Les dernières chroniques

04/07/2016

Milady, collection Pemberley : Scandaleuse Elisabeth (FERNAYE) + Le journal de Mr. Darcy (GRANGE)

Titre : Scandaleuse Elisabeth
Auteur : Eléonore FERNAYE
Tome 1
Série : La famille d'Arsac
Milady (Pemberley) – 2013 – 320 pages


Résumé :
Paris, 1778. Elisabeth d’Arsac est courtisée par une foule de prétendants. Éprise de liberté, elle veut connaître l’amour sans les désagréments du mariage. Au bal masqué, elle rencontre un ténébreux inconnu. D’entretiens galants en heureux hasards, elle s’offre à lui. Se rendant compte que sa belle était vierge, Henry n’a plus le choix : il doit demander sa main. Furieuse, elle espère que son père refusera cette union. Contre toute attente, le compte accepte d’accorder sa fille à l’Américain. Mais ce mariage est-il vraiment le piège qu’elle s’imaginait ?

Mon avis :
Une belle aventure en compagnie d'Elisabeth d'Arsac. Même si la romance n'est pas mon genre de prédilection, j'avoue avoir passé un bon moment avec cette lecture, elle est vraiment ancrée au cœur du 18e. Une lecture rendue possible grâce au site Youboox.

L'histoire nous présente une jeune femme très « scandaleuse » selon les conventions de l'époque. Elle aime sa liberté, le mariage est futur très flou auquel elle parvient toujours à s'esquiver, elle est résolue, s'inquiète de l'éducation des femmes et de leurs places dans la société. Après avoir rencontré Henry Wolton, sa vie change du tout au tout, il devient son amant et doit se résoudre au mariage. J'ai beaucoup aimé l'enchaînement des événements, la manière dont l'auteure pose le cadre et bouleverse celui-ci pour en construire un nouveau. C'était fascinant de suivre l'évolution de ce curieux couple. Il représente tout ce qui est moderne, amour, philosophie, argent, ils sont scandaleux pour ceux qui les entoure et courageux pour la lectrice que je suis. J'aime ce genre d'union balayant clichés et conventions, c'est frais et atypique.

La romance est le cœur même du roman. Pour ceux qui n'y sont pas familiers, c'est vrai que vous allez devoir passer votre route – même si, et je tiens absolument à le dire, la romance est fluide, naturelle et très jolie. Ni trop lourde, ni trop fleur bleue, elle reste ancrée à la réalité tout en s'offrant une belle part de rêve et de futur. L'amour est donc très bien décrit et présenté, à travers différents couples, on voit les parents d'Elisabeth, un couple modèle et Elisabeth-Henry, loin de la normalité voulue à l'époque. Ils jouent un jeu dangereux, doivent en payer les conséquences et vont devoir apprendre l'un et l'autre à se connaître, à se faire confiance... C'est intéressant de voir tout ce processus de construction, mis à rudes épreuves au fil des chapitres certes, mais bien sympathique à voir. Les scènes d'amour sont présentes sans être terriblement clichés, ou pas travaillées ou pire, elles participent à l'histoire et ne sont en rien des ajouts superficiels.

Le deuxième point fort de l'intrigue, son fort intérêt historique. Je me suis réellement vu évoluer au 18e, avec les costumes, les expressions, les règles, les personnages historiques comme le comte d'Artois. Nous sommes encore loin de la Révolution française, mais pile dans le Siècle des Lumières. On s'y croit. La scène de bal, les répliques, les conventions tout est très bien décrit sans être trop pédagogique ou pas assez pour que nous puissions imaginer les somptueux décors de l'époque. Je n'ai pas souvent lu de romans se déroulant au 18e, c'est donc avec plaisir et émerveillement que j'ai lu ce récit.

La plume de l'auteure est très jolie. Elle est fluide, soignée afin de nous plonger avec aisance dans l'ambiance du 18e, les mots s'enchaînent avec facilité tant on est happé par l'intrigue amoureuse. On entre facilement dans le récit et impossible de le laisser dans un coin, parce que cette évolution nous tient à cœur, on aime savoir ce qui va arriver à Elisabeth et Henry. Les répliques fusent avec naturel, bref, c'est un bon style, agréable à lire.

Les personnages sont sympathiques et certains sont plus attachants que d'autres. Elisabeth, comme je l'ai expliqué au début de la chronique, est une jeune femme atypique dans le paysage féminin de ce roman. Elle est déterminée, à la fois sensible et forte, ce qui lui arrive durant l'histoire nous touche forcément. Henry est très sympathique, je l'ai de suite adoré, il est mystérieux et pourtant c'est un homme simple et droit. J'ai adoré suivre ses pas, comprendre sa personnalité, c'est quelqu'un de très bien, malgré ses égarements. Je n'ai pas vraiment adhéré aux parents d'Elisabeth, trop guindés, obtus et distants, tout comme La Ferté, cet homme est totalement affreux. En revanche, l'amie et le frère d'Elisabeth, Louis, m'ont totalement enchantée, ils sont un appui solide pour le couple.

En conclusion, c'est une belle romance historique. Les deux genres se mêlent très bien, la romance est jolie et l'on se prend au jeu dès le début de leur rencontre – même si j'étais bien loin de connaître tous les rebondissements. Quant à l'Histoire, elle reste simple, mais demeure respectée et bien décrite, un cadre bien agréable en somme. Les personnages sont humains et touchants, certains n'ont agaceront par leur comportement ou leur propos tandis que d'autres nous seront plus attachants. Quoi qu'il en soit, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome sur la famille d'Arsac.





Titre : Le journal de Mr. Darcy
Titre VO : Mr. Darcy's Diary
Auteur : Amanda GRANGE
Milady (Pemberley) — 2012
397 pages
Audible — narrateur : Richard ANDRIEUX
7 heures et 57 minutes


Résumé :
Quel amateur de Jane Austen n'a pas rêvé un jour de revivre Orgueil et préjugés à travers les yeux de son énigmatique héros ? Dans ce journal, auquel Darcy confie ses sentiments naissants et contradictoires pour la charmante Elizabeth Bennet, Amanda Grange donne la parole à ce personnage ô combien charismatique. Un récit teinté de nostalgie mené avec brio.


Mon avis :
J'ai profité de l'offre de Babelio et d'Audible qui mettait en jeu 50 pass pour 5 livres audio pour tester. Je suis déjà une bonne fan de sagas MP3 et mon enfance a été bercée par les K7 audio des Animaux du Bois de Quat'Sous, du coup je souhaitais découvrir les livres audio. Je remercie les deux sites pour cette découverte, mon premier contact s'est bien passé et je pense que je renouvellerai l'expérience d'ici la fin de l'année.

J'aime énormément Orgueil et préjugés, le roman ou les adaptations. C'est tout naturellement que je me suis jetée sur ce livre audio, j'étais curieuse de découvrir l'histoire de base différemment. Le point de vue de Darcy, ce qu'il pense, comment il a vu les choses, comment il a changé au contact d'Elizabeth. La forme journal se prête très bien à l'expérience, il y a une belle fluidité, et l'ensemble est très intéressant à écouter, voire même prenant dans les scènes clés. Je trouve le concept bien fait et sympathique, j'ai passé un super moment avec, je pense même que cela a renforcé mon envie d'avoir le livre dans ma bibliothèque.

L'histoire est très bien pensée, nous découvrons Mr. Darcy quelques mois avant le début du roman, avec cette affaire autour de sa soeur et l'histoire dépasse la fin du roman. De ce fait, l'intrigue permet d'avoir une belle vue sur le personnage, de mieux le comprendre, d'avoir des passages intéressants sur lui et sa famille. La fin est pleine de promesses, je l'ai adoré, elle est très bien menée. J'ai apprécié d'avoir le roman du côté de Darcy, avec plus de discussions avec Bingley ou Caroline, avec plus de moments autour de Georgiana ou de Catherine de Bourgh. C'est aussi riche et formidable que le roman d'origine, ça le complète même.

Parce que Mr. Darcy se dévoile complètement, on sent très bien cette forte opinion de lui-même, l'orgueil et les préjugés le ronger. On sent ce combat entre la fascination qu'il éprouve pour Lizzie et la raison qui lui interdit de penser au mariage. On a accès à toutes ses pensées concernant les protagonistes tant aimés dans le roman, de la famille Bennet à Wickham. J'ai toujours eu une affection particulière pour Darcy, mais l'entendre le rend encore plus touchant et captivant. Il connaît une belle évolution, un changement important, la malice le gagne au contact de la charmante Lizzie.

Je trouve que le style de Jane Austen est respecté, les descriptions, les moeurs, les personnages, j'ai clairement retrouvé l'essence et l'esprit du roman. Mme Bennet et sa soif du statut social, Lydia et sa stupidité, Caroline et sa suffisance, Mr. Collins et ses tirades ronflantes... Ils sont tous là et j'ai pu m'imaginer à loisir les différents acteurs qui ont su me plaire lors des deux adaptations (miniséries et film). Le fait que cela soit narrer donne de la force à l'ambiance journal et confidences, la voix du narrateur est très chouette à entendre, elle représente bien Darcy. Je retrouve l'ironie, la critique de la société, l'importance de l'argent et du mariage, de la bonne naissance et de l'éducation... Lizzie reste géniale, avec cette malice, ce grain de réflexion et ses répliques déjà entendues ou lues, que j'ai pris plaisir à retrouver.

J'ai adoré tout simplement, je ne me suis pas trompée de livre audio, c'est plutôt une bonne chose. Il est facile de pouvoir écouter, de se trouver porter par l'intrigue, de se laisser conter ce roman qui paraît très intéressant. Le choix de nous présenter un Darcy fidèle à ce que j'ai pu voir, mais également très différent puisque nous avons accès à ses pensées. Le fait de faire d'un journal un livre audio permet une belle immersion dans le phénomène livre audio, de ne pas se sentir perdu parce que j'ai choisi un univers connu et réconfortant. L'esprit d'Orgueil et préjugés est très respecté que ce soit dans les sujets, le caractère des protagonistes ou encore le style d'expression. La voix du narrateur se prête très bien à l'exercice, on sent les différents personnages, on sent Darcy parler tout bonnement.

En conclusion, je suis conquise par cette adaptation d'Amanda Grange à travers le prisme du livre audio, une belle découverte que je suis prête à recommencer avec les autres livres choisis. Je suis très étonnée du résultat, fidèle au roman de Jane Austen, avec une patte différente. L'intrigue m'a captivée, les protagonistes sont géniaux, l'humour et la romance sont là, l'esprit critique est bien représenté. Un petit coup de coeur en somme.


Aucun commentaire:

Ajouter un commentaire