Les dernières chroniques

La théorie de l'iceberge (BOUIX) + Nos vies en mille morceaux (LONG)

21.9.18

 

Coucou !

On se retrouve pour un nouvel article avec de courtes chroniques autour de deux romans jeunesse et contemporain. Ils sont tous les deux différents, même si quelques sujets les rassemble. Je vous souhaite une bonne lecture et/ou une bonne découverte !

 

Titre : La théorie de l'iceberg
Auteur : Christopher BOUIX
Gallimard Jeunesse, Scripto (On lit plus fort) — 20 septembre 2018
218 pages


- Résumé -
Noé, quinze ans, est un garçon introverti et plutôt solitaire qui vit dans une petite ville de la côte atlantique. Suite à un accident de surf qui lui laisse quelques séquelles, dont un bégaiement incontrôlable, Noé se réfugie dans la littérature. Tenté par un concours de nouvelles, il se met à l'écriture. Et fait la connaissance de Lorraine, une drôle de fille passionnée d'astronomie... Pour Noé, ce n'est que le début de découvertes et de rencontres déterminantes. Le cheminement d'une renaissance qui se savoure comme une fin d'été.


- Mon avis -
Un très chouette roman. Il est très court, ce qui ne permet pas d'être hyper approfondi ou d'avoir des personnages méga recherchés, néanmoins, je le trouve charmant, intéressant. Il a des thèmes qui ne pouvait que me plaire : écriture, astronomie. Il a une douceur très particulière, c'est un réel feel-good qui m'a séduite, le roman se laisse lire et il fait du bien en cette période de fin d'été.

Noé est très attachant comme personnage principal, ses pensées sont passionnantes à suivre, il est drôle et je me reconnais pas mal en lui à cause de son côté introverti. Le bégaiement post-traumatique le plonge davantage dans l'isolement et seul ce concours d'écriture le sort de l'ombre pour aller vers la lumière. J'ai beaucoup aimé son évolution, douce, parfaitement plausible, on ne s'en rend presque pas compte, c'est subtil en somme. Sa relation avec trois personnages donne beaucoup de relief, les trois apportent chacun leur tour un petit quelque chose qui marquera Noé.

Lorraine est super géniale, vive et pétillante, intelligente et à fond dans ses passions de la photo et de l'astronomie. A travers elle, j'ai adoré les messages qu'elle donne, celui de croire en soi, en ses rêves, de ne pas se fier aux apparences, d'aller au-delà des premières impressions. Elle est chaleureuse et ne porte pas de jugement hâtif. Le vieil homme, appelé Hereira est super ! Bourru, très calé en terme d'écriture et de littérature, il est extravagant et curieux, très mystérieux aussi et j'ai beaucoup aimé les révélations faites à son sujet. Quant à la bibliothécaire, c'est presque dommage qu'on ne la voit pas plus souvent, elle est tellement drôle et marquante. Elle donne son travail à Noé, ce qui va lui permettre de s'en sortir. C'est comme la famille de Noé, j'aurais aimé en savoir un peu plus, les voir un peu plus.

L'histoire est toute sympathique à lire, agréable et prenante grâce à la plume efficace, fine et sensible de l'auteur. Je me rends compte que je n'ai pas noté de longueur, de moments moins intéressants que d'autre, de clichés ou autres petits détails qui m'auraient interpellés. Je l'ai lu en quelques heures, au calme, c'est bonne ambiance, charmant en matière de philosophie, doux et positif en dépit de ce terrible accident qu'aura Noé au tout début du roman. C'est ce que j'ai aimé, le roman démarre directement après l'accident, c'est prenant sans être lent en matière de rythme. On découvre l'été de Noé à travers les rencontres, la reconstruction, le dépassement de soi.

En somme, c'était une très belle lecture, idéale pour cette fin de saison. L'écriture et tous les passages s'y rapportant m'ont enthousiasmée ; Noé est très charmant, l'ambiance est cool, feel-good, avec un brin d'humour. Les personnages sont amicaux, surprenants, la plume est soignée tout en étant simple, l'histoire s'avère captivante du début à la fin, j'en suis complètement fan.

 

Titre : Nos vies en mille morceaux
Auteur : Hayley LONG
Gallimard Jeunesse (On lit plus fort) — 16 août 2018
343 pages


- Résumé -
Le monde de Griff et Dylan, 13 et 15 ans, s'écroule à la fin de l'été, quand un accident de voiture les laisse orphelins. Installés à New York depuis peu, ils sont d'abord recueillis par Blessing, collègue bienveillante de leurs parents. Puis à l'autre bout du monde, dans une petite ville du pays de Galles, chez un oncle et une tante qu'ils ne connaissent pas. Dylan veille sur son petit frère comme sur la prunelle de ses yeux, tandis que Griff sort de son isolement grâce à l'affection de son entourage et aux amitiés qu'il commence à nouer. Dylan, de son côté, trouvera-t-il la paix intérieure ?


- Mon avis -
Mon premier livre pour le Pumpkin Autumn Challenge édition 2018. Il entre dans le menu « Automne douceur de vivre » avec deux sous-catégories : Pomme au four, tasse de thé et bougie (histoire de famille) ET la feuille d'automne emportée par le vent, en rondes monotones, tombant, tourbillonnant (couverture aux couleurs de l'automne). Je tenais à profiter de cette introduction pour remercier On lit plus fort et Gallimard Jeunesse pour ce nouveau partenariat.

J'ai adoré le début, les premières pages, les deux premières parties du roman. Passé le sol du Pays de Galle, ma lecture est devenue laborieuse, mitigée et finalement, je n'ai pas été transportée par ce roman. Je comprends les avis positifs dessus, mais je suis passée complètement à côté. Les premières pages nous plongent dans le quotidien de Griff et de Dylan, de leur vie auprès de leurs parents, on comprend leur mode de vie, la philosophie de leurs parents... J'ai beaucoup aimé cette partie, pareil pour l'accident qui est fort en émotion. L'hôpital, l'arrivée de Blessing et la vie des deux frères en sa compagnie, ce début était parfait, les émotions étaient là, la philosophie et les messages sont très cool, les personnages sont très attachants. Je n'ai rien à redire sur ce début qui est génial.

Seulement, est survenu un « hic ». L'histoire de Dylan, ce qui lui arrive, le fait que tout le monde le zappe totalement, ça a finit par m'agacer. Par m'exaspérer. J'étais en train de râler sur le fait qu'être introverti, timide ou réservé n'était pas une tare, une excuse pour que le reste de l'humanité l'ignore copieusement. Puis, j'ai tiqué et compris, bien avant que Dylan ne nous confie la vérité. Du coup, je trouvais l'ensemble incongru et parfois frustrant, incohérent. J'aurais préféré une vraie patte fantastique, ésotérique, qu'un flou artistique.

L'histoire est longue à se mettre en place, je n'ai pas trouvé les rebondissements très intéressants, il m'a fallu me raccrocher aux personnages pour rester captivée et poursuivre ma lecture. L'intrigue reste douce et sympathique, très agréable à lire avec les choix esthétique côté police et taille des mots. La plume est très belle, fluide, soignée, très poétique au niveau des émotions. Les choix de l'autrice sont audacieux, intéressants et donne une histoire que j'ai trouvé original. Ce qui devient passionnant, en fin de compte, ce sont les cheminements des deux frères, d'étudier plus longuement la psychologie de Griff et de Dylan. En tout cas, le roman ne laissera personne indifférent, c'est ce qui est le plus important à retenir de cette lecture.

Je suis plutôt d'accord sur l'idée qu'une fois le twist percuté, j'étais très tentée de reprendre depuis le départ pour comprendre l'ensemble. Mais je n'ai finalement pas eu ce courage. Dans les gros atouts, il y a l'excellente playlist, la musique prend une place hyper importante et je valide les choix musicaux tant ils sont géniaux ! De plus, les personnages sont réellement cool et fantastiques à suivre, Dylan est sensible, protecteur tandis que Griff est plus vif, enthousiaste. Les deux frères évoluent durant tout le roman, c'était fascinant à suivre. J'ai eu un gros coup de cœur pour Blessing et son chien Marlon, je les ai trouvé gentils, attachants.

En conclusion, parce que je trouve ma chronique un peu confuse... j'ai aimé l'aspect philosophique, les réflexions sur la vie et la mort, les émotions dégagées, les choix de l'autrice et son écriture, les personnages et la musique en trame de fond. Je n'ai pas aimé l'intrigue que j'ai trouvé longue, avec des flash-back pas toujours pertinents, je n'ai pas aimé la seconde moitié du roman. Le cas de Dylan a été le point mitigé, autant l'idée est d'un génie incroyable, autant sa mise en place donne des situations décalées, frustrantes, incongrues, voire ridicules dans de rares occasions. En somme, si j'ai été emballée par la première moitié, tout le reste a été plus compliqué et aura rendu cette lecture mitigée.

Pumpkin Autum Challenge - édition 2018

Petits mots:

  1. Le premier livre ne me tente pas forcément et le deuxième... Au début tu me tentais trop puis les quelques points négatifs relevés m'ont moins donnée envie x) A voir^^' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, Nos vies en mille morceaux peut parfaitement te plaire ^^ Il a d'excellents et de bons avis dessus, à voir ;)

      Supprimer
  2. Oh ben pour le coup je n'en connaissais aucun des deux

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas encore lu d'avis sur ces livres mais ils semblent sympas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils sont vraiment cool, même si j'ai une préférence pour le premier :)

      Supprimer
  4. Mince alors : / J'ai tout de même envie de le tenter car il y a de bons aspects mais j'ai un peu peur que la trame ne plait pas comme toi ><

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, lance-toi :D Si ça se trouve, il va te plaire, s'il te tente je ne peux que te conseiller de tester ^^ En tout cas, je te le souhaite !

      Supprimer
  5. Très envie de lire La théorie de l'iceberg. Je pense que j'irai l'emprunter parce que l'acheter alors qu'il est assez court, je ne pense pas que ça soit productif. En tout cas, l'histoire me plait et ça a l'air frais et joyeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de l'emprunter, j'espère que tu passeras un chouette moment avec :) Il est vraiment frais et joyeux !

      Supprimer
  6. Nos vies en mille morceaux me fait un peu peur du coup... mais La théorie de l'iceberg a l'air sympa, bien que le fait qu'il soit court et donc manque d'approfondissement me fasse peur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pas mal de bonnes chroniques sur Nos vies en mille morceaux, donc peut-être qu'il te plaira plus ^^ Pour la théorie de l'iceberg, il faut prendre le roman pour une petite pause philosophique, un feel-good très sympathique. Il est certain qu'il manquera d'approfondissement, mais si tu as besoin de faire une pause entre deux pavés, c'est le moment de le découvrir :)

      Supprimer