perdue. J’ai aimé en apprendre plus sur son passé, voir toutes ses failles derrière sa carapace sans pour autant perdre de son charme. C’est une héroïne très intéressante. Mon chouchou reste Charly pour éternel optimisme, sa manière d’être à la fois simple et un brin naïf, plein de ressource et toujours prêt à aider son prochain, avec humour et sensibilité. Il est très attachant et c’était un vrai bonheur de le voir évoluer à travers ce second tome. Les autres personnages sont très intéressants, je pense à Dodeline que j’ai adoré, à June qui m’a bien souvent fait rire, au juge qui est parfait comme antagoniste, au directeur de Saint-Fouettard, à Célestin Bourpin qui m’a totalement charmée. En bien comme en mal, ils apportent tous un truc, ils ont une personnalité bien marquée, un rôle, une histoire qu’il me tarde de percer.


Crédits images :
Livraddict * Flaticon * Tipeee * Unsplash (Ricky Kharawala)


Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'aide : like, commentaires, dons, clipeee, partage ou retweet ici, sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Etsy ou sur Tipeee. Vous êtes trop cool !

                                             


6 Commentaires

  1. Oh c'est une très jolie couverture !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai ce roman dans ma PAL, ton avis me donne envie de vite l'en sortir ! Je garde un bon souvenir du premier tome en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une bonne lecture si tu lances dans ce second tome =)

      Supprimer
  3. Cette saga me tente trooooooop trooooop troooop ! J'espère vraiment pouvoir la lire un jour :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! J'espère que tu auras l'occasion de découvrir la série =)

      Supprimer